Intel Core i7-3960X, X79 Express et LGA 2011

Publié le 14/11/2011 (Mise à jour le 21/11/2011) par
Envoyer Imprimer
Les premiers Core i7 d'Intel d'architecture Nehalem ont été introduits sur une plate-forme haut de gamme, le LGA 1366, en novembre 2008 avant de passer en septembre 2009 sur le milieu de gamme au travers du LGA 1156.


Avec Sandy Bridge, Intel a pris le chemin inverse puisque ces processeurs ont d'abord fait leur apparition il y a 10 mois sur LGA 1155 avant d'arriver aujourd'hui dans une déclinaison LGA 2011 plus haut de gamme. Mieux vaut tard que jamais ?
Core i7 LGA 2011 : Un Sandy Bridge-E bridé
Les Core i7 LGA 2011 utilisent une nouvelle puce ayant pour nom de code Sandy Bridge-E. Taillée pour les Xeon, cette puce embarque pas moins de 8 cœurs et 20 Mo de cache L3 sur un die de 2,27 milliards de transistors. Le die est imposant avec une surface de 435mm², soit un peu plus du double de celui d'un Sandy Bridge qui intègre pourtant un IGP qui n'est pas présent cette fois.


Par rapport au Sandy Bridge LGA 1155, Sandy Bridge-E LGA 2011 apporte donc :

- 8 cœurs au lieu de 4
- 20 Mo de cache L3 au lieu de 8 Mo
- 40 lignes PCI-Express au lieu de 16
- 4 canaux DDR3 au lieu de 2


Si la présence de 8 cœurs et de 20 Mo de L3 est alléchante, vous pouvez vous essuyer les babines puisqu'aucun Core i7 ne sera vendu dans cette configuration. Au mieux on disposera en effet de 6 cœurs et 15 Mo de cache L3, les versions 8 cœurs / 20 Mo étant réservées aux futurs Xeon E5 qui seront plus onéreux (jusqu'à 2000$ !). Intel recycle donc les dies partiellement défectueux de SNB-E, et ils seront nombreux vu sa taille gigantesque, en Core i7 LGA 2011.

L'autre grosse différence, c'est bien entendu la gestion du PCI-Express qui est bien plus poussée. On dispose ainsi de 40 lignes directement gérées par les processeurs qui peuvent par exemple être utilisées de la sorte :

- 2x16 et 1x8
- 1x16 et 3x8
- 1x16, 2x8 et 2x4
- 5x8
- 3x8 et 4x4
- 2x8 et 6x4
- 10x4

Avec 2 cartes graphiques l'écart n'est pas très important par rapport à la plate-forme LGA 1155, la différence entre 2x16 et 2x8 étant faible en pratique, mais au-delà le LGA 2011 tout comme le LGA 1366 ou l'AM3+ en chipset 990FX disposent d'un avantage même si l'existence de cartes mères LGA 1155 avec switch PCI-Express NVIDIA ou LucidLogix permet de compenser une grande partie les limitations inhérentes à la plate-forme.

Il faut noter que si les processeurs et les cartes mères LGA 2011 ont été conçues pour le PCI Express 3.0, pour l'heure Intel se limite à indiquer que le tout est compatible PCI-Express 2.0 le temps d'obtenir les certifications nécessaires.

Enfin la gestion de la DDR3 se fait désormais sur 4 canaux, ce qui a pour effet de doubler la bande passante théorique par rapport au LGA 1155 et de l'augmenter de 33% par rapport au LGA 1366. Cette mémoire peut officiellement être de type DDR3-1600 / PC3-12800, mais les ratios permettant de passer en DDR3-1866, 2133 et 2400 sont disponibles.
Vos réactions

Top articles