Archives
Mars 2017
LMMJVSD
1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31

Un frigo Alphacool pour refroidir votre PC

Tag : Alphacool;
Publié le 17/03/2017 à 17:43 par
Envoyer Imprimer

Alphacool lance l'Eiszeit 2000 Chiller , un boîtier externe destiné à refroidir l'eau utilisée dans votre circuit de watercooling.

 
 

L'idée est relativement simple, il ne s'agit ni plus que d'un réservoir d'eau de 9 litre qui est refroidit par réfrigération. Bien entendu le tout est assez volumineux puisqu'il est question de 56x28x47cm pour 29 Kgs (vide !). La pompe est intégrée et le tout est censé pouvoir refroidir 1500 watts. En plus du compresseur qui fonctionnera alors en permanence (ce n'est pas le cas à des niveaux inférieurs d'autant que la capacité du réservoir permet d'avoir une bonne inertie), il faudra alors bien entendu supporter en plus les deux ventilateurs imposants situés à l'arrière de la bête. Il est toutefois possible de déporter le système dans une autre pièce, la pompe pouvant supporter une longueur de tubes de 10 mètres.

Un produit original donc, qui n'est pas sans rappeler les Asetek Vapochill, Kryotech et autres Prometeia Mach II qui officiaient au début des années 2000 et dont la puissance de réfrigération était cette-fois directement positionnée au niveau du processeur. Pas dit toutefois qu'il trouve sa cible, d'autant plus qu'il coûte 960 €, même si Alphacool met en avant comme autre utilisation possible le maintien de la bonne température d'un... aquarium.

GTX 1080 Ti SC, SC2 et FTW3 pour EVGA

Publié le 17/03/2017 à 14:45 par
Envoyer Imprimer

A l'instar d'ASUS et Zotac, EVGA a référencé sur son site des GeForce GTX 1080 Ti personnalisées :

  • GTX 1080 Ti SC Black Edition GAMING (11G-P4-6393-KR)
  • GTX 1080 Ti SC2 GAMING (11G-P4-6593-KR)
  • GTX 1080 Ti FTW3 GAMING (11G-P4-6696-KR)

Cette-fois il n'est pas question de blower d'entrée de gamme et on ne s'en plaindra pas. A l'instar de Zotac les fréquences GPU ne sont par contre pas encore définies, on sait juste que les 11 Go de GDDR5X ne seront pas overclockés.

 
 

Les versions SC Black Edition et SC2 Gaming sont très proches, utilisant un PCB proche proposant 7+1 phases d'alimentation (GPU+GDDR5X, comme le PCB de référence) alimentées par deux connecteurs PCIe 8 et 6 broches. Le flux d'air est assuré par deux ventilateurs axiaux et EVGA ajoute un DVI-D aux 3 DP et 1 HDMI déjà présents sur la carte de référence. Les deux cartes intègrent un éclairage à LED blanc et seule la SC2 Gaming intègre les 9 capteurs de températures iCX.

Un cran au-dessus, la FTW3 Gaming dispose d'un étage d'alimentation à 10+2 phases cette-fois alimenté par deux connecteurs PCIe 8 broches. 3 ventilateurs sont intégrés alors que l'éclairage LED est de type RGB. Ces 3 cartes disposent d'une backplate.

Comme chez Zotac les dimensions exactes ne sont pas communiqués, tout comme le tarif, on voit tout au plus qu'EVGA se limite à deux slots. Mais au moins cette fois les infographies sont un peux mieux réussies… ! La FTW3 Gaming ne devrait pas débarquer avant mai, contre courant avril pour les deux autres.

Seagate atteint 12 To grâce à l'helium

Tag : Seagate;
Publié le 17/03/2017 à 14:22 par
Envoyer Imprimer

Seagate lance officiellement sa seconde génération de disque dur utilisant de l'hélium, avec une capacité maximale de 12 To contre 10 To pour la première génération datant de janvier 2016. Ils sont vendus sous la gamme Enterprise Capacity, qui en est pour sa part à sa 7è version.

Le gros du gain en capacité n'est pas issue d'une augmentation de la densité par plateau, qui passe de 1,43 à 1,5 To, mais bien du nombre de plateaux puisqu'on passe de 7 à 8. Ils fonctionnent à 7200 tpm et exploitent 256 Mo de cache pour un débit maximal de 261 Mo/s contre 254 Mo/s pour les 10 To de génération précédente.

Les accès aléatoires 4K en QD16 sont annoncés à 140 et 400 IOPS, et la consommation à 5W au repos et 7.8W en charge pour la version SATA et 5.5 et 9.3W pour le SAS. Le MTBF est annoncé à 2,5 millions d'heures pour une garantie annule de 5 ans et une charge annuelle de 550 To.

Rappelons que Seagate avait déjà annoncé travailler sur un tel disque en août dernier, et qu'il a indiqué en janvier être sur les rangs pour des disques de 14 et 16 To.

Zotac GTX 1080 Ti AMP Edition et Extreme

Publié le 17/03/2017 à 11:49 par
Envoyer Imprimer

A l'instar d'ASUS, Zotac a également mis en ligne sur son site les GeForce GTX 1080 Ti personnalisés qu'il proposera d'ici quelques semaines. 3 cartes sont là encore prévues :

  • ZOTAC GeForce GTX 1080 Ti Blower (ZT-P10810B-10P)
  • ZOTAC GeForce GTX 1080 Ti AMP Edition (ZT-P10810D-10P)
  • ZOTAC GeForce GTX 1080 Ti AMP Extreme (ZT-P10810C-10P)

La première fait là encore appel à un blower qui semble assez basique et fonctionne aux vitesse de référence soit 1480/1582 MHz pour le GPU et 11 Gbps pour les 11 Go de GDDR5X 352-bit. La connectique est la même que sur la carte de référence, que ce soit au niveau des sorties vidéos (3DP1.4 et 1xHDMI 2.0) que de l'alimentation (6-pin+8-pin), tout comme l'encombrement. Niveau accessoires, Zotac fournit un adaptateur DisplayPort vers DVI, un 2xMolex vers PCIe 6-pin et un 2xPCI-e 6-pin vers PCIe 8-pin.

 
 

Les AMP Edition et AMP Extreme font appels à des refroidissements à base de ventilateurs axiaux, l'un avec 2 ventilateurs 100m et l'autre 3 ventilateurs 90mm. Ces cartes occupent respectivement 2 et 2.5 slots, nécessitent deux connecteurs 8-pins (deux adaptateurs 2xPCI-e 6p vers PCI-e 8p sont fournis) et disposent en plus d'une sortie DVI-D.

Pour les spécifications c'est à peu près tout puisque les fréquences GPU ne sont pas encore annoncées, ni même la vitesse mémoire pour la Extreme (11 Gbps pour l'autre) ou encore la longueur et la hauteur des cartes... et pour cause : les illustrations sont des montages grossiers !

AMD baisse ses prix AM3+/FM2+

Publié le 17/03/2017 à 11:09 par
Envoyer Imprimer

AMD a profité de l'annonce des prix des Ryzen 5 pour mettre à jour les prix public conseillés pour ces processeurs, consultables sur cette page . Voici le contenu de cette mise à jour, nous avons également inclus une conversion en Euros avec TVA, sur la base d'un taux de change prudent de 1.05 :

Lorsqu'il y'a une baisse elle est en moyenne de 20% ce qui n'est pas négligeable, certains processeurs vont nettement au-delà. Par contre, quelques références ne voient pas leur prix bouger, AMD agissant probablement en fonction de ces stocks.

Selon les modèles il ne faut toutefois pas s'attendre à une baisse d'une telle ampleur dans les boutiques. Pour certains processeurs, les prix appliqués sont déjà très proches du prix après la baisse et si ce n'est pas le cas pour d'autres leur tarif était tout de même notablement inférieur au prix d'origine. Si vous êtes intéressés par ces processeurs nous vous conseillons donc de patienter une ou deux semaines afin de voir comment les prix en boutique vont évoluer.

3 GTX 1080 Ti custom chez ASUS, pour commencer

Publié le 17/03/2017 à 10:34 par
Envoyer Imprimer

Suite à la sortie de la GeForce GTX 1080 Ti en version Founders Edition, les constructeurs préparent leurs cartes personnalisées. ASUS planifie ainsi de lancer 3 cartes, leur disponibilité est prévue pour fin mars / début avril :

  • TURBO-GTX1080TI-11G
  • ROG-STRIX-GTX1080TI-11G-GAMING
  • ROX-STRIX-GTX1080TI-O11G-GAMING

Si les prix ne sont pas communiqué c'est sans surprise la première qui sera la moins chère. Son blower qui semble assez basique fera ainsi le bonheur de… ceux qui veulent la passer sous watercooling. Elle conserve les vitesses de référence côté GPU (1480/1582 MHz) comme pour les 11 Go de GDDR5 352-bit (11 Gbps), et propose 2 ports HDMI et 2 ports DisplayPort contre 1 et 3 pour la Founders Edition. Elle ne dispose a priori pas de backplate même si c'est difficile à dire d'après les photos.

 
 

Les Strix font pour leur part appel à un radiateur refroidit par 3 ventilateurs axiaux, le pour un encombrement de 2.5 slots, une longueur de 29.8cm et une hauteur de 13.4cm contre 2 slots, 26.7cm et 11.1cm pour la carte de référence et la Turbo. Une backplate est intégrée, avec pour qui le souhaite un éclairage RGB dont on peut par exemple faire varier les couleurs selon la température GPU. Le PCB personnalisé par ASUS intègre notamment 10 phases pour l'alimentation GPU contre 7 pour celui de référence.

Les fréquences GPU distinguent les deux Strix, avec dans le premier cas 1480/1582 et dans l'autre 1569/1683 MHz par défaut mais aussi 1506/1620 et 1594/1720 MHz via le mode OC accessible par le logiciel ASUS GPU Tweak II. ASUS ajoute une sortie DVI-D à ces versions. Nos confrères de TPU ont déjà pu tester ce modèle , ils ne relèvent qu'un gain léger (5%) face à la version FE mais le bruit en charge baisse de 6 dBA.

On notera que l'alimentation des 3 cartes ASUS se fait par deux connecteurs 8 broches, contre un 8 broches et un 6 broches pour la FE. Au moins sur les Strix, un adaptateur 2x6 vers 8 broches est fournit. Pour finir, ASUS nous a laissé entendre qu'une version encore plus haut de gamme était à l'étude… probablement une Matrix ou une Poseidon ?

Cybenetics, nouvelles certifications d'alimentations

Publié le 17/03/2017 à 10:05 par
Envoyer Imprimer

Vous connaissez certainement la norme 80 PLUS mais un peu moins l'entreprise qui se cache derrière cette norme, Ecova , qui est depuis 2014 une filiale de Engie. Un nouvel acteur a décidé de se lancer sur le marché, Cybenetics , qui tente de se distinguer avec des certifications plus approfondies.

On trouve tout d'abord au sein de sa gamme le programme ETA, qui délivre des niveaux de certifications allant de A+ à D. Pour atteindre le premier niveau, il faudra avoir une efficacité moyenne comprise entre 94 et 97% sur l'intégralité de la plage de fonctionnement de l'alimentation, un facteur de puissance d'au moins 0.985, une efficacité d'au moins 79% sur le 5VSB et une consommation à l'arrêt inférieure à 0,1w.

Le programme LAMBDA mesure la nuisance sonore moyenne de l'alimentation, avec des niveaux allant de A++ à E. Mesuré à une distance d'un mètre il faudra être sous les 20 dB(A) pour atteindre le premier niveau et au-dessus de 45 dB(A) pour le dernier. Déjà précurseur avec la certification 80 PLUS, Seasonic est le premier à avoir certifié une alimentation par cet organisme avec sa Prime 650W (SSR-650TD) qui a obtenu le niveau A en ETA avec une efficacité moyenne de 92,269% et la note A++ en Lambda avec 18,46 dB(A).

Si l'initiative est intéressante sur le papier, reste à voir si elle percera en pratique.

Blocage de Windows Update 7/8.1 avec Ryzen et KBL ?

Publié le 17/03/2017 à 09:47 par
Envoyer Imprimer

Microsoft l'avait annoncé en janvier 2016, les processeurs de dernière génération ne seront officiellement supportés que sous Windows 10. Microsoft va continuer de fournir des mises à jours pour tout ce qui touche à la sécurité, la fiabilité et la compatibilité pour les puces précédentes jusqu'à janvier 2020 pour 7 et janvier 2023 pour 8.1.

Comme nous l'indiquions à l'époque, cela n'empêche pas l'utilisation de Windows 7 ou 8.1 avec ces processeurs, Intel comme AMD proposant d'ailleurs des pilotes pour ces OS. Néanmoins cette page du support  nous en dit plus sur ce qui va se passer en pratique : Microsoft semble avoir pour intention, si ce n'est déjà fait, de tout bloquer la recherche de mise à jour Windows Update pour les processeurs les plus récents sous Windows 7 et Windows 8.1 !

A défaut d'être surpris on ne peut qu'être déçus sur la manière de faire, mais pour les aficionados de Windows 7 ou Windows 8.1 des outils tels que Autopatcher  ou WSUS Offline Update  permettront probablement de contourner le souci, sauf si les mises à jour en elles-mêmes se mettent à vérifier la génération du processeur…

La MRAM débarque sur un SSD PCIe

Tag : MRAM;
Publié le 17/03/2017 à 07:48 par
Envoyer Imprimer

La MRAM, dont on vous parle depuis 2000 tout de même, vient de faire son apparition sur un premier SSD, la carte fille PCI Express nvNITRO de Everspin. La MRAM est une mémoire non volatile n'utilisant pas une charge électrique mais magnétique pour stocker les bits contrairement à la DRAM, et dont on nous promet qu'elle réuni en une seule technologie les avantages de la DRAM, de la SRAM et de la NAND.

Les spécifications complètes ne sont pas dévoilées mais il est question d'une latence de 6µs pour un accès 4K là ou on Intel est par exemple à 20µs dans le meilleur des cas en NAND et 10µs en 3D XPoint. Côté IOPS on est à 1,5 millions d'accès en 4K aléatoire QD32 en lecture comme en écriture, les meilleurs SSD professionnels tels que le HGST Ultrastar SN260 étant à 1,2 millions en lecture mais 200K en écriture. Avec seulement une commande les chiffres sont tout de même de 175K et 150K IOPS en lecture/écriture.

La carte fille PCIe x8 Gen3 utilise un contrôleur basé sur un FPGA Xilinx UltraScale associé à 16 Go de DDR3 adressant de la MRAM au format SO-DIMM, elle dispose en plus de deux ports QSFP pour l'interfacer en réseau 10 ou 40 Gb ainsi que de deux ports SATA dont on ne connait pas trop l'usage. Le tout, clairement pas destiné à n'importe qui, est tout de même vendu 2800$ en version … 1 Go ! En effet nvNITRO n'est pour le moment décliné qu'en versions 1 ou 2 Go de MRAM, du fait d'une capacité réduite de 32 Mo par puce. Everspin promet toutefois d'atteindre 4 à 16 Go cette année en utilisant sa ST-MRAM 128 Mo en cours de développement. Il faut un début à tout !

Nouvelle version du SanDisk Ultra II

Publié le 17/03/2017 à 07:06 par
Envoyer Imprimer

De nouvelles versions du SanDisk Ultra II, lancé en septembre 2014 et testé dans ce comparatif, commencent à apparaître en boutique outre-rhin :

  • SanDisk Ultra II 1To - SDSSDHII-1T00-G25
  • SanDisk Ultra II 500Go - SDSSDHII-500G-G25
  • SanDisk Ultra II 250Go - SDSSDHII-250G-G25

Premier changement, les capacités évoluent puisqu'elles étaient précédemment de 960, 480 et 240 Go. SanDisk a probablement fait quelques concessions sur l'overprovisionning et/ou sur sa gestion de la parité pour y parvenir. Les débits annoncés sont de 545 et 525 Mo/s en lecture et écriture, contre 550 et 500 Mo/s sur les versions précédentes, comme souvent le chiffre découle d'un Turbo temporaire.

Nos confrères de Computerbase  notent que ces débits sont très proches du SSD WD Blue , basé lui-même sur le SSD OEM SanDisk X400  lancé l'an dernier (WD ayant pour rappel racheté SanDisk). Il est très probable que ces 3 gammes partagent en fait la même base avec un contrôleur Marvell 88SS1074 et de la NAND TLC 15nm au lieu d'un Marvell 88SS9189 de NAND TLC 19nm sur les premiers Ultra II. Le contrôleur passe ainsi de 8 à 4 canaux, ce qui pourrait avoir un impact sur le débit en écriture soutenu qui n'est malheureusement jamais communiqué par SanDisk.


Top articles