Crysis 2 DX11, performances et tessellation à la loupe

Tag : Crysis 2;
Publié le 07/07/2011 par
Envoyer Imprimer
Les nouveautés DirectX 9
Si le patch 1.9 corrige de nombreux petits bugs, nous nous contenterons ici d'aborder l'aspect graphique. Celui-ci évolue avec l'apparition d'un mode de qualité "Ultra" qui prend place au-dessus de "Haut", "Très élevé" et "Extrême", Crytek ayant essayé de séduire les joueurs équipés de systèmes modestes via des appellations tirées vers le haut.

Le patch 1.9 introduit un nouvel algorithme de tone-mapping. Pour rappel ce dernier est chargé de réduire l'image HDR dans un format classique, affichable par tous les écrans, en essayant de conserver les données les plus utiles. Avec la nouvelle version de l'algorithme, Crytek essaye de se rapprocher de l'ambiance type film, plus de détails dans les tons foncés sont conservés et l'image est un petit peu plus contrastée. Un changement plutôt bénéfique en pratique.


[ Ancien tone-mapping ]  [ Nouveau tone-mapping ]


Le mode Ultra apporte de son côté deux nouveautés. Nous sommes ici toujours en mode DirectX 9. La première se nomme "Contact Shadows" et représente une évolution de l'occlusion ambiante de type SSAO. Dénommée Screen Space Directional Occlusion (SSDO), cette technique se rapproche encore un petit peu de la réalité et évite notamment les artefacts au niveau de la zone de contact entre les objets et les ombres ainsi générées.


[ Rendu classique ]  [ SSAO ]  [ SSDO ]


La seconde nouveauté se nomme "Realtime Local Reflections", soit réflexions locales en temps réel. Elle permet, même dans un moteur au rendu déferré tel que celui de Crysis 2, d'obtenir une approximation des réflexions de type ray-tracing de l'environnement proche, ce qui comprend les auto-réflexions.


[ Sans RLR ]  [ Avec RLR ]


Le patch 1.9 apporte également le support de 2 nouveaux modules. Le premier est un pack de textures haute résolution qui n'avaient pas pu prendre place dans la version initiale du jeu, limitée par la capacité des DVDs. De nombreuses textures gagnent ainsi quelque peu en définition. Mais la nouveauté principale est bien entendu le support du module DirectX 11 qui apporte de nombreux autres nouveaux effets graphiques.
Vos réactions

Top articles