Nvidia GeForce GTX 580 & SLI

Publié le 09/11/2010 (Mise à jour le 25/11/2010) par
Envoyer Imprimer


Alors que nous attendions la GeForce GTX 580 en réaction à la future Radeon HD 6970, c’est finalement Nvidia qui dégaine le premier avec une mise à jour de son offre haut de gamme. Au menu : des performances en hausse et des nuisances sonores et thermiques en baisse ! Nous l’avons testée seule et en SLI.


Une nouvelle révision du GF100
Pour rafraichir son haut de gamme, Nvidia n’a pas réellement développé de nouveau GPU, mais a plutôt peaufiné le GF100, le GPU des GeForce GTX 480/470/465. Si Nvidia a décidé de nommer GF110 cette nouvelle révision du GF100 pour des raisons d’image, elle correspond en réalité à ce qui a été évoqué très souvent en tant que GF100 B1 soit une version optimisée et en partie corrigée du GF100 A3 utilisé sur les précédentes GeForce.

Lors de la mise au point du GF100, Nvidia a rencontré de nombreux problèmes dont les plus important ont bien évidemment été corrigés à travers plusieurs révisions de la puce. Jen-Hsun Huang, le CEO de Nvidia, nous a d’ailleurs précisé il y a quelques semaines qu’une mauvaise concertation entre différentes équipes travaillant sur la puce était la source de certains de ces problèmes, notamment au niveau de la communication entre les unités d’exécutions et les contrôleurs mémoire.

Il n’est bien entendu jamais possible de peaufiner indéfiniment un design, vient un jour où il faut bien lancer un produit quitte à devoir faire quelques compromis par rapport au plan original. C’est ce qu’à dû faire Nvidia avec le GF100 A3 et la GeForce GTX 480. Avec un rendement plus faible que prévu au niveau de la fabrication, Nvidia a dû castrer son ultra haut de gamme en désactivant un de ses 16 blocs d’unités d’exécutions, une première. L’enchaînement de plusieurs révisions (A1, A2, A3) ainsi qu’une consommation plus élevée que prévu ont rendu difficile la mise au point d’un système de refroidissement efficace. C’est probablement la plus grosse erreur commise par Nvidia avec la GeForce GTX 480 qui a souffert d’une mauvaise image liée à ses nuisances sonores et thermiques.


Avec le GF100 B1, ou le GF110 A1, peu importe son nom, Nvidia dispose d’un GPU plus facile à dompter mais également du recul nécessaire pour revoir sa copie et nous proposer une carte graphique haut de gamme plus efficace. Nvidia en profite pour inaugurer une nouvelle famille, la série 500, pour plusieurs raisons. D’une part Nvidia compte bien essayer de se débarrasser de l’image en partie négative de la GTX 480 et d’autre part, pour des raisons commerciales, la règle d’une nouvelle famille par an semble inévitable, d’autant plus que la série 400, bien remplie, laisse peu de place pour introduire de nouveaux modèles dans le milieu de gamme.
Vos réactions

Top articles