Les nouvelles imprimantes Canon

Publié le 14/09/2005 par
Envoyer Imprimer
La nouvelle gamme
Canon a dévoilé le 22 août sa nouvelle gamme d’imprimantes. Si vous aviez raté notre news du 22 juillet dernier, qui faisait suite à une indiscrétion de Canon USA, vous allez être surpris : Canon rajoute des puces électroniques et des têtes d’impression sur ses cartouches pour interdire l’usage des compatibles. De très méfiants au départ nous devons finalement convenir que Canon ne réussit pas trop mal sa transition. Les nouvelles imprimantes sont, pour celles avec têtes, plus économes que les précédentes en mode bureautique, elles sont plus rapides et plus douées en mode photo.
Des imprimantes, nous en avons reçu trois :


  • Les iP1600 et iP2200 sont des produits d’entrée de gamme avec cartouches monoblocs et têtes intégrées.

  • L’iP4200 remplace à la fois l’iP3000 et l’iP4000. Au programme : toujours du recto verso, des cartouches séparées, plus de vitesse, mais aussi des puces d’identification sur les cartouches et des gouttes plus fines : 1 picolitre.
    Nos attentes
    Nous avions fortement critiqué la dernière gamme Canon l’an dernier. La première série d’iP était équipée de tables de couleurs ratées, qui produisaient des photos trop rouges voir carrément marrons tellement c’était sombre. Entre autres problèmes, nous avions également relevé un défaut récurrent de pause au milieu des impressions bureautiques, qui divisait carrément le débit par deux en mode par défaut.

    Ensuite, l’arrivée des nouvelles cartouches soulève de nombreuses questions :
  • sur les générations précédentes, quand apparaît le message "cartouches vides" on peut toujours forcer l’impression. Cela permet de tirer encore pas mal d’encre des cartouches. La présences de puces va-t-elle bloquer, comme chez Epson, HP et Lexmark, les cartouches une fois le message fatidique arrivé ?
  • intégrer les têtes d’impression sur les cartouches présente en principe deux intérêts : cela garantit une qualité toujours optimale des sorties tout au long de la vie de l’imprimante, et cela permet d’économiser environ 15 % d’encre, puisqu’il n’y a plus besoin de lancer des cycles de nettoyages des têtes d’impression. C’est le cas chez HP et Lexmark, l’est-ce aussi chez Canon ?
  • les nouvelles cartouches monobloc sont bien plus chères que celles de la précédente génération. Canon dit qu’elles contiennent plus d’encre, est-ce bien le cas ? D’autre part, Canon propose en plus des cartouches haute capacité. Quel est le gain ?
  • l’iP4200 passe de gouttes de 2 picolitres en mode photo à 1 picolitre, une taille que seule atteignait l’an dernier une imprimante professionnelle de Canon. La qualité est-elle encore meilleure ?

    Voilà dans les grandes lignes.
    Les tests
    Les imprimantes sont censées tout imprimer très bien, des textes, des graphiques comme des photos. Nous les testons dans tous les modes, avec tous types de documents.

    Les textes sont imprimés depuis OpenOffice 1.1.4, les pages web depuis Firefox, les photos depuis Photoshop CS.

    Modes testés (sont évalués à chaque fois la qualité et la vitesse), type de document :
  • brouillon monochrome, page avec juste un "o" minuscule au centre de la page. Sert à mesurer le débit max. du moteur.
  • brouillon monochrome, texte, graphique, extrait de photo.
  • standard monochrome, texte, graphique, extrait de photo.
  • standard brouillon, texte, graphique, extrait de photo.
  • haute qualité, 20 photos 10 x 15 cm en couleur.
  • haute qualité, 2 photos 10 x 15 en couleur sans marge.
  • haute qualité, 2 photos 10 x 15 noir et blanc.
  • haute qualité, 1 mire de couleurs.
  • haute qualité, 1 photo 20 x 30 cm en couleur.
  • haute qualité, 1 photo 20 x 30 cm en noir et blanc.

    Pour établir les notes, nous avons décidé de privilégier les résultats en couleur sur ceux en noir et blanc. La pondération des sorties couleur (en vitesse et en qualité) est deux fois supérieur à celle en mode monochrome (et photo noir et blanc).
  • Vos réactions

    Top articles