Comparatif : 6 HDD SATA de 500 à 750 Go

Publié le 16/06/2006 par
Envoyer Imprimer


Vous avez des besoins de capacités de stockage très important ? Si vous êtes prêt à accorder votre confiance à un unique disque pour stocker l’intégralité de vos films de vacances, les constructeurs proposent tous, à la notable exception de Samsung, des disques de 500 Go. Seagate va même au-delà et propose un modèle qui atteint les 750 Go. Que valent ces monstres ?
3, 4 voir 5 plateaux !
Les 6 disques testés répondent aux normes SATA 3.0 Gbits /s et supportent le NCQ, deux technologies que nous avons détaillées lors de notre comparatif de disque de 250 Go il y’a un mois. Ils disposent également tous d’un cache de 16 Mo.


D’un point de vue architectural, la principale différence entre les modèles testés ce situe en fait au niveau du nombre de plateaux embarqués pour atteindre la capacité de 500 Go. Le 7K500 d’Hitachi embarque ainsi 5 plateaux de 100 Go, contre 4 de 125 Go pour les Seagate Barracuda 7200.9, Maxtor DiamondMax 11 et Western Caviar SE16 WD5000KS.


Grâce à l’emploi de l’enregistrement perpendiculaire, Seagate parvient toutefois à cette densité grâce à 3 plateaux de 167 Go sur son Barracuda 7200.10. De fait, seuls 4 plateaux sont nécessaires à Seagate pour atteindre les 750 Go sur cette même gamme. Seagate est le premier à introduire sur les disques SATA 3"1/2 des disques utilisant ce type d’enregistrement qui permet d’augmenter sensiblement la densité surfacique, mais les autres fabricants ne devraient pas tarder. Si le T7K500 de Hitachi, qui n’est pas encore disponible, ne l’utilise pas encore, Hitachi a par exemple déjà lancé une gamme de disques durs portables utilisant cette technologie.

Vos réactions

Top articles