Les derniers contenus liés au tag AMD

Afficher sous forme de : Titre | Flux Filtrer avec un second tag : AMD A-Series; AMD FX; APU; Catalyst; GCN; Llano; Nvidia; Radeon; Radeon HD 6000; Radeon HD 7000;

Dossier : AMD Radeon R9 295X2 : 550W et watercooling

Publié le 14/04/2014 à 17:30 par Damien Triolet
Commentaires (70) RéactionsEnvoyer Imprimer

Pour le dérivé bi-GPU de la Radeon R9 290X, AMD a opté pour un changement radical en passant au refroidissement liquide. De quoi éviter tout compromis sur les performances tout en maîtrisant enfin les nuisances ?

[+] Lire la suite

Mantle pour le nouveau Civilization

Tags : AMD; Mantle;
Publié le 14/04/2014 à 16:15 par Marc Prieur
Commentaires (25) RéactionsEnvoyer Imprimer

AMD vient d'annoncer un partenariat avec 2K Games afin d'implémenter l'API Mantle au sein du prochain Civilization : Beyond Earth qui vient à peine d'être dévoilé.


Développé par Firaxis, ce nouvel opus orienté science-fiction du célèbre jeu de stratégie au tour par tour est attendu pour l'automne.

AMD lance sa plateforme AM1

Tags : AM1; AMD;
Publié le 09/04/2014 à 15:01 par Guillaume Louel
Commentaires (17) RéactionsEnvoyer Imprimer

AMD lance aujourd'hui officiellement sa nouvelle plateforme destinée à la fois à l'entrée de gamme et aux usages basse consommation, la plateforme AM1. La particularité de la plateforme AM1 est d'utiliser des SoC – des processeurs qui intègrent également le chipset – afin de réduire les couts, la consommation et améliorer l'intégration. Le constructeur avait déjà annoncé sa plateforme il y a un mois de cela, elle est cependant aujourd'hui effectivement disponible.


Ces SoC ne sont pas nouveaux puisqu'il s'agit des Kabini qui avaient été lancés en version mobile il y a un an de cela. Utilisant l'architecture Jaguar, ces puces double ou quadruples cœurs ont été conçus spécifiquement pour la basse consommation, il s'agit de la même architecture présente dans les dernières consoles de Sony et Microsoft.

Si AMD avait prévu l'année dernière de proposer ces puces sur des cartes mères en format BGA (soudées sur la carte mère), en pratique ces cartes ont été rares pour ne pas dire inexistantes dans le commerce. Pour l'AM1, AMD a choisi d'utiliser cette fois ci un socket baptisé FS1b. Visuellement proche des sockets AMD précédent, il faudra noter qu'AMD a opté pour un système de fixation différent de celui utilisé jusqu'ici pour ses autres sockets. Seuls deux plots de fixation sont présents et le radiateur box fourni par AMD est de type DC (trois broches), bien que les cartes mères proposent en général des connecteurs PWM.


AMD nous a indiqué vouloir faire évoluer cette plateforme et proposer des mises à jour, sans pour autant être très précis. Le principe de la forte intégration des SoC limite en effet un peu plus les possibilités d'évolution.

Quatre modèles sont annoncés et comme nous vous l'indiquions précédemment, AMD a décidé d'utiliser les marques Sempron et Athlon pour ces SoC, des marques qui étaient jusqu'ici réservées aux processeurs dépourvus de cœur graphique intégré.


Le TDP de toutes ces puces est large, annoncé à 25 watts ce qui laisse une marge de manœuvre au constructeur pour faire évoluer sa plateforme avec des fréquences plus élevées. Côté prix, AMD annonce respectivement 31, 36, 45 et 55 dollars (prix pour 1000 unités) pour les quatre modèles, soit un peu moins que ce qui était annoncé à l'origine. En pratique, ces puces sont disponibles autour de 29 euros pour le plus petit des Sempron et 52 euros environ pour le plus gros Athlon. AMD souhaite en effet proposer une plateforme dont le prix démarre pour un couple carte mère et SoC à soixante dollars.

De ce côté les constructeurs de cartes mères jouent le jeu en proposant des cartes à prix réduit, que ce soit chez MSI, Asrock, Gigabyte ou encore Asus. Les premiers modèles disponibles sont effectivement aux alentours de 30 euros, parfois un peu plus pour les modèles Mini-ITX.

Nous aurons l'occasion de revenir prochainement plus en détails sur cette plateforme, en regardant notamment son positionnement par rapport aux SoC BayTrail d'Intel, qui commencent eux aussi à être petit à petit disponible.

L'A8-7600 disponible… au second semestre !

Tags : AMD; APU; Kaveri;
Publié le 08/04/2014 à 16:19 par Guillaume Louel
Commentaires (17) RéactionsEnvoyer Imprimer

Le 14 janvier dernier, AMD lançait 3 déclinaisons de ses APU Kaveri : A8-7600, A10-7700K et A10-7850K. Mieux positionnée que les deux autres, c'est l'A8-7600 qui avait été mis en avant par AMD, notamment au niveau de l'échantillonnage à la presse, alors qu'il ne devait être disponible qu'au cours du premier trimestre.


Le premier trimestre est désormais passé et tout le monde se demande ou est ce fameux processeur. Si nous n'avons toujours pas obtenu, après plus d'un mois, de réponse d'AMD à ce sujet, nos confrères de SweClockers ont eu plus de chances et ont obtenu cette réponse il y a quelques jours :
Production of the AMD A8-7600 is on track and will be available first to AMD's OEM customers in Q1 2014, to ensure the introduction of AMD based systems in Q2 2014. Additional parts of the AMD A8-7600 for PIB production will be available for sale in the component channel in 2H 2014.
Ce n'est donc ni au premier trimestre, ni même au second qu'il sera possible d'acquérir un A8-7600, puisque AMD indique désormais qu'il ne sera disponible en version boite qu'au second semestre seulement, soit a minima 6 mois après la publication des premiers tests ! Une situation pour le moins problématique…

Des machines OEM basées sur cette puce devraient par contre être disponibles au cours de ce second trimestre.

AMD lance la Radeon R9 295X2 avec WC AIO

Tags : AMD; R9 295X2; Radeon;
Publié le 08/04/2014 à 15:08 par Damien Triolet
Commentaires (139) RéactionsEnvoyer Imprimer

C'est devenu une tradition, chaque GPU haut de gamme fini par être intégré par paire sur une carte graphique extrême. Pour cette nouvelle génération bi-GPU, alors que Nvidia a déjà levé un coin du voile sur la future GeForce GTX Titan Z, c'est AMD qui dégaine le premier avec la Radeon R9 295X2 et un recours au refroidissement liquide pour éviter tout compromis sur les performances !


Refroidir les cartes graphiques bi-GPU représente un challenge, d'autant plus quand la consommation d'un seul GPU est déjà difficile à gérer comme c'est le cas pour Hawaii et les Radeon R9 290X. Avec une Radeon R9 290X dont le TDP approche des 300W, AMD était clairement en difficulté pour produire une carte graphique bi-GPU digne de ce nom. En face, Nvidia a fait un effort important pour grappiller quelques points d'efficacité en plus sur ses refroidisseurs, et dispose d'un GPU moins gourmand. Le match pouvait sembler gagné d'avance pour Nvidia et AMD a probablement rapidement compris qu'il s'agissait d'une voie sans issue… à moins de passer au watercooling.


Cette approche permet à AMD de viser un TDP de près de 600W pour proposer une vraie double Radeon R9 290X, et pas de l'ordre des cartes de référence dont la fréquence a tendance à chuter plus ou moins fortement, mais une double Radeon R9 290X de la trempe des cartes partenaires capables de maintenir leur fréquence maximale.


AMD n'a fait aucun compromis au niveau de ses spécifications. Elles sont même légèrement supérieures avec une fréquence GPU qui passe de 1000 MHz à 1018 MHz. De quoi afficher une puissance de calcul totale de plus de 11 Teraflops, là où Nvidia a annoncé 8 Teraflops pour la future GeForce GTX Titan Z.

En attendant notre test complet, voici les résultats que nous avons obtenus au niveau de la consommation, du bruit et des températures :


En dehors d'un manque flagrant de discrétion au repos, d'autant plus qu'il y a en sus du souffle du ventilateur un bruit assez peu agréable en provenance des pompes, la solution retenue par AMD se comporte globalement plutôt bien en charge compte tenu de sa consommation record qui dépasse les 500 watts dans nos tests. Est-ce pour autant suffisant pour vous faire craquer sur cette carte, qui sera sans surprise la plus rapide du marché ?


Top articles