SSD 2009, acte 2 : OCZ Vertex et Indilinx Barefoot

Publié le 22/04/2009 par
Imprimer
Conclusion
Avec les Vertex, OCZ jette un pavé dans la marre des SSD. Certes, plus qu’OCZ c’est Indilinx qui est à la source des performances, mais le suivi effectué par OCZ au travers de ses forums techniques  et les remontées auprès d’Indilinx qui en découlent ont permis au Vertex d’évoluer rapidement depuis sa sortie. Bien entendu ces évolutions devraient à terme être disponibles pour tout les SSD déclinées sur la même base, comme c’est le cas par exemple des SuperTalent UltraDrive ME ou des G.Skill Falcon.


Relativement abordable puisqu’à base de MLC, offrant des performances de haut vol dans tous les cas de figure, économe en énergie et premier SSD à nous donner un avant gout de ce qu’apporte le TRIM, le Vertex a pour ainsi dire tout du SSD parfait. On regrettera seulement une disponibilité en dent de scie depuis son lancement ainsi qu’une mise à jour du firmware fastidieuse puisqu’effaçant les données contenues sur le SSD.

Ceux qui sont frileux à l’idée de s’orienter vers un SSD MLC, préférant s’orienter vers la SLC qui est 10 fois plus endurante en terme de cycles d’écriture, seront ravis d’apprendre que certains constructeurs proposent l’Indilinx couplé à ce type de mémoire (SuperTalent UltraDrive LE, OCZ Vertex EX) : le prix devrait par contre être au moins double des versions MLC, et côté performance on peut s’attendre à 10% de mieux en accès séquentiels et 70-80% de mieux en accès aléatoires.

Au final, jusqu’alors notre préférence allait au Samsung MLC 64 Go de première génération, le PM410, puis à son grand frère le PB22-J précédemment testé en version 256 Go. La version 64 Go s’est ici avérée assez décevante, le PB22-J 64 Go étant à certains égards moins performants que la PM410 64 Go ! Le Vertex se place donc sans trop forcer sur la première place du podium.

On notera par ailleurs que Intel a rendu disponible il y’a quelques jours un nouveau firmware pour son X25-M censé contrecarrer les baisses importantes de performances qui peuvent arriver dans certains cas. Une bonne chose qu’il nous reste à vérifier et qui pourrait permettre au X25-M de se repositionner face au Vertex. Reste que son prix est encore élevé, puisqu’un X25-M 80 Go est au tarif d’un Vertex 120 Go et qu’il n’existe pas de version plus abordable !


Quid de l’avenir ? On sait déjà que Indilinx travaille sur son nouveau contrôleur, le Jet Stream. Les premiers prototypes sont prévus pour le second semestre, le constructeur tablant sur un débit de 500 Mo /s, le tout via une interface SATA 6 Gbps /s. Miam !

OCZ Vertex 30 Go
Comparer les prix
OCZ Vertex 60 Go
Comparer les prix


OCZ Vertex 120 Go
Rakuten20,00 €
Comparer les prix
OCZ Vertex 250 Go
Comparer les prix
Vos réactions

Top articles