Les derniers contenus liés au tag AMD

Afficher sous forme de : Titre | Flux Filtrer avec un second tag : AMD A-Series; AMD FX; APU; GCN; Intel; Llano; Nvidia; Radeon; Radeon HD 7000; Radeon Software;

SK Hynix annonce sa GDDR6 pour GPU en 2018

Publié le 24/04/2017 à 17:14 par Marc Prieur

SK Hynix est le premier à annoncer sa GDDR6, alors même que le standard n'a pas encore été annoncé par le JEDEC. Gravée en 2x nm (sans plus de précision) et d'une capacité de 1 Go par puce, elle offre un débit de 16 Gbps. Interfacée en 384-bit, elle offre ainsi un débit de 768 Go/s soit 45% de mieux que la GDDR5X qui plafonne à l'heure actuelle à 11 Gbps.

SK Hynix précise qu'il a collaboré avec un fabricant de GPU sur cette puce qui sera produite en volume pour un lancement de GPU prévu pour début 2018. S'agit-il d'une déclinaison de Nvidia Volta avec un bus 384-bit habituel ces derniers temps chez Nvidia ou d'une d'AMD Navi, Hynix ayant déjà collaboré avec AMD par le passé pour la mise au point de la HBM ? L'avenir nous le dira !

AMD annonce les Radeon RX 580, 570, 560 et 550

Publié le 18/04/2017 à 15:10 par Damien Triolet

AMD profite de l'arrivée du printemps pour mettre à jour sa gamme de cartes graphiques grand public : les Radeon RX 500 vont remplacer les Radeon RX 400 lancées l'été passé. Ne vous attendez cependant pas à de gros changements, il s'agit avant tout d'une légère augmentation des fréquences…

Comme le résume AMD, le lancement du jour concerne une petite mise à jour de Polaris, la génération de GPU lancée en juin dernier. AMD explique que le procédé de fabrication 14nm LPP de Global Foundries a gagné en maturité et a été légèrement amélioré, de quoi autoriser des fréquences un peu plus élevées sur certaines cartes et de quoi activer quelques unités de plus sur d'autres. Les GPU sont ainsi renommés de Polaris 10 et 11 en Polaris 20 et 21.

Difficile de juger des améliorations réelles, d'autant plus que la tentation est grande de proposer chaque année une nouvelle génération même si cela se retrouve plus dans les noms de produits que dans les performances. Par ailleurs, après avoir peaufiné ses pilotes, après que ses partenaires aient pu améliorer leurs designs initiaux et par rapport au lancement mitigé de la RX 480, on peut imaginer qu'AMD avait envie de repartir sur des bases plus saines.

AMD lance tout d'abord ce jour les Radeon RX 580 et RX 570 qu'il faut voir comme une seconde génération de déclinaisons overclockées des Radeon RX 480 et RX 470, ni plus ni moins :

Du côté de la RX 580, la fréquence GPU progresse de 6%. Du côté de la RX 570 il s'agit de seulement 3%, mais la mémoire progresse également de 6%. AMD a de toute évidence placé tous les petits gains au niveau du process de fabrication dans les fréquences et les limites de consommation ont été revues à la hausse. Ne vous attendez donc pas à un changement au niveau de l'efficacité énergétique.

AMD nous indique par contre qu'il y a un peu plus de marge pour ses partenaires. Nous sommes encore en train de travailler sur le dossier complet habituel, prévu pour les prochains jours. Pour celui-ci, nous avons pu tester la Sapphire RX 580 Nitro+ Limited Edition qui monte à 1450 MHz et se comporte plutôt bien mais monte à plus de 230W. Nous avons également testé la MSI RX 580 Gaming X qui se contente de 1380 MHz et est malheureusement extrêmement bruyante.

Les tarifs devraient rester similaires à ceux de l'ancienne gamme qui étaient d'application jusqu'à ce jour. Pour un même prix, les RX 580 et RX 570 seront donc de meilleures options. Nous nous attendons cependant à ce que les RX 480 et RX 470 se retrouvent rapidement bradées pour vider les stocks.

AMD annonce ensuite les Radeon RX 560 et RX 550. La première est prévue pour début mai alors que la seconde sera lancée fin de semaine :

La Radeon RX 560 représente une plus grosse mise à jour. En plus de la fréquence GPU en hausse, elle profite d'un GPU complet contrairement à la RX 460. Elle profite ainsi d'un gain de puissance de 20% mais ne sera plus proposée en version dépourvue de connecteur d'alimentation.

AMD introduit par contre avec la Radeon RX 550 un nouveau petit GPU : Polaris 12. Destiné à mettre à jour le très bas de gamme, il s'agit grossièrement d'un demi Polaris 11/21, si ce n'est qu'AMD a conservé une interface mémoire de 128-bit.

Sur PC la Radeon RX 550 sera initialement proposée en version 2 Go pour le monde du HTPC, avec un intérêt à peu près nul pour les joueurs.

D'autres déclinaisons suivront probablement. AMD et ses partenaires devraient évidemment profiter d'un tel bus pour passer à 4 Go à un moment ou à un autre. Ou proposer une version 64-bit. Nous pouvons également supposer que ce GPU devrait trouver sa place dans les portables de la rentrée. Même s'il ne s'agit pas du GPU qui nous intéresse le plus, il est très important pour AMD sur le plan commercial.

Des nouveautés plus importantes sont attendues avec le GPU Vega sur le haut de gamme, mais pour cela il faudra encore patienter un petit peu.

Vous pourrez retrouver l'intégralité de la présentation d'AMD ci-dessous :

 
 

Focus : Influence du nombre de coeurs et du SMT sur Ryzen

Tags : AMD; Ryzen;
Publié le 14/04/2017 à 22:22 par Guillaume Louel

Avec des modèles très proches à 8, 6 et 4 coeurs, la gamme Ryzen offre beaucoup de choix. Que font gagner en pratique ces coeurs supplémentaires ? Et quel est l'impact du SMT dans ces situations ? C'est l'occasion de faire un point rapide sur ces questions !

En construisant une gamme large à partir d'un die commun, AMD propose des choix qui diffèrent un peu de ce que l'on trouve chez la concurrence. Ainsi là où chez Intel on a le choix entre moins de coeurs mais plus rapides (7700K) ou plus de coeurs qui le sont moins (6900K), on trouve des modèles 4, 6 et 8 coeurs qui disposent de...

[+] Lire la suite

Dossier : AMD Ryzen 5 1600X, 1600, 1500X et 1400 en test

Tags : AM4; AMD; Ryzen; Zen;
Publié le 11/04/2017 à 15:00 par Guillaume Louel

Un peu plus d'un mois après le lancement de ses Ryzen 7, AMD enchaîne avec ses Ryzen 5, des déclinaisons plus abordables de ses nouveaux processeurs. Que valent ces puces face à la concurrence ?

[+] Lire la suite

Patch pour le Core Parking pour Ryzen !

Tags : AMD; Ryzen; Windows;
Publié le 06/04/2017 à 23:00 par Guillaume Louel

Enfin ! Il aura fallu un peu de temps, mais AMD vient enfin de confirmer la question de l'impact du Core Parking pour Ryzen sous Windows 10, que nous avions soulevés quelques jours après le lancement de Ryzen. Pour rappel, le Core Parking est une fonctionnalité du scheduler de Windows qui consiste à "parquer" les coeurs d'un processeur en les mettant en veille et en ne les rallumant que progressivement lorsque la charge le nécessite. Cette fonctionnalité a un impact particulièrement important sur les processeurs qui disposent de l'HyperThreading ou du SMT.

AMD confirme aujourd'hui ce que nous avions noté, à savoir que par défaut sous Windows 10, le Core Parking n'est pas réglé de la même manière sur Ryzen que sur les processeurs Intel. Afin de garantir l'équité dans nos tests, nous avions manuellement modifié le profil de gestion d'alimentation "Balanced" de Windows 10 afin de désactiver cette fonctionnalité.

Dans un billet de blog , AMD propose à son tour un nouveau profil de gestion d'alimentation spécifique à Ryzen. Il sera distribué de cette manière dans un premier temps (il est téléchargeable ici ), avant d'être intégré d'ici quelques semaines aux prochains pilotes chipsets d'AMD : l'installation de ce profil deviendra donc automatique.

Pour ceux qui auraient déjà modifié manuellement le Core Parking via les méthodes que nous vous avions conseillé dans nos articles, notez que vous aviez en pratique modifié le profil "Balanced" de Windows. Vous pouvez donc installer directement ce patch qui ajoute un profil supplémentaire que vous pouvez voir ci dessus. En pratique on pourra repasser si on le souhaite à tout moment en mode "Balanced".

Nous avons pu essayer en avance ce nouveau profil qui au delà de la désactivation du Core Parking change d'autres choses :

  • Réduction du seuil de charge nécessaire pour passer à un P-State supérieur (de 60 à 25%)
  • Réduction du seuil de charge nécessaire pour passer à un P-State inférieur (de 20 à 10%)
  • Diminution de l'intervalle entre deux ajustements par le scheduler Windows du P-State (de 30 à 15 millisecondes)
  • Augmentation du seuil de P-State minimal que peut utilise le processeur (augmentation de 5% à 90%)

Ces changements concernent donc en grande majorité les P-State, à savoir les couples de fréquence/tensions auxquels peuvent fonctionner les processeurs. Vous pouvez retrouver un exemple pour le Ryzen 7 1800X ci-dessous :

Techniquement le premier impact de ces changements est qu'AMD n'autorise pas le fonctionnement actif du processeur en dessous du mode P1. Cela revient à ce que l'on voit habituellement avec le profil de gestion d'alimentation "Performance" (dans ce cas, le seuil est à 100%). Cela ne veut cependant pas dire qu'AMD désactive les fonctionnalités d'économie d'énergie de Ryzen. En pratique AMD bypasse la gestion du mode P2 par le scheduler Windows et laisse Ryzen prendre la main pour passer plus rapidement dans les modes d'énergies supérieurs comme le CC6. Ces modes avancés sont gérés directement par le processeur qui peut passer de l'un à l'autre rapidement, en environ 1 milliseconde, là ou le scheduler de Windows ne change les P-States habituellement que toutes les 30 millisecondes.

Les autres changements visent a accélérer le rythme auquel le scheduler Windows peut modifier les P-State justement, en premier lieu en baissant de moitié le temps entre deux changements potentiels, et en modifiant les seuils. En pratique ces changements auront surtout un très léger impact sur la consommation lors de faibles charges ou de charges intermittentes ou la consommation pourra très légèrement évoluer de manière marginale. En pratique cela ne change pas nos mesures de consommation réalisées dans des cas où la charge n'est pas impactée par ces modifications (au repos, charge sur un coeur, charge sur tous les coeurs).

En pratique ce patch permet d'obtenir un niveau de performance similaire au mode "Balanced + Core Parking OFF" que nous avons utilisé dans nos tests, ce qui permet de remonter significativement les performances notamment dans les jeux, comme le rappelle ce graphique :


On pourra se demander pourquoi cette mise à jour n'est pas proposée directement par Microsoft sous la forme d'un patch pour Windows 10. Nous avons posé la question à AMD qui nous a dit qu'ils proposaient pour l'instant cette solution et qu'ils ne pouvaient pas s'exprimer au nom de Microsoft. Sous entendant que la situation pourrait évoluer à l'avenir.

Dans tous les cas on se félicitera qu'AMD ait enfin reconnu ce problème et propose aujourd'hui un correctif officiel !

Top articles