GeForce, Radeon et CPUs multicores : le point

Publié le 22/09/2009 par
Envoyer Imprimer


Il y a un peu plus d’un an, nous avions constaté une forte disparité au niveau des optimisations pour les CPUs multicores entre les pilotes d’AMD pour les Radeon et ceux de Nvidia pour les GeForce, ces derniers étant plus efficaces, surtout en DirectX 10. Au début de cette année, AMD a amélioré ses pilotes à ce niveau, sans toutefois atteindre le rendement des pilotes Nvidia.


Après le lancement de CPUs quadcores à prix réduits et à l’approche du lancement de nouvelles cartes graphiques haut de gamme chez AMD, et donc susceptibles d’aller toucher les limites des CPUs, nous avons voulu faire le point et vérifier si les Catalyst étaient devenus plus efficaces à ce niveau. L’occasion également de vérifier le niveau d’utilisation des CPUs multicores dans les jeux et le comportement de l’hyperthreading.

Bien entendu, il faut garder en tête que même si les pilotes graphiques peuvent améliorer les chose sà ce niveau, c'ets le moteur du jeu qui reste l'élément déterminant dans l'exploitation des CPUs multicores.

Protocole de test
Pour observer tout cela, nous nous sommes basés sur un Core i7, que nous avons cadencé à 2 GHz, sans turbo et sans hyperthreading avec 1 core, 2 cores, 3 cores puis 4 cores activés. Nous avons ensuite augmenté sa fréquence à 2.66 GHz puis enfin à 3.33 GHz. Enfin, nous avons activé l’hyperthreading. Au niveau des cartes graphiques, nous avons opté pour une Radeon HD 4890 et une GeForce GTX 285.

Les tests ont été exécutés en basse résolution mais avec un niveau de détails élevé dans 7 jeux : Crysis Warhead, Far Cry 2, World in Conflict, S.T.A.L.K.E.R. Clear Sky, ArmA 2, Race Driver GRID et Enemy Territory : Quake Wars, que nous avons réintroduit dans ce test pour son utilisation d’OpenGL. Pour les quatre premiers jeux qui supportent DirectX 10, nous avons également testé le mode DirectX 9 de manière à observer d’éventuelles différences à ce niveau.

Nous avons utilisé Windows 7 en 32 bits pour le système d’exploitation. Les résultats sont cependant identiques, nous l’avons vérifié, en version 64 bits, excepté pour Crysis Warhead qui dispose d’un mode 64 bits légèrement différent. Enfin, au niveau des pilotes, ce sont les 190.62 du côté de Nvidia et les Catalyst 9.8 qui ont pris place sur le système. Notez que les récents Catalyst 9.9 n’apportent aucun gain par rapport aux 9.8 qui, eux, avaient reçu de nombreuses optimisations.
Vos réactions

Top articles