Les derniers contenus liés au tag AMD

Afficher sous forme de : Titre | Flux Filtrer avec un second tag : AMD A-Series; AMD FX; APU; GCN; Intel; Llano; Nvidia; Radeon; Radeon HD 7000; Radeon Software;

Pilotes AMD 17.5.2 et Nvidia 382.23

Publié le 23/05/2017 à 11:20 par Marc Prieur

Nvidia et AMD continuent de sortir des pilotes à un rythme soutenu. Côté AMD les 17.5.2  apportent un gain des gains de performance sous Prey, mesurés à 4.5% sur RX 580 8 Go en 3840*2160. Des correctifs ont également été apportés :

  • NieR Automata may experience a random hang or application crash after short periods of gameplay.
  • ForzaHorizon 3 may experience very long map/launch load times.
  • The primary display adapter may sometimes appear disabled in Radeon Settings while driving a display from the linked adapter in Multi GPU system configurations.
  • Radeon RX 550 series graphics products may experience a system hang when entering sleep or hibernate modes.

Chez Nvidia les 382.23  sont optimisés pour Tekken 7 et Star Trek Bridge Crew. On note aussi quelques correctifs :

  • [TITAN X][3D Vision][Windows 10 Creator's Update]: The Windows Store does not open when 3D Vision is enabled.
  • [GeForce GTX 1080Ti][Prey 2]: Stuttering occurs during gameplay. [1902201]
  • [GeForce GTX 1070][Windows 10 Creator's Update]: In multi-display mode, extended monitors cannot be be put into sleep mode.
  • [GeForce GTX 1060]: Blue-screen crash occurs pointing to driver (Nvlddmkm.sys) after the system reboots from sleep mode.
  • [GeForce GTX 970][SLI]: SLI cannot be enable unless Norton 360 is disabled or Windows is booted in Safe Mode. [1919094]

Radeon Vega Frontier Edition 16 Go: dispo fin juin

Publié le 17/05/2017 à 01:33 par Damien Triolet

La première Radeon Vega sera la Frontier Edition disponible avant fin juin. Cette version 16 Go sera cependant réservée à une niche professionnelle.

A l'occasion du Financial Day annuel d'AMD, Raja Koduri a bien entendu parlé de Vega, sa future génération de GPU qui prendra place dans des Radeon haut de gamme pour joueurs (Radeon RX), stations de travail (Radeon Pro) et serveurs (Radeon Instinct).

Après avoir fait le tour des marchés potentiels sur lesquels AMD va pouvoir revenir grâce à cette nouvelle génération de GPU, et après avoir rappelé les quelques points d'architectures dévoilés en janvier, Raja Koduri a voulu s'attarder sur l'apprentissage machine (ou deep learning) qui est un domaine prioritaire pour AMD. C'est d'autant plus le cas qu'il intéresse particulièrement les investisseurs présents dans l'auditoire.

 
 

Nous avons droit à une première démonstration sous DeepBench avec un GPU Vega capable de surpasser le GP100 actuel de Nvidia de +/- 50%. Raja Koduri insiste cependant sur le fait que le but de la démonstration est avant tout de situer AMD sur la carte du deep learning et pas de se focaliser sur la confrontation avec Nvidia qui vient d'ailleurs d'annoncer le successeur du GP100. Par ailleurs, c'est toute une plateforme dédiée au deep learning que pourra offrir AMD avec Naples, Vega et son écosystème logiciel ROCm qui s'enrichit progressivement.

Est ensuite venu le moment de l'annonce d'une première déclinaison qui sera disponible fin juin : la Radeon Vega Frontier Edition 16 Go.

 
 

Contrairement à ce qui était attendu, ce n'est pas une carte graphique haut de gamme dédiée aux joueurs qui est ici annoncée par AMD. La Radeon Vega Fronter Edition, probablement fabriquée en petits volumes, va permettre à certains professionnels d'avoir un accès anticipé au GPU Vega 10 associé à 16 Go de mémoire HBM2. Viendront plus tard des Radeon Pro et Radeon Instinct (MI25) plus largement distribuée et qui profiteront d'un écosystème plus mûr. La Radeon Vega Frontier Edition s'inscrit dans la lignée de la Radeon Pro Duo (Fiji) et de la Radeon Pro SSG (avec SSD intégré), ou encore dans celle de la gamme Titan de Nvidia.

Quelques détails de plus ont été publiés par AMD dans la foulée. Nous pouvons ainsi découvrir que deux designs sont prévus, l'un a base de turbine, l'autre à base de watercooling. AMD communique ensuite un débit de pixels de 90 Gpixels/s, ce qui correspond à 64 ROP pour le GPU Vega 10, comme nous le supposions. Enfin, il est question d'une bande passante mémoire de 480 Go/s ce qui donnerait +/- 940 MHz pour la mémoire HBM2, ce qui se rapproche des 1 GHz attendus au départ et s'éloigne des récentes rumeurs qui faisaient plutôt état de 800 voire 700 MHz.

La seconde déclinaison annoncée aujourd'hui est la Radeon Pro Vega SSG qui sera également équipée de 16 Go de HBM2 auxquels AMD fait référence en tant que High Bandwidth Cache. Ce qui prend tout son sens ici puisque cette carte sera également équipée d'un SSD NVMe de 2 To. De quoi pouvoir conserver des datasets énormes à proximité du GPU. Restera évidemment à voir, au-delà des démonstrations d'AMD, avec quelle efficacité le tout sera piloté par le nouveau contrôleur du GPU Vega. Elle sera commercialisée dans quelques mois.

Les joueurs resteront bien évidemment sur leur faim puisqu'aucune annonce concrète n'a été effectuée par Raja Koduri concernant les déclinaisons grand public de Vega. Seront-telles disponibles fin juin également ou un peu plus tard ? Nous aurons peut-être quelques indices à ce sujet à l'occasion de la présentation d'AMD qui aura lieu dans 2 semaines au Computex.

Epyc, ThreadRipper, AMD détaille sa roadmap CPU

Publié le 17/05/2017 à 00:40 par Guillaume Louel

AMD tenait ce soir son "Financial Analyst Day", l'occasion de quelques annonces pour le constructeur.

La première concerne le nom commercial de Naples, la déclinaison serveur de Zen. AMD ne réutilisera pas la marque Opteron, la société opposera donc aux Xeon d'Intel des... Epyc. AMD semble avoir prix goût à la stylisation de ses marques à coup de Y ! Certains y verront par contre une référence - probablement non voulue - à l'Itanium d'Intel ...

AMD est revenu également sur le ralentissement de la loi de Moore, ou plus exactement le ralentissement des gains apportés par chaque nouveau node. La situation n'est pas nouvelle, ni liée à AMD et ses partenaires fondeurs (Intel a également livré une vision plutôt pessimiste de son 10nm !). AMD reconnaît que les gains de densité et de performances apportés par les nodes vont se réduire, en plus des plafonds de fréquences qui eux ne sont pas nouveaux.

Pour compenser cela AMD met en avant ses initiatives, insistant par exemple son data fabric pour relier des blocs (sur un même die, comme pour Ryzen) ou des dies entre eux (sous le nom Infinity Fabric). Nous admettrons avoir toussé devant le slide ou il était écrit "low latency". Pour le reste AMD mise sur le logiciel, comme sur un nouveau compilateur "optimisé" pour Zen. Baptisé AMD Optimizing C/C++ Compiler (AOCC pour faire court), il s'agit en pratique d'une version "optimisée" de Clang/LLVM 4.0 disponible pour Linux et visant plus spécifiquement la plateforme serveur. Nous n'avons pour le moment pas plus de détails sur les changements effectués par AMD, ni à savoir si ces modifications seront portées dans LLVM (ce qui serait probablement plus utile). La version 1.0 est disponible sur cette page .

En ce qui concerne la roadmap, AMD ne s'est pas trop avancé avec ce slide assez flou au niveau des dates. On note qu'une version "14nm+" de Zen est prévue ce qui est assez curieux. Officiellement GlobalFoundries propose son 14LPP (Low Power Plus) et bien qu'AMD ne l'ait pas confirmé, on pouvait penser que c'est cette version (et non le 14LPE, E pour Early) qui était utilisée pour Zen étant donné qu'elle l'était déjà pour Polaris. Difficile donc de savoir ce qu'AMD entend par "14+", on pense à une version optimisée du 14LPP à venir (une sorte d'équivalent du 14LPC chez Samsung, même si les deux sociétés ont depuis divergé sur leurs process).

L'autre point à noter est l'absence de 10nm. Là encore ce n'est pas une totale surprise, Global Foundries ne proposera pas de 10nm et si TSMC en proposera un, il sera réservé aux clients gros volume (Apple en particulier). Si AMD reste chez Global Foundries pour Zen2, il faudra attendre fin 2018 si la société tient ses délais. AMD s'est cependant ouvert la possibilité de produire des CPU chez d'autres fondeurs en renégociant le wafer supply agreement qui les lie à Global Foundries. Malheureusement aucune information supplémentaire n'a été donnée sur les timings ou les changements à venir.

On passera très rapidement sur l'arrivée des versions "Pro" de Ryzen, qui seront simplement des versions destinées à l'entreprise (avec on l'imagine des fonctionnalités manageability comme celles d'Intel) et sur lesquelles aucun détail n'a été donné.

 
 

Le constructeur confirme par contre l'arrivée des versions mobiles pour le troisième trimestre. AMD confirme qu'il s'agira bien d'APU basées à la fois sur Zen côté CPU, et sur Vega pour le GPU. Sur le papier l'architecture Zen devrait pouvoir être très compétitive sur ce segment et il sera intéressant de voir si AMD est capable de proposer des produits qui séduiront les OEM.

AMD a enfin confirmé l'existence de Threadripper dont nous vous parlions il y a peu. A l'image d'Intel, AMD utilisera ses puces serveurs pour créer des plateformes desktop haut de gamme. Sur le serveur, AMD proposera avec Naples des puces qui relient quatre dies Zeppelin (le die utilisé pour Ryzen) pour proposer jusqu'a 32 coeurs. Des versions double Zeppelin sont également au programme et c'est celles-ci qui seront utilisées pour la plateforme desktop haut de gamme d'AMD que l'on connaissait sous le nom de code Threadripper. AMD a confirmé le nom de code mais n'en aura pas dit plus. Ces puces utiliseront le monstrueux socket SP3r2 (4094 contacts !). Le lancement interviendra cet été selon AMD et le nom commercial utilisera la marque Ryzen (et non Epyc).

En bref

Cette conférence aux investisseurs, pour la partie CPU, n'a pas été très riche en surprises. AMD est concentré sur le lancement des versions mobiles de Ryzen et est beaucoup moins prolixe sur les évolutions à venir qu'il a pu l'être ces dernières années où communiquer était essentiel pour faire oublier la dette technique accumulée par les FX. On restera curieux d'une éventuelle version de "Zen 1" dans un process 14nm optimisé (que ce soit sous la forme de nouveaux SKU, ou plus simplement pour les APU), même si les gros changements n'interviendront pas avant le 7nm qui, chez Global Foundries, n'est prévu que fin 2018.

La confirmation de ThreadRipper reste une annonce qui embarrassera, au moins sur le papier, son concurrent qui ne pourra plus se vanter du titre - certes un peu futile - du plus grand nombre de coeurs dans un CPU desktop. On retiendra au final surtout la confirmation de l'utilisation de l'architecture graphique Vega sur les APU qui pourrait permettre à AMD, pour le coup, de proposer des produits réellement embarrassants pour son concurrent dont les iGP restent assez modestes, particulièrement depuis qu'Intel semble abandonner ses versions les plus haut de gamme, les GT4e.

Rumeur - Core i9 et Ryzen 9 ?

Publié le 15/05/2017 à 17:57 par Marc Prieur

AMD comme Intel seraient en train d'affûter leurs armes sur le très haut de gamme pour l'été. Du côté d'Intel, on le sait depuis quelques temps déjà la plate-forme Basin Fall débarquera cet été. Utilisant un Socket 2066 et un chipset X299, elle supportera à la fois des 4 coeurs Kaby Lake-X et des 6, 8 et 10 coeurs Skylake-X.

Petite originalité, aux dernières nouvelles ces Skylake-X seraient lancés sous la dénomination commerciale Core i9, et il est possible qu'Intel se décide au dernier moment à lancer une déclinaison… 12 coeurs !

AMD ne serait pas en reste avec Threadripper, une version mono-Socket d'un CPU serveur associant deux des die Zeppelin utilisés sur Ryzen 5/7 (ils sont 4 dans le cas d'un Naples 32 coeurs). On aurait ainsi jusqu'à 16 coeurs, avec probablement des 12 coeurs également, le nombre de canaux mémoire et lignes PCIe par rapport aux Ryzen AM4 étant également doublé. Côté Socket il utiliserait le même que Naples, soit le monstrueux Socket SP3r2 et ses 4094 contacts.

Si l'existence de telles plates-formes pour certaines stations de travail est la bienvenue, on peut tout de même se demander si leur déclinaison sur des gammes plus "grand public" est bien nécessaire.

Pilotes Radeon 17.5.1

Publié le 04/05/2017 à 20:49 par Guillaume Louel

RadeonA l'image de son concurrent, AMD lance également aujourd'hui une nouvelle version de ses pilotes pour carte graphique. Ces Radeon Software 17.5.1 sont optimisés pour Prey et apportent selon le constructeur un gain de 4.7% dans ce jeu, par rapport aux 17.4.4 (mesuré avec une RX 580 8 Go en 2560x1440 avec un Core i7 5960X). AMD annonce également un support du multi GPU pour ce jeu.

Des bugs ont été corrigés au niveau des pilotes, avec la résolution de problèmes lors de l'installation, ou du système de mise à jour automatique qui ne fonctionnerait pas. Des bugs graphiques ont enfin été corrigés dans Forza 3 et Civilization VI.

Le téléchargement des pilotes se fait via le site du constructeur .

Top articles