Les derniers contenus liés au tag AMD

Afficher sous forme de : Titre | Flux Filtrer avec un second tag : AMD A-Series; AMD FX; APU; GCN; Llano; Nvidia; Radeon; Radeon HD 6000; Radeon HD 7000; Radeon Software;

AMD lance la Radeon Pro Duo à 1650€

Publié le 26/04/2016 à 15:16 par Damien Triolet

Annoncée le mois dernier à l'occasion de la GDC, c'est aujourd'hui que la Radeon Pro Duo est officiellement lancée. Fabriquée en petites quantités, cette carte bi-GPU est positionnée sur le segment de la réalité virtuelle et introduite à pas moins de 1650€.

 
 

Comme nous l'expliquions lors de l'annonce de la Radeon Pro Duo, l'intérêt des cartes bi-GPU est discutable, tout comme le multi-GPU en lui-même, d'autant plus en cette période où son support dans les jeux est plus qu'aléatoire. Les titres qui ne proposent que des gains réduits, demandent de désactiver certains effets graphiques ou ne supportent pas du tout le multi-GPU sont actuellement trop nombreux pour que ce type de solution puisse être conseillée aux joueurs sans de très lourdes réserves.

Face à cette situation, AMD et Nvidia ont longtemps hésité à proposer une solution bi-GPU ultra haut de gamme. Ce dernier a d'ailleurs fini par abandonner l'idée d'une carte basée sur 2 GPU GM200, l'expérience de la GTX Titan Z à 3000€ ayant de toute évidence été une bonne leçon. AMD par contre était bien décidé à lancer une telle carte graphique mais pas dans n'importe quelles conditions.

Si le but reste évidemment toujours l'argument de la première place en termes de performances brutes, ce n'est pas sous cet angle aux résultats potentiellement très mauvais, suivant les jeux testés, qu'AMD veut présenter son nouveau bébé. D'autant plus qu'il souffre d'une limitation plutôt gênante pour les très hautes résolutions : sa solution ne peut embarquer que 4 Go de mémoire par GPU.

Face à des jeux qui peinent à supporter le multi-GPU et face à une limite de 4 Go qui ne correspond pas aux résolutions extrêmes, AMD a décidé de réorienter sa carte bi-Fiji vers la réalité virtuelle (VR). Ce type de rendu est capable de profiter plus facilement du bi-GPU et a plus besoin de performances que de mémoire vidéo. Reste que si le support efficace est plus simple, il demande un développement spécifique qui n'est pas encore intégré dans la plupart des applications grand public.

Au final ce n'est pas simplement la VR que vise AMD mais bien la niche des systèmes de développement et de démonstration dédiés à la VR. AMD en profite d'ailleurs pour introduire une nouvelle certification : VR Ready Creator. Une solution qui du coup rentre dans la catégorie semi-pro, à la manière des GeForce Titan. Pour cela AMD a décidé de nommer sa carte Radeon Pro Duo. Et bonne nouvelle, contrairement à Nvidia avec les GeForce Titan, AMD va jusqu'au bout de ce positionnement hybride et proposera au choix les pilotes Radeon classiques ou les pilotes FirePro.

Bien entendu, les joueurs qui recherchent la carte graphique la plus rapide du moment restent une cible, mais une cible non-avouée par crainte de voir des tests orientés dans ce sens. Contrairement à son approche habituelle, AMD a fortement limité le nombre d'échantillons de test disponibles pour les médias tels que Hardware.fr.

 
 

Pour la Radeon Pro Duo, AMD reprend un design similaire à celui de la R9 Fury X. Un système de watercooling spécifique a été développé et se charge de refroidir les 2 modules Fiji + HBM ainsi que leurs étages d'alimentation. Le radiateur reste de type 120x120mm mais gagne en épaisseur. Un PCB musclé a été mis au point avec pas moins de 3 connecteurs 8 broches, de quoi autoriser jusqu'à 525W. En pratique cependant, AMD se contente d'une limite inférieure.

Au niveau des spécifications, la Radeon Pro Duo ressemble comme deux gouttes d'eau à une double Radeon R9 Nano. AMD parle d'une spécification typique de 350W, qui correspond à priori à une consommation maximale de +/- 380W et à 150W par module Fiji + HBM, comme sur la Radeon R9 Nano.

C'est relativement peu par rapport à la limite du même module sur les R9 Fury X, fixée à 300W, ce qui implique que les GPU Fiji de la Radeon Pro Duo évolueront souvent sous leur fréquence maximale de 1 GHz, ce qui nous avons voulu souligner en présentant les débits de ces cartes à 850 MHz, fréquence que nous observons régulièrement sur la R9 Nano. Ce type de comportement est normal pour les GPU modernes, c'est ce qui permet de booster leur rendement énergétique.

La Radeon Pro Duo sera disponible dans les jours qui viennent au tarif de 1650€. C'est beaucoup par rapport à une paire de Radeon R9 Nano et comme vous pouvez vous en douter, les volumes seront faibles. Selon nos informations la production mondiale serait inférieur à 3000 pièces dont seulement quelques dizaines seraient prévues pour la France.

Radeon Software 16.4.2 Hotfix

Publié le 26/04/2016 à 11:43 par Marc Prieur

AMD a mis en ligne de nouveaux pilotes Radeon Software, les 16.4.2 Hotfix. Le support CrossFire a été revu pour Elite Dangerous et Need for Speed, et 14 bugs ont été corrigés. XConnect, qui permet de supporter un GPU externe en Thunderbolt 3, est désormais compatible avec les R9 Fury et Nano en sus des R300. Pour le téléchargement et les détails, rendez-vous sur cette page. 

Ventes d'AMD en baisse, Zen et Polaris en ligne de mire

Publié le 22/04/2016 à 09:51 par Marc Prieur

Pour son premier trimestre fiscal 2016 AMD vient d'annoncer un chiffre d'affaires de 832 millions de $, en baisse de 19% par rapport au premier trimestre 2015 alors que le trimestre fait 13 semaines au lieu de 12 habituellement. La perte opérationnelle se réduit par contre à 68 millions de $ au lieu de 137 millions, mais si on exclut des éléments exceptionnels on est en fait respectivement à 55 et 30 millions de $, 87 millions de charges de restructuration ayant été provisionnées il y a un an par exemple. La marge brute est stable à 32%.

Dans le détail c'est la division Enterprise, Embedded and semi-custom, comprenant majoritairement les ventes de SoC console, qui souffre le plus avec une baisse de 25% des ventes qui s'établissent à 372 millions pour un bénéfice opérationnel qui passe de 45 à 16 millions de $. La division Computing et Graphics voit ses ventes baisser de 13,5% pour atteindre 460 millions alors que la perte opérationnelle diminue de 5 millions pour s'établir à 70 millions de $.

Dans le même temps AMD vient d'annoncer la création d'une joint-venture avec le chinois THATIC afin de développer des SoC destinés au marché chinois du serveur. AMD cède au passage une licence concernant certaines technologies CPU et SoC qui lui sont propres, précisant qu'elles ne viennent pas de l'accord de licence qu'il a avec Intel, à cette joint-venture et sera rémunéré à hauteur de 293 millions de $ pour cela, dont 104 millions cette année. Il encaissera également des royalties sur les ventes des futurs produits.

Concernant le futur, AMD a enfin confirmé qu'il disposait de processeurs Zen en laboratoire, précisant que les puces répondaient à leurs attentes. Côté serveur en attendant la disponibilité qui se fera pour rappel en 2017 des clients importants devraient être échantillonnés dès ce trimestre.

Polaris est toujours prévu pour un lancement en milieu d'année, AMD précisant que la puce Polaris 11 se destine aux portables moyen de gamme alors que Polaris 10 cible le desktop moyen de gamme et les portables haut de gamme. Il est question d'une efficacité énergétique doublée par rapport à la génération actuelle. Au passage nous avons ajouté en bas d'article la dernière roadmap officielle du constructeur datée de mars.

 
 

La FirePro W9100 passe à 32 Go

Tags : AMD; FirePro; Hawaii;
Publié le 15/04/2016 à 11:07 par Marc Prieur

Lancée en avril 2014, la W9100 a détenue pendant un moment le record de mémoire vidéo pour une carte graphique de série avec 16 Go. Le mois dernier, Nvidia a repris cette couronne avec une nouvelle version 24 Go de la Quadro M6000.

La réponse du berger à la bergère ne se fait pas attendre puisque AMD annonce une FirePro W9100 32 Go qui sera disponible au cours de ce second trimestre 2016. AMD profite ici de la largeur du bus d'Hawaii, 512-bit contre 384-bit pour le GM200, pour exploiter 32 puces GDDR5 8 Gb en mode clamshell (2 puces par lien 32-bit).

Le reste des caractéristiques est identique à la version 16 Go et on a donc droit à un GPU fonctionnant à 930 MHz et de la GDDR5 à 5 Gbps pour un TDP de 275 watts. Rappelons qu'Hawaii dans cette version non bridée traite les calculs doubles précision à demi-vitesse par rapport à la précision simple, contre 1/3 pour le GK110 de Nvidia et 1/32 pour le GM200. Ceci permet à la W9100 de détenir, avec la Fire Pro S9170, le record de débit en calcul double précision avec 2,6 Tflops alors que Tesla P100 atteindra 5,3 Tflops.

Côté tarif le prix conseillé de la W9100 32 Go est de 4999$, contre 3999$ en 16 Go.

AMD pré-annonce Bristol Ridge

Publié le 06/04/2016 à 15:19 par Marc Prieur

AMD vient d'annoncer l'arrivée, en avance sur le planning initial, de ses AMD A-Series de 7è génération, un décompte que nous avions déjà eu l'occasion de critiquer lors du lancement de Carrizo.

Derrière cette dénomination se cache Bristol Ridge, qui prend donc la suite de Carrizo et qui aura la particularité d'être également décliné sur desktop en version AM4, un socket commun avec les futurs AMD FX basés sur l'architecture Zen. Si la "vraie" annonce de ces APU doit toujours se faire au Computex début juin, HP a eu l'exclusivité des premières livraisons pour son nouvel HP ENVY x360 qui vient d'être lancé d'où cette "pré-annonce" assez avare en détails puisque le communiqué de presse se limite à parler d'un gain en calcul pouvant dépasser les 50% par rapport au APU d'il y a deux ans. La génération précédente d'ENVY x360 étant basé sur des Broadwell, il s'agit donc d'un design win significatif pour AMD.

La présentation ci-dessous permet toutefois d'en apprendre plus. Si Carrizo gérait déjà la DDR4 comme le prouve son support dans certaines versions embarquées, sur les CPU destinés aux portables il se limitait officiellement à la DDR3. En comparant un FX-8800P dit de 6è génération avec un AMD A12 de 7è génération disposant lui-aussi d'un TDP de 15 watts, AMD arrive à un gain de 18% sous 3DMark 11, 5% sous PCMark 8 v2 et 11,59% sous Cinebench 1T. Le gain du communiqué sous Cinebench 1T également, cette-fois en comparant à un AMD FX-7500 en Kaveri. Côté Intel, AMD utilise comme base de comparaison un Core i7-6500U et annonce des performances 5% inférieures sous PC Mark 8 v2 mais 50% supérieures sous 3D Mark 11.

Sachant que la partie x86 se base toujours Excavator, le gain de 11,59% sous Cinebench doit être lié à une hausse notable de la fréquence Turbo alors que la partie graphique profitera probablement également d'un petit gain en fréquence mais aussi du passage dans le test de la DDR3-1600 à la DDR4-1866. Des choix étonnant puisque Carrizo supporte normalement jusqu'à la DDR3-2133 et, dans sa version embarquée, la DDR4-2400. En attendant d'en savoir plus nous sommes donc assez sceptiques sur les véritables nouveautés apportées par Bristol Ridge qui permettent à AMD de parler d'une nouvelle génération !

 
 


Top articles