Les derniers contenus liés au tag AMD

Afficher sous forme de : Titre | Flux Filtrer avec un second tag : AMD A-Series; AMD FX; APU; Catalyst; GCN; Llano; Nvidia; Radeon; Radeon HD 6000; Radeon HD 7000;

Nouveaux pilotes AMD et Nvidia

Publié le 30/07/2015 à 16:08 par Marc Prieur

AMD et Nvidia ont mis en ligne de nouveaux pilotes à l'occasion de la sortie de Windows 10, ces versions étant également déclinées sous 8.1, 7 et même Vista pour Nvidia.

NVIDIA Logo 2010Nvidia a ainsi ajouté de nombreux profils SLI au sein des 353.62 (Batman: Arkham Knight, Hai Zhaqn Shi Jie, Killing Floor 2, Motocross, MotoGP 15 et Total War: Arena) et en a mis à jour d'autres (Assassins Creed: Unity, Metro: Last Light, Squadron 42 - Star Citizen). Diverses corrections de bug sont au menu du jour, et il faut noter que pour l'instant seuls les GPU Maxwell et Kepler disposent d'un pilote WDDM 2.0, les Fermi étant pour le moment en WDDM 1.3.

Côté AMD le support WDDM 2.0 est disponible sur tous les GPU à base de l'architecture GCN avec les Catalyst 15.7.1. Le support de FreeSync en CrossFire est désormais fonctionnel sous DirectX 10 et 11, mais pas en Dual Graphics (APU+GPU). Divers bugs ont également été corrigés.

- Page de téléchargement AMD
- Page de téléchargement Nvidia

AMD lance l'A8-7670K

Tags : AMD; FM2+; Godavari; Kaveri;
Publié le 20/07/2015 à 14:25 par Marc Prieur

AMD lance une nouvelle déclinaison de Kaveri, l'A8-7670K. Derrière cette dénomination se cache un APU doté de 2 modules et 4 cœurs x86 Steamroller fonctionnant à 3.6 - 3.9 GHz, soit 300 et 200 MHz de mieux qu'un A8-7650K. Côté iGPU on trouve 6 Compute Units avec une fréquence légèrement gonflée, passant de 720 à 757 MHz, avec une enveloppe thermique globale de 95 watts.


Le tout est annoncé à 118$ (et 115 € chez nous), un tarif notablement supérieur à ceux d'un A8-7650K qui dispose certes de fréquences inférieures mais qui est également débloqué pour l'overclocking, ce qui réduit donc fortement l'intérêt de cette nouvelle référence par rapport à l'existant.

181 millions de pertes pour AMD

Publié le 17/07/2015 à 12:18 par Guillaume Louel

AMD vient d'annoncer ses résultats pour le second trimestre. Il n'y a pas de surprise puisque le constructeur avait revu à la baisse ses prévisions il y a deux semaines. Le constructeur enregistre des revenus de 942 millions de dollars, pour une perte nette de 181 millions, contre respectivement 1,44 milliards et 63 millions un an auparavant. La marge brute tombe à 25% au lieu de 35%.

Les résultats complets offrent quelques détails supplémentaires. Globalement, à l'image de Seagate, Intel, et des différents autres acteurs du monde PC, AMD pointe la baisse des ventes sur le second trimestre. C'est effectivement sa division Computing and Graphics, qui regroupe CPU, APU et GPU que la baisse est la plus violente, de 29% par rapport au premier trimestre 2015, et de 54% par rapport au second trimestre 2014 !

Si tous les segments sont touchés, AMD pointe particulièrement les ventes d'APU pour notebook qui ont le plus souffert. Cette division enregistre 147 millions de pertes, le double de la perte enregistrée il y a trois mois alors qu'il y a un an elle était quasiment à l'équilibre. Malgré tout, le prix moyen des APU et GPU vendus est en hausse, même si AMD ne précise pas de combien. Au détour d'une question, Lisa Su a confirmé que les Radeon R9 Nano, utilisant de la mémoire HBM, seront lancées en aout.


Interrogée sur le retard d'Intel sur le 10nm, Lisa Su a indiqué que deux produits FinFET avaient effectué leur premier tapeout. Elle évoque de manière positive le fait que l'écart entre Intel et les « foundries » se réduise, créant une opportunité pour Zen.

Mais il faut surtout souligner l'importance de l'activité « semi-custom » qui contient en grande partie les revenus qu'AMD tire des consoles. Ces contrats disposent de marges plus faibles, mais malgré tout ils représentent sur ce trimestre - et possiblement pour la première fois - la majorité des revenus (563 millions, soit 59.8%) de la marque. Cette division génère un bénéfice plus mesuré (27 millions), mais elle joue un rôle d'amortisseur fondamental pour le reste de l'activité. Notez que le bénéfice total de ce segment aurait dû être supérieur, mais c'est dans cette colonne qu'AMD a choisi d'enregistrer sa perte exceptionnelle de 33 millions pour « transition de 20nm au FinFET ».

On notera que la séparation de GlobalFoundries continue d'être couteuse car sur les six premiers mois, AMD n'a exercé que pour 400 millions de son contrat de wafers de type « take or pay », courant sur l'année pour un montant de 1 milliard. Un « reprofilage » du montant avec GlobalFoundries a été évoqué, mais cela devrait engendrer une pénalité financière supplémentaire d'ici la fin de l'année.

AMD indique continuer de réduire ses dépenses opérationnelles et avoir amélioré sa situation financière à court terme. Aucune dette ne doit désormais être repayée avant 2019. Pour le troisième trimestre, AMD attend une hausse séquentielle de 6% de son revenu et s'attend à redevenir profitable d'ici à la fin de l'année.

Dossier : AMD Radeon R9 Fury : Sapphire Tri-X et Asus Strix en test

Publié le 13/07/2015 à 06:45 par Damien Triolet

Après la Radeon R9 Fury X avec refroidissement liquide, AMD lance les Radeon R9 Fury équipées de ventirads plus classiques. De quoi proposer des variantes plus intéressantes du GPU Fiji ?

[+] Lire la suite

AMD lance la Radeon R9 Fury 4 Go : preview

Publié le 10/07/2015 à 14:00 par Damien Triolet

C'est finalement aujourd'hui qu'AMD lance la Radeon R9 Fury, petite soeur de la R9 Fury X. Avec quelques unités de calcul en moins et des designs personnalisés par les partenaires d'AMD, elle pourrait s'avérer être une solution à base du GPU Fiji plus intéressante.

 
 


La Radeon R9 Fury embarque le même GPU Fiji et la même mémoire HBM que la Radeon R9 Fury X, seules quelques unités de calcul manquent à l'appel :


Au niveau des fréquences de référence, il est question de 1000 MHz pour le GPU, une baisse de 5% par rapport à la R9 Fury X. Au final, la R9 Fury affiche une puissance de calcul de 7.2 Tflops, en baisse de 17% par rapport à sa grande sœur. La bande passante mémoire reste par contre identique, tout comme le débit de pixels ou de triangles.

AMD parle d'un TBP (Typical Board Power) de 275W, identique à celui de la R9 Fury X, et nous supposons qu'il correspond à la même limite de consommation de 385W. De son côté Sapphire annonce une fonctionnalité Dual Bios avec un premier bios qui offre un mode 275W (= ~385W max) et un second qui passe à 375W (= ~500W max).

Probablement suite à une disponibilité limitée du GPU Fiji, AMD n'a proposé le kit de développement de la Radeon R9 Fury qu'à deux de ses partenaires : Sapphire et Asus. Ceux-ci ont ainsi pu développer leur solution de refroidissement personnalisée et recevoir des PCB de référence complets (Sapphire) ou développer leur propre version (Asus). Nous ne savons pas si et quand AMD proposera cette solution à d'autres partenaires, ce qui ne manquera pas de faire grincer des dents.

Dans l'immédiat, la Radeon R9 Fury est donc une exclusivité Sapphire et Asus. Vous pourrez avoir un aperçu de leur design dans les slides ci-dessus. Trois cartes sont prévues :

Sapphire Radeon R9 Fury Tri-X à 590€ : 1000/500 MHz
Sapphire Radeon R9 Fury Tri-X OC à 600 € : 1040/500 MHz
Asus Radeon R9 Fury Strix à 650 € : 1020/500 MHz

Malheureusement, nous ne pourrons pas vous en proposer un test complet aujourd'hui. Alors que nous attendions un échantillon de Sapphire en début de semaine et avions prévu un test pour le 14 juillet, le fabricant nous a informé mercredi qu'il n'y en aurait finalement pas pour la France. Avec un peu d'insistance, Sapphire a finalement pu nous retrouver un échantillon et l'envoyer hier, il nous est parvenu moins de deux heures avant la publication de cette preview.

Parallèlement à cet envoi, c'est hier seulement qu'AMD nous a précisé que les tests seraient en fait publiés ce jour et non le 14 juillet… un timing impossible en ce qui nous concerne comme vous l'aurez compris. Nous ne savons pas réellement ce qui s'est passé au niveau des échantillons, qui sont peu nombreux, mais le moins que l'on puisse dire c'est que nous avons connus AMD et Sapphire plus énergiques pour s'assurer que nous puissions vous proposer un test à temps.

Après avoir vérifié brièvement le comportement de chaque bios de la carte Sapphire, qui est la version de base cadencée aux fréquences de référence et non l'OC, nous avons mesuré les performances en 1440p. La R9 Fury Tri-X de Sapphire a pu maintenir en permanence sa fréquence maximale de 1000 MHz, comme le fait la R9 Fury X.

Nous avons utilisé les Catalyst 15.7 WHQL pour les R9 Fury X et R9 Fury puisque ceux-ci affichent un petit gain de performances, notamment dans Batman AO et dans Far Cry 4. Un impact qui reste cependant léger au global : l'indice de performances de la R9 Fury X progresse de 114.7 à 115.6.

A noter par contre que nous n'avons observé aucun gain avec ces pilotes sur la R9 290X Tri-X de Sapphire et ce sur l'ensemble de nos benchmarks. Nous avons donc conservé les résultats obtenus avec les pilotes Catalyst 15.15beta pour les Radeon autres que les Fury. Les GeForce sont quant à elles testées avec les pilotes 353.30 WHQL.

Voici ce que cela donne :


[ Indice ] [ Anno 2070 ] [ Batman Arkham Origins ] [ Battlefield 4 ] [ Crysis 3 ] [ Dying Light ] [ Evolve ] [ Far Cry 4 ] [ GRID 2 ] [ Hitman Absolution ] [ Project Cars ] [ Splinter Cell Blacklist ] [ The Witcher 3 ] [ The Witcher 3 ] [ Tomb Raider ] [ Indice sans Project Cars ]

En 1440p, la R9 Fury est en moyenne 7% moins performante que la R9 Fury X, un écart assez faible qui s'explique par une bande passante mémoire, un fillrate et un débit de triangles identiques. Selon les jeux, l'écart varie entre 4 et 10%.

Par rapport à la R9 390X, la R9 Fury est 8% plus rapide, un écart là aussi assez faible alors que le tarif entre ces cartes passe de 450 à près de 600 € !

Par rapport à la concurrence, la R9 Fury affiche également 8% de mieux par rapport à la GTX 980 de référence (et 10% si nous laissons Project Cars de côté) et se place à un niveau de performances similaire à celui des GTX 980 personnalisées, qui sont également proposées au même prix.

Nous vous proposerons un test complet avec également des résultats en 4K dès que possible, probablement ce weekend, et tâcherons d'ajouter mardi les résultats de la R9 Fury signée Asus.

Les Radeon R9 Fury Tri-X de Sapphire seront disponibles à partir du 14 juillet avec de très faibles volumes alors qu'il faudra attendre la fin du mois pour voir débarquer dans le commerce le modèle Strix d'Asus.


Vous pourrez retrouver le dossier complet consacré à la Radeon R9 Fury par ici.

Top articles