Samsung XL20 : leur 1er LCD LED

Publié le 07/02/2007 par
Envoyer Imprimer
Rendu des couleurs
Le rendu des couleurs est mesuré avec le colorimètre LaCie BlueEye Pro, en fait un colorimètre Gretag couplé avec une suite logicielle développée par LaCie.

Pour rappel, nous en tirons notamment une valeur nommée DeltaE, représentante de l’écart entre la couleur affichée et celle mesurée. Plus DeltaE est grand, moins l’écran est fidèle. Voici plus précisément comment interpréter les graphiques ci-dessous :
- Delta E > 3 : la couleur demandée diffère sensiblement de celle affichée.
- 2 < Delta E < 3 : le rendu des couleurs est satisfaisant (mais un graphiste y trouverait à redire)
- 1 < Delta E < 2 : le rendu des couleurs est fidèle.
- Delta E < 1 : c’est parfait.

A chaque fois sont étudiés 18 patchs de couleurs, 16 résultats sont rapportés dans les graphiques.


Cet écran clame bénéficier d'un gamut étendu, 114% de l'espace NTSC, pourtant Samsung l'a optimisé en usine pour un usage sRGB. C'est assez flagrant. On peut choisir son mode d'affichage via le petit bouton en bas à gauche de l'écran. En sRGB les couleurs sont fidèles d'entrée, en témoigne le dE moyen à 3, contre 5,8 quand on opte pour la table Adobe RGB.

Toutefois, il suffit de calibrer l'écran avec une bonne sonde pour rectifier les couleurs en Adobe RGB, et pour bénéficier non seulement de couleurs plus justes, mais aussi plus riches.
Si vous n'êtes pas familier avec lui, cet espace ne manquera pas de vous surprendre. Les ciels par exemple gagnent des nuances inaccessibles sur d'autres écrans. On en viendrait presque à croire que les couleurs sont trop saturées, excessivement poussées. Mais non.

A propos de la calibration. Vous pouvez la réaliser avec la sonde livrée, la Gretag Huey. Pour notre part, nous n'en sommes pas fans. Trop instable à notre goût, correction imparfaite, fonction d'ajustement de la luminosité un peu gadget... Dommage que Samsung n'ait pas plutôt proposé une réduction de 99 €, prix de la Huey, à valoir sur la sonde de son choix... Quoi ? Le Père Noël n'existe pas ?

Côté gamut, le gain est assez spectaculaire d'un espace à l'autre :

Cette fois, tout l'espace ISOcoated des imprimantes professionnelles est bien compris dans celui de l'écran. Les graphistes pro ne devraient donc pas avoir de surprise une fois leurs travaux sur papier.

A noter que ce gamut est bien un peu plus étendu que celui des écrans équipés des nouveaux backlights CCFL, dits wide gamut, comme nous en avions rencontré récemment sur l'écran Nec 26 pouces :

IPS 6 ms : Nec MultiSync LCD2690WUXi
Vos réactions

Top articles