IDF 2010 : Atom et Sandy Bridge à l'honneur

Publié le 05/10/2010 par
Envoyer Imprimer
Sandy Bridge : les cartes-mères
Lors de cet IDF, nous avons pu observer quelques cartes-mères destinées à la plateforme socket LGA1155 équipées des chipsets P67 et H67 qui se différencieront principalement par le support officiel de deux bus PCI express 8x pour le P67 et par le support du core graphique intégré pour le H67. Contrairement aux rumeurs qui circulent depuis quelques temps, Intel nous a confirmé que le support de l’USB 3.0 devrait bien passer par une puce externe.


Chez Intel
Nous avons pu, tout d’abord, apercevoir la DP67BQ basée sur le chipset P67. Elle ne supporte pas l’utilisation du core graphique intégré, réservée au chipset H67 mais propose deux ports PCI Express 8x ainsi que 2 connecteurs USB 3.0 via une puce NEC.



Sans en dire trop, Intel nous a également présenté 2 cartes-mères H67 mini-ITX, un format sur lequel le fabricant insiste de plus en plus. La première, au PCB bleu propose un port PCI Express 16x ainsi qu’une connectique USB 3.0 :


La seconde est un modèle d’entrée de gamme, probablement de marque MSI au vu de l’écriture et des condensateurs SFC. Elle se contente d’un connecteur PCI Express 1x et ne propose pas d’USB 3.0 :


Enfin, Intel a dévoilé le ventirad qui sera livré avec les CPUs Sandy Bridge au TDP de 35w. Celui-ci est plutôt minimaliste et encore plus fin que celui de la génération précédente :




Chez Gigabyte
Gigabyte, qui était présent dans la zone d’exposition de l’IDF, a dévoilé 2 modèles P67 qui reprennent un design relativement proche mais qui a évolué depuis le Computex : il est noir, sobre et plutôt bien fini :


La GA-P67A-UD7 propose 24 phases pour l’alimentation du CPU, 4 ports PCIe graphiques via un NF200 (2x 16x + 2x 8x) et 4 ports USB 3.0 (2 puces NEC).


La GA-P67A-UD5 se contente de 20 phases, 3 ports PCIe graphiques (2x 8x + 4x) et de 2 ports USB 3.0.
Vos réactions

Top articles