Crucial M4 contre Crucial C300 en 64 Go, 128 Go et 256 Go

Publié le 02/05/2011 par
Envoyer Imprimer
Protocole de test
Pour ce test, nous avons repris le protocole mis en place pour notre dernier comparatif de SSD 2011 opposant les Crucial M4, OCZ Vertex 3 et Intel SSD Series 510 et 320. Si vous voulez en savoir plus, nous vous invitons donc à vous reporter à cette page décrivant ce protocole.
Débits séquentiels
Nous commençons les tests par les écritures séquentielles, mesurées à l'aide de IOMeter. Nous testons des accès par bloc de 2 Mo, en lecture et en écriture. Comme c'est le cas dans d'autres pages du comparatif, nous vous proposons plusieurs graphiques de performances consultables en passant la souris sur les liens situés en bas du graphique. Sont ainsi disponibles ici les performances sur un port SATA 6 Gbps et sur un port SATA 3 Gbps.


[ SATA 6G ]  [ SATA 3G ]

Comme c'était le cas sur la gamme C300, les M4 obtiennent des performances assez proches en lecture quelque soit leur capacité, le gain variant de 19 à 24% par rapport à la génération précédente. A contrario, le débit en écriture varie grandement en fonction de la capacité. Les gains sont importants par entre le C300 et le M4, plus particulièrement sur les petites capacités :

- 64 Go : +44%
- 128 Go : +33%
- 256 Go : +22%

Si l'écriture séquentielle n'est pas le point le plus important sur un support de stockage de seulement 64 Go, l'amélioration de ce qui était pour ainsi dire le seul point faible du C300 est donc une très bonne chose. Le passage sur une interface SATA 3G limite fortement les performances en lecture, puisqu'on retombe à environ 263-272 Mo /s. En écriture l'impact est notable même sur les C300 256, M4 128 et 256 alors que ces derniers sont loin de saturer la bande passante théorique de l'interface (300 Mo /s).
Vos réactions

Top articles