Crysis 2 DX11, performances et tessellation à la loupe

Tag : Crysis 2;
Publié le 07/07/2011 par
Envoyer Imprimer
Conclusion
Lorsque nous utilisons des jeux pour mesurer les performances graphiques, il est important pour nous de pouvoir avoir une idée de la manière dont le moteur graphique se comporte, d'autant plus lorsqu'il s'agit de l'utilisation de nouvelles technologies telles que la tessellation. Ceci nous permet de pouvoir faire une différence entre des résultats significatifs pour le jeu en question et des résultats qui peuvent représenter une tendance future.

Si Crysis 2 DirectX 11 Ultra confirme la domination de Nvidia dans le traitement de la tessellation, il n'est pour autant pas réellement représentatif de ce que ferons les développeurs de cette technologie dans des jeux futurs aux moteurs et outils créatifs conçus pour prendre en charge nativement et plus efficacement cette technologie.


Crytek s'est efforcé de contrôler précisément le niveau de détail de chaque effet pour éviter une lourdeur excessive, mais la tessellation fait exception avec un niveau injustifié sur certains objets et un aspect adaptatif plutôt faible, qui tranche par rapport à l'agressivité avec laquelle le niveau de détail d'autres éléments est réduit avec la distance. Si ceci peut être en partie expliqué par un ajout de la tessellation à la fin du développement, il semble évident que la collaboration avec Nvidia n'y est malheureusement pas étrangère étant donné qu'un niveau de tessellation élevé, qu'il soit utile ou pas, lui permet de se démarquer de la concurrence.

Dans un monde parfait nous préférerions évidemment que ces questions ne relèvent que du technique et de l'artistique… Nous aurions ainsi aimé retrouver plus de murs tessellés, qui apportent un réel plus visuel, et moins de bordures tessellées sans raison, qui ne profiteront qu'aux commerciaux de Nvidia. La sortie de ce pack DirectX 11 reste cependant bénéfique pour les joueurs PC puisque toutes les améliorations visuelles qu'il apporte transforment Crysis 2 en l'un des rares jeux capables de tirer partie de toutes les capacités des GPUs modernes, même s'il faut bien dire que c'est ce que nous attendions de Crysis 2 dès sa sortie. Si le rendu déjà globalement réussi au départ ne change pas du tout au tout, il progresse néanmoins significativement, de quoi redonner de l'intérêt à ce titre… surtout si vous possédez une GeForce haut de gamme.

Quant aux utilisateurs de Radeon haut de gamme, face à cette implémentation de la tessellation peu optimisée dans Crysis 2, nous leur conseillerons de jouer avec le paramètre du Catalyst Control Center qui permet de fixer le niveau maximal de tessellation de manière à contenir son impact sur les performances.
Vos réactions

Top articles