GeForce GTX 480 et release 256 : les gains

Publié le 25/05/2010 par
Envoyer Imprimer


Annoncée initialement pour le mois d’avril, la release 256 des pilotes de Nvidia vient enfin de faire son apparition avec les pilotes 257.15 beta. Nous avons bien entendu voulu vérifier si elle apportait des gains significatifs pour les GeForce GTX 400.

Les nouveautés
Si Nvidia annonce des gains de performances dans de nombreux jeux, le fabricant précise que le but principal de cette nouvelle branche majeure de ses pilotes est de servir de base pour de nouvelles fonctionnalités. Bien entendu, nous n’ignorons pas que passer des pilotes 197.x aux pilotes 257.x est également une double arme de la communication de Nvidia : avant leur arrivée elle permet de laisser penser que des pilotes significativement meilleurs vont arriver pour aider les GeForce GTX 400 et d’autre part, une fois ces pilotes disponibles, elle aide à refaire parler de ces cartes et à placer Nvidia sous un meilleur jour.

Voici un récapitulatif des principales nouveautés :

- Support de l’accélération de la lecture des Blu-ray 3D pour les cartes basées sur les GT215, GT 216, GT218 et GF100.
- Refonte de la page des paramètres SLI et PhysX. Elle est maintenant plus claire et permet de configurer plus finement les systèmes multi-GPUs.
- Ajout des modes de SLIAA 64x et 96x (SLI et tri-SLI).
- Ajout d’un mode de qualité plus élevée pour l’occlusion ambiante.
- Support d’OpenGL 4.0.
- Support du SDK CUDA 3.1 (celui-ci n’est cependant pas encore public).
- Suppression de nombreuses options 3D devenues inutiles, telles que « HDR Lighting » dont l’utilité principale était de tricher à 3DMark avec les GeForce d’entrée de gamme.
- Ajout d’une page dédiée au support de l’ECC (désactivé par défaut) pour les Tesla et les futures Quadro basées sur le GF100.


Vous remarquerez que Surround et 3D Vision Surround ne font pas partie de cette première version de la branche 256. Nvidia parle maintenant d’une seconde version prévue pour fin juin, ce qui portera le retard de ces fonctions à plus de 2 mois par rapport à ce qui nous avait été promis par Nvidia. La raison tient bien entendu dans la complexité de la mise en place de ces technologies multi-écrans et du support d’un maximum de jeux. Nvidia a été pris par surprise par l’Eyefinity d’AMD et développer une réponse à la hauteur prend du temps. Il aurait en effet été mal venu pour Nvidia de se précipiter sur une solution boiteuse. Rappelons que pour profiter de Surround il faudra obligatoirement passer par un système multi-GPU, chaque GeForce ne prenant en charge que 2 sorties, ce qui complique bien entendu la tâche.

Avant de passer aux performances, précisons que ces pilotes sont disponibles pour Windows XP, Vista et 7, et sont compatibles avec les GeForce 6 et suivantes ainsi qu’avec les GPU mobiles depuis les GeForce 8M. Nvidia ajoute que la branche 256 utilisera la plage de 256.x à 259.x.
Sommaire
1 - Nouveautés
Vos réactions

Top articles