Intel Core i7-3960X, X79 Express et LGA 2011

Publié le 14/11/2011 (Mise à jour le 21/11/2011) par
Envoyer Imprimer
Performances des caches
Avant de passer aux performances applicatives, nous avons voulu vérifier les performances des caches sous Aida64, tous les processeurs testés fonctionnant à 3.2 GHz pour ce test :


Logiquement les caches L1 et L2 de Sandy Bridge-E affichent les mêmes performances que ceux de Sandy Bridge. Par rapport aux architectures précédentes, on note des débits en lecture en forte hausse mais une latence un peu moins bonne sur le L2. Le cache L3 est plus gros mais aussi moins rapide que celui de Sandy Bridge, que ce soit en termes de débit ou de latence. Par rapport à un Gulftown les débits sont par contre améliorés, ceci au détriment de la latence.
Performances mémoires
On passe maintenant aux performances du contrôleur mémoire. Toujours à 3.2 GHz, on teste différentes architectures Intel avec de la mémoire DDR3-1600, en jouant sur le nombre de canaux mémoire utilisés. Les résultats sont obtenus via Aida64 (bande passante single thread, latence) et RMMT (bande passante multithread).

Il faut savoir que sur LGA 1366, soit les Bloomfield (Core i7 45nm) et les Gulftown (Core i7 32nm) le contrôleur mémoire ne fonctionne pas à la fréquence du processeur mais à une fréquence minimale liée à celle de la mémoire qui est de 3.2 GHz sur Bloomfield et 2.4 GHz sur Gulftown.


Cet écart de fréquence du contrôleur mémoire explique les performances mémoires meilleures sur Bloomfield que sur Gulftown. Concernant le passage de 2 à 3 canaux, le gain en bande passante est assez faible et entraine une latence plus importante.

Sur Sandy Bridge-E, les résultats avec 3 et 4 canaux sont tout autres en termes de bande passante puisque cette dernière augmente dans les deux cas de manière substantielle : +47,6% et +50% en lecture et en écriture multithread entre 2 et 3 canaux, soit un scaling quasi parfait, et +82,8% et +82,7% entre 2 et 4 canaux ! On atteint ainsi 42,5 Go /s en lecture, rien que ça !

Par rapport à Sandy Bridge, on notera que les résultats obtenus sont bizarrement inférieurs à nombre de canaux identiques, que ce soit en termes de débit ou de bande passante. Cette dernière ne bouge par contre pas entre 2 et 4 canaux, mais elle est fortement impactée en mode 3 canaux.
2, 3 et 4 canaux en pratique
La bande passante mémoire, c'est bien, mais est-elle pour autant utile en pratique ? Pour en avoir le cœur net nous avons testé le Core i7-3960X avec 2, 3 ou 4 canaux en DDR3-1600 CL9 sous notre protocole applicatif. On donne aux résultats obtenus avec deux canaux l'indice 100 :


Dans les tests applicatifs, les plus gros gains lors du passage entre 2 et 4 canaux sont obtenus sous Lightroom et 7-zip, avec respectivement 13,7 et 9,6% de mieux. Les autres gains sont très limités. Il en va de même pour les jeux puisque si Rise Of Flight ou Anno 1404 affichent 3,9% et 3,6% de gain on reste entre 0 et 2% dans les autres tests.

Le mode 3 canal offre des résultats contrastés : certaines applications et jeux tirent partie de la bande passante supplémentaire, mais certains jeux souffrent légèrement de la latence plus élevée dans ce mode. L'impact reste toutefois faible avec une perte qui ne dépasse pas les 0,6% dans le pire des cas.

Le quadruple canal ne doit pas être une fin en soit, puisqu'un mode DDR3 plus élevé en double canal peu permettre d'avoir des performances plus importantes. En DDR3-2133 9-11-10 sur deux canaux, on va ainsi plus vite qu'en DDR3-1600 9-9-9 sur quatre canaux sauf sous Lightroom :


Bien entendu, en DDR3-2133 sur 4 canaux on serait encore au-delà, mais étant donné que nous n'avions que 2 barrettes DDR3-2133 à disposition nous n'avons pas pu vérifier si le contrôleur mémoire supportait une telle vitesse en mode 4 canaux.
Vos réactions

Top articles