Comparatif : les imprimantes laser couleur

Publié le 04/10/2006 par
Envoyer Imprimer
Introduction
Nous vous écrivions l’an dernier que tester des imprimantes laser était un enfer. J’en profitais d’ailleurs pour maudire définitivement Marc de m’avoir entraîné là-dedans. Que je suis faible... J’ai encore dit oui, à tout, y compris quand il a insisté pour tester de nouveau ces imprimantes sur de très gros volumes, jusqu’à ce que nous vidions complètement les toners fournis. Mais cette fois vous serez solidaires : nous avons filmé et enregistré le son produit par ces engins. Vous allez entendre ce que nous avons enduré pendant des semaines ! Seul gros regret : nous n’avons pas pu en tirer de coût à la page véritablement exploitable. C’est la mode désormais de l’électronique embarquée sur les toners, des compteurs qui bloquent les sorties passé un certain cap. Et forcément des toners, nous n’en avions que rarement en quantité suffisante. Désolé, cette année nous avons du nous contenter des données constructeurs d’autonomie pour leurs consommables. Heureusement, leurs valeurs sont plus fiables que celles habituellement communiquées pour les modèles jet d’encre.

Autrement, les tests de vitesse restent, ceux de qualité aussi. Par rapport au comparatif de 2005, nous insisterons particulièrement cette année sur le respect des couleurs, sur le bruit produit et sur le temps de chauffe de ces périphériques. En effet, vous avez été nombreux à revenir sur ces sujets par courrier. Le problème typique de la couleur, c’est le professionnel qui tire son logo en entête des documents, et qui lui découvre un nouveau visage car l’imprimante se sent peu concernée par le respect des tons.
Les modèles sélectionnés

Nous avons gardé la même approche que l’an dernier : ne sont testés ici que des produits "économiques", à moins de 500 euros. Entre temps les prix ont sensiblement baissé. On descend cette fois à 300 euros pour un modèle monopasse 8 pages par minute en couleur.

De nouveaux modèles font leur entrée chez Konica Minolta, Canon, Dell... D’autres constructeurs conservent leurs anciennes gammes au catalogue, sans aucun remplacement de prévu prochainement. Par exemple, les HP 2600N et Epson C1100 sont de retour et opposées à leurs nouvelles challengers. Même si elles avaient déjà subi toute une batterie de test nous les avons fait revenir pour enregistrer le bruit émis, pour vérifier des détails et chronométrer leur temps de chauffe, un point omis dans le précédent comparatif.

Comme l’an dernier, nous avons ajouté une imprimante jet d’encre pour référence. Nous en avons même retenu deux, la HP Photosmart D7360 et la Canon Pixma MP600R. Ces périphériques sont tous deux à base de cartouches séparées. Comme pour les imprimantes laser, on peut à la rigueur envisager leur partage par un groupe de travail dessus, toutefois nous les avons sélectionnées surtout pour comparer la qualité des épreuves jet d’encre contre laser, les temps de sorties et les coûts à la page.
Enfin, vous noterez la présence d’une imprimante Samsung dans les tests de qualité et vitesse. Nous l’avions en fait testée l’an dernier, et pas mal critiquée. Elle est reprise pour témoigner de ses qualités bureautiques, il ne nous a pas semblé nécessaire en revanche de lui dédier une nouvelle page.
Vos réactions

Top articles