GeForce 9600 GT et Radeon HD 3650

Publié le 21/02/2008 par
Envoyer Imprimer
Près d'un an après la sortie de la GeForce 8600 qui n'avait guère soulevé l'enthousiasme, Nvidia se contentant du strict minimum en termes de performances, voici enfin arriver un milieu de gamme prometteur du côté des GeForce 8. Ce test est également l'occasion de jeter un coup d'œil au Radeon HD 3650 qui se situe entre le bas de gamme et le milieu de gamme.


GeForce 8 9 contre Radeon HD 3000
Pour le lancement de cette nouvelle carte milieu de gamme, Nvidia a décidé d'inaugurer la famille GeForce 9, il s'agit donc de la GeForce 9600 GT. L'architecture est identique à celle des GeForce 8, ce changement de gamme est donc purement esthétique, le nom du produit ayant bien entendu une influence sur les esprits, surtout auprès des néophytes et des OEMs qui acceptent des prix plus élevés si ça brille.


De notre côté, nous aurions aimé retrouver un support de DirectX 10.1 dans la gamme GeForce 9 mais il fallait être réaliste, autant son intégration est relativement simple, autant elle est fort peu intéressante pour Nvidia sur un plan stratégique. Commencer à intégrer DirectX 10.1 reviendrait à donner du crédit à cette technologie et donc aux produits AMD puisque le constructeur dispose déjà de toute une gamme de produit adaptés à cette norme : les Radeon HD 3000. Nvidia préfère donc conserver un retard technologique de manière à pouvoir nier l'intérêt de DirectX 10.1 et donc des produits AMD qui le supportent, tels que les Radeon HD 3400 et 3600 qui sont similaires aux Radeon HD 2400 et 2600 avec l'ajout du support de DirectX 10.1 et du PCI Express 2.0.

La justification de la gamme GeForce 9 aurait d'ailleurs pu se faire sur le support du PCI Express 2.0, mais le fait que le fabricant ait dû se positionner en urgence pour contrer la Radeon HD 3800 prometteuse, l'a empêché de travailler la cohérence de sa gamme, en sortant la GeForce 8800 GT, qui aurait pu se retrouver dans la gamme GeForce 9. Malgré cela Nvidia n'a pas réellement pu contrer ces Radeon HD 3800, principalement la version 3850 proposée à un prix nettement inférieur. Si Nvidia a essayé de positionner la version 256 Mo de sa GeForce 8800 GT en face de cette Radeon, il s'agissait avant tout d'un positionnement de façade, le produit n'étant pas adapté à ce marché. La GeForce 9600 GT vient enfin boucher ce trou dans la gamme Nvidia.


De nouvelles puces

Pour créer cette GeForce 9600 GT, Nvidia avait besoin d'un nouveau GPU, le G94, qui grossièrement est un demi-G92, le GPU qui équipe les GeForce 8800 GT et GTS 512 Mo. Il dispose donc de 64 processeurs scalaires contre 128 pour ce dernier. Par contre il conserve le bus mémoire de 256 bits, ce qui est une première pour un GPU milieu de gamme Nvidia. Au final, nous retrouvons un G94, qui intègre deux fois plus d'unités de traitement et un bus mémoire deux fois large que le G84 qu'il remplace et qui équipe les GeForce 8600. Associé à un procédé de fabrication plus avancé, le 65 nanomètres, il permet qui plus est d'atteindre des fréquences plus élevées, de quoi autoriser la création d'une carte très intéressante, tout du moins, c'est ce que nous allons vérifier.


Du côté d'AMD, le Radeon HD 3600, ou RV635, est une version 55 nanomètres du Radeon HD 2600, ou RV630, qui était gravé en 65 nanomètres. AMD continue donc à utiliser agressivement les nouveaux procédés de fabrication pour réduire ses coûts de production. Nous aurions aimé retrouver une puce un petit peu plus musclée, de manière à donner un peu de saveur à ce RV635.
Vos réactions

Top articles