Comparatif : 6 moyenne tour haut de gamme

Publié le 25/03/2008 par
Envoyer Imprimer


Le choix d'un boîtier est trop souvent relégué à la fin de la facture, lorsque l'on regarde son portefeuille et que l'on se rend compte qu'il ne reste de choix que dans les premiers prix. On se dit alors qu'un boîtier à 30 euros (alimentation comprise bien sur) fera l'affaire quelques temps, que l'on changera plus tard. Et souvent le provisoire se pérennise … C'est d'autant plus malheureux qu'un boîtier digne de se nom c'est l'assurance d'une ventilation gardant votre cher processeur et sa compagne graphique au frais ; une ergonomie vous simplifiant la vie ; un contrôle des nuisances sonores ; et pourquoi pas un design ravageur !
Parce qu'il est toujours temps de changer et d'investir
Nous commençons ce tour d'horizon par la catégorie reine : celle des boîtiers de hauteur moyenne ; et comme il faut bien définir une référence, nous nous sommes attardé sur le haut de gamme. En pratique nous avons retenu 6 boîtiers dont les prix s'étalent de 80 à 120 euros : le Sonata III d'Antec, le Kublai 01 de Silverstone, l'Armor Junior de Thermaltake, l'iSolo de Gigabyte, le Hush de NZXT et le PC-A06 de Lian Li.


Contrairement à nombre de composants, il est possible de garder un boîtier plusieurs années sans en pâtir. Pour exemple, le Textorm 6A19 vendu depuis maintenant 6 ans possède un montage souple des disques durs, une ventilation basée sur deux ventilateur de 12 cm, un montage en partie sans vis, un filtre anti-poussière… Des caractéristiques toujours de mise aujourd'hui. Certes son design est un peu vieillot, mais qui a investi dans ce boîtier il y a deux ans, peu parfaitement y monter un quad core et un sli de 8800 !
Le haut de gamme, terrain des innovations
Si la concurrence est rude sur le segment inférieur, le haut de gamme à tendance à tirer le marché vers le haut, à être la vitrine du constructeur, là ou il faut prouver son savoir faire. C'est aussi avec ces produits que les nouveautés sont introduites, trop coûteuses pour être intégrés à la masse du moyen gamme, elles sont l'apanage du haut de gamme, du moins dans un premier temps.

L'intérêt d'un tel comparatif est donc d'appréhender la vision que chaque constructeur a de la construction d'un boîtier, de son architecture, de sa ventilation ou plus simplement de son design. Dans notre sélection, Antec et NZXT annoncent jouer la carte du silence avec deux approches différentes, Gigabyte et Thermaltake s'orientent vers le design, la praticité et les performances, Silverstone et Lian Li jouent les premiers de la classe.
Vos réactions

Top articles