AMD Radeon HD 4830 : bataille sur fond de nouveaux jeux dans le milieu de gamme

Publié le 13/11/2008 par
Envoyer Imprimer


Après une série de lancements à succès, AMD disposait presque d’une nouvelle gamme complète. Presque puisqu’il restait alors un trou au milieu de celle-ci entre les Radeon HD 4670 à 75 € et les Radeon HD 4850 à 140€. Un espace occupé par les GeForce 9600 GT et 9800 GT de Nvidia et temporairement par les anciennes Radeon HD 3800. Pour fermer cet espace aux GeForce, AMD a lancé une Radeon HD 4830. Nous avons profité de l’arrivée de celle-ci et d’une série de nouveaux jeux pour refaire le point sur l’offre milieu de gamme.


Bridage…
Pour mettre au point cette Radeon HD 4830, AMD n’a pas développé un nouveau GPU. Il s’agit en réalité d’un RV770, soit le même GPU qui équipe les Radeon HD 4850 et 4870, mais en version « LE », c’est-à-dire castrée. Ainsi ce RV770 LE voit sa fréquence revue quelque peu à la baisse, mais surtout une partie de ses unités de traitement désactivées. De base, le RV770 dispose de 10 partitions de 16 unités de calcul vec5, équivalentes chacune à 80 unités scalaires en terme de puissance brute (mais pas en efficacité). Chaque partition contient également 4 unités de texturing.


Dans sa version LE, 2 de ces partitions sont désactivées, amputant le GPU de 32 unités vec5 (160 processeurs scalaires) et de 8 unités de texturing pour un total de 128 unités vec5 (640 processeurs scalaires) et 32 unités de texturing au lieu de 160 (800) et 40. Ceci permet à AMD d’éventuellement recycler des puces partiellement défectueuses malgré la redondance locale, et surtout de segmenter plus facilement sa gamme. Rien d’autre n’a été désactivé, le RV770 LE conserve donc par exemple 16 ROPs et un bus mémoire 256 bits.

Annoncée à 110 €, mais en pratique plus proche des 120 € compte tenu de l’effet nouveauté et de la faiblesse de l’euro, elle permet de venir concurrencer directement les GeForce 9800 GT commercialisées à plus ou moins 120 €, tout du moins pour les modèles de base puisque de nombreux fabricants proposent des versions modifiées avec un système de refroidissement différent, plus de mémoire ou un overclocking d’usine, à un prix nettement plus élevé. Pour rappel ces GeForce 9800 GT sont en réalité des GeForce 8800 GT renommées, tactique commerciale malheureusement courante pour masquer un déficit de nouveautés réelles.
Vos réactions

Top articles