Comparatif : ASRock Z77 OC Formula, Asus Maximus V Formula et Gigabyte G1.Sniper 3

Publié le 11/09/2012 par
Envoyer Imprimer
Gigabyte G1.Sniper 3

Cliquez pour agrandir


Gigabyte propose une gamme étendue avec pas moins 9 modèles auxquels ils faut rajouter la toute récente Z77X-UP7.

La G1.Sniper 3 est une carte haut de gamme visant plus particulièrement le marché des joueurs. Une carte qui reprend un thème "militaire".


Le système d'alimentation reprend le 12+2+1 (VCC/VXGA/VCCSA) que l'on avait déjà vu sur l'UD5H, le système de refroidissement changeant ici de couleur cependant.


Si l'on compare le système de refroidissement de l'UD5H avec celui de la G1 Sniper 3, outre la couleur, on notera aussi la présence d'un arrêt supplémentaire sur le caloduc entre alimentation et chipset. Cet arrêt recouvre un pont PLX 8747, un switch PCI Express 3.0 48 lignes qui permet de relier les 4 ports x16 physiques (deux x16 et deux x8) directement au processeur pour gérer quatre cartes graphiques en simultanée. Une option de niche, certes, mais très rare sur ce type de cartes. En sus de ces ports, on trouve deux ports PCI Express x1 directement reliés au chipset, tout comme un port PCI traditionnel.


Du côté des contrôleurs additionnels, Gigabyte fait dans l'original avec côté réseau la présence de deux contrôleurs. D'abord un "classique" Intel 82579V mais en prime un contrôleur Qualcomm Atheros Killer E2200 (anciennement Bigfoot Networks). Côté son, le constructeur fait là encore dans l'originalité avec un contrôleur Creative CA0132. Côté USB 3.0, Gigabyte n'utilise pas de contrôleur additionnel, mais simplement deux hubs VIA VL810 pour multiplier les ports. Pour terminer, on trouvera deux contrôleurs Serial ATA 6 Gb/s (Marvell 9172) capables de gérer chacun deux ports. Notez qu'un contrôleur Firewire (PCI) est également présent.

Façade

La façade de la G1 Sniper 3 suprend par l'absence de ports USB 2.0 ! On retrouve en pratique 6 ports USB 3.0 (deux directement reliés au chipset à gauche, et 4 via un HUB VIA à droite) ainsi qu'un port PS/2.


Côté vidéo, les quatres ports traditionnels sont ici présents : VGA, DVI, Display Port et HDMI tandis qu'en sus des deux conncteurs réseau, on trouvera pour le son cinq jacks assignables et la sortie S/PDIF optique.

Headers

Du côté de l'alimentation, contrairement aux cartes concurrentes, Gigabyte n'ajoute pas de P4 au connecteur P8. On trouve par contre un connecteur supplémentaire pour les ports PCI Express, non pas au format molex mais au format d'alimentation SATA.Pour le reste, on trouvera de quoi ajouter 4 ports USB 2.0, et 4 ports USB 3.0 (via le hub VIA) ainsi que deux ports Firewire et un module TPM. Notez également la présence d'un port mSATA, Gigabyte oblige !

Particularités

Comme à son habitude, Gigabyte propose deux bios indépendants et l'on pourra passer de l'un à l'autre via un interrupteur en haut à droite de la carte.


Cet interrupteur n'est pas seul puisque l'on retrouve aussi des boutons power et reset. Des leds de debug sont également présente tout comme des plots de lecture de tension.

On notera également du côté du contrôleur son une plaque qui entoure tous les composants du contrôleur audio, afin d'éviter les interférences électromagnétiques.


Bundle

Le bundle est large chez Gigabyte avec huit câbles SATA et de nombreux connecteurs multi GPU. On trouve un Crossfire simple, et trois SLI (pour deux, trois et quatre cartes respectivement).


Une équerre USB 3.0 est disponible au format floppy, mais c'est surtout l'équerre eSATA qui attire notre attention puisqu'elle propose un molex externe pour alimenter un disque dur. Mieux, un cable d'adaptation molex/alimentation SATA est livré, ce qui permet de connecter a la volée un disque. La carte WiFi est placée sur un support PCI Express x1.

Le manuel est en anglais mais de très bonne facture, à la fois accessible et complet. L'équerre fournie est elle aussi rembourrée comme chez Asus.
Vos réactions

Top articles