Nvidia CUDA : l'heure de la concrétisation ?

Tags : CUDA; GPGPU; Nvidia;
Publié le 26/07/2008 par
Envoyer Imprimer


CUDANotre dernier article consacré à CUDA a été réalisé il y a plus ou moins 1 an. En 12 mois, CUDA a poursuivi son évolution, la stratégie de Nvidia à son sujet a été légèrement revue et de nouveaux produits dédiés ont été dévoilés. Le mois passé, Nvidia nous a invités pour faire le point sur tout cela dans ses quartiers généraux à Santa Clara, l'occasion également d'y rencontrer quelques développeurs qui ont décidé d'utiliser CUDA et qui nous ont donc pu nous faire part de leur expérience.


CUDA
Pour rappel, avec l'arrivée des GeForce 8, Nvidia a entamé le développement de CUDA, une interface et un langage de programmation dérivés du C qui permettent d'exploiter le cœur de calcul des GPUs pour le traitement de toute tâche massivement parallèle. Un point qu'il est toujours utile de préciser puisque, contrairement à un CPU, un GPU n'est pas adapté au traitement très rapide des tâches qui s'exécutent en série. Pour exploiter les nombreuses unités de calcul du GPU, il faut donc lui fournir un travail adapté.


Le GPU n'est ainsi pas amené à remplacer le CPU, mais plutôt à prendre le relais pour certaines tâches, autrement dit, à agir comme un coprocesseur, partenaire du CPU. Nvidia insiste d'ailleurs de plus en plus sur ce point pour éviter toute confusion et bien entendu toute comparaison maladroite puisque autant il est possible de mettre fortement en avant le GPU avec une tâche adaptée, autant il est possible de le montrer sous le plus mauvais jour qui soit avec une tâche qui ne se parallélise pas.


Tesla
L'an passé, Nvidia a fait un pas de plus en dévoilant une gamme de produit spécifique au marché de la puissance de calcul : Tesla. Les produits Tesla, reposent sur l'architecture graphique haut de gamme du moment, mais sont dépourvus de sorties vidéos et étaient équipés de plus de mémoire : 1.5 Go pour chaque GPU Tesla basé sur le G80 (contre 768 Mo pour les GeForce 8800 GTX). Nvidia avait alors dévoilé 3 variantes : simple carte, double carte dans un boîtier externe et quadruple carte dans un rack 1U. Ces produits ne se sont probablement pas très bien vendus à l'exception de quelques pièces. Il s'agissait avant tout de tester le marché et de mettre à disposition des prototypes de développement.


Pour différencier ces cartes Tesla des GeForce et justifier leur prix plus élevé, Nvidia avait alors indiqué réserver certaines fonctionnalités de CUDA à la gamme Tesla. Retournement de situation puisque le mois passé Nvidia nous a avoué avoir changé de stratégie de manière à privilégier une implantation de CUDA la plus large possible quitte à ce que certains optent pour une GeForce "bon marché" plutôt que pour une carte Tesla.
Vos réactions

Top articles