HDCP : la protection est active. Conséquences...

Publié le 21/02/2007 par
Envoyer Imprimer
HDCP : la protection est active. Conséquences :
Voici un an environ, nous avions publié un article alarmiste, HDCP : le cauchemar des cartes graphiques et des écrans, sur le risque d'activation prochaine d'une nouvelle norme de protection sur les films HD : le HDCP, pour High Bandwidth Digital Content Protection. Par la suite les annonces des constructeurs se sont voulues plutôt rassurantes à ce sujet. On nous a assuré que non, aucun risque, les matériels étaient déjà pour beaucoup, plus qu'on le croyait, compatibles HDCP, et que de toute façon cette norme ne serait pas activée avant... des années. A tel point que nous pensions un temps avoir hurlé au loup pour rien. Bilan un an plus tard : non seulement la protection HDCP a été mise en place et activée sur les films Blu-Ray et HD-DVD, mais nous nous y sommes heurtés aussi sur la nouvelle console de Sony, la PlayStation 3, et sur le lecteur HD-DVD de la Xbox 360. Dès qu'un signal sort en numérique sur l'un d'eux, la protection HDCP s'active et bloque le signal si le support d'affichage (ou la carte graphique entre les deux) n'est pas à la bonne norme.

Ce qu'on craignait voir arriver débarque bien sur nos écrans et téléviseurs, à quelques nuances près : il y a la protection HDCP d'un côté, l'ICT (Image-Constraint-Token) – un downscaling - de l'autre, et enfin l'alternative du retour à l'analogique. Voici écran par écran, ou plutôt par type de connexion, ce qui se passe...

Pour ce test, pour savoir à quelle sauce vous serez mangé en fonction de votre équipement, nous avons rassemblé divers lecteurs et afficheurs, pour essayer à peu près toutes les combinaisons possibles :



Côté logiciel sur PC, les essais ont été réalisés sur les versions 6.5 et 7 Ultra de PowerDVD.

Voici maintenant les conséquences constatées :
Vos réactions

Top articles