Comparatif MAJ : 13 LCD 20 pouces 5, 6, 8, 16 ms

Publié le 29/05/2006 par
Envoyer Imprimer
MAJ 26/05/2006
A peine le comparatif terminé en avril dernier, de nouveaux écrans débarquaient. Il y eut d´abord le Dell 2007WFP, pour lequel nous avions une interdiction tacite de publier quoi que ce soit à son sujet avant sa sortie officielle, le 3 mai. Derrière nous sont parvenus un moniteur LG (L2000C) très différent de ce que nous attendions, un Fujitsu-Siemens (S20-1W), un 21 pouces au prix de 20 chez Samsung (SM 215TW) et enfin le tout dernier écran Asus.

Dans le lot on était censés trouver de tout : de l´IPS (Dell), du TN (LG – mais finalement ça n´en était pas), du MVA (Fujitsu-Siemens et Asus) et du PVA (Samsung). L´idéal... Plutôt que de publier un nouvel article complet, nous avons pris le parti de les ajouter au comparatif actuel, quitte à en modifier les conclusions.

Asus PW201 : ses point forts sont ses multiples entrées vidéo, son design, sa webcam intégrée et sa garantie zéro pixel mort (!)

Dell 2007WFP : Dell dispose d´un catalogue très restreint de moniteur. Et pourtant, ils sont numéro 1 mondial de ventes ! Ce succès tient aux ventes liées à celles de leurs unités centrales, mais aussi aux moniteurs eux même, au design extrêmement séduisant, à l´ergonomie très supérieure à la moyenne (par exemple, on dispose ici d´entrée vidéo).

Fujitsu-Siemens ScaleoView S20-1W : c´est un 8 ms en dalle MVA – ça devient un classique – en coque métal. C´est plus rare.

LG Flatron L2000C : c´est un écran en dalle IPS 8 ms, avec mode pivot et pied ajustable en hauteur. C´est un concurrent sérieux du Nec 20WGX².

Samsung SyncMaster 215TW : ses 21 pouces ne sont pas plus chers que les 20 des autres. C´est un met de choix pour ceux attirés par ces grandes tailles mais que la petitesse des caractères effraie un peu. Et puis Samsung a fait de gros progrès sur ses couleurs par défaut.

Introduction d´origine
On y revient toujours : quel écran acheter aujourd´hui, lequel est vraiment le meilleur ? Question subsidiaire : quelle diagonale ? Jusqu´à fin 2005, toutes les améliorations techniques étaient introduites d´abord sur les 19 pouces, puis sur les autres tailles dans les mois qui suivaient. Les constructeurs ont changé leur fusil d´épaule. Désormais, leurs chouchoux sont les 20 pouces. Et petit changement au passage, ils délaissent progressivement le format 5/4 au profit du 16/10. Officiellement, ils vous assureront bien sur que c´est mieux pour tout. En fait, il s´agit surtout d´optimiser la découpe des dalles et de réduire ainsi les coûts de production, ce dont on ne se plaindra pas puisque cela jouera directement sur le prix final du moniteur.

La gazette des LCD : les faits marquants depuis 2005
Autre changement intervenu depuis décembre 2005 : comme nous vous l´avons expliqué en news à l´époque, une taxe de 14 % s´applique désormais sur tous les écrans 20 pouces et + équipés d´une prise DVI ET assemblés (assemblés = dalle et prise DVI, pas un simple packaging) en dehors de l´Union Européenne. Il y en a que ça ne concerne pas. Samsung, LG, Philips, BenQ, pour ne citer que les principaux, produisent déjà leurs écrans à l´intérieur des frontières concernées. Mais il en est d´autres chez qui cette taxe aura des conséquences douloureuses, comme Belinea. Leur star des 20", le 10 20 35W est en DVI et produit en Asie. Pour minimiser ses pertes, Belinea en avait fait entrer massivement peu de temps avant la mise en application de cette taxe mais les stocks arrivent à leur fin. Les réapprovisionnents se font au prix fort, ce qui dépositionne l´écran et le rend moins attractif. D´où l´apparition d´une nouvelle version débarrassée de la prise DVI et du même coup de la taxe, le 10 20 30W. Nous l´avons intégré à ce comparatif, comparé avec le 10 20 35W et à ses derniers concurrents. Est-il toujours aussi bon, la perte du DVI et donc le passage par une double conversion inutile du signal influe-t-elle sur sa réactivité, sur ses couleurs ?

Revient également dans le comparatif le Nec 20WGX², testé récemment à l´occasion d´un banc d´essai individuel. Il nous avait fortement impressionné par sa réactivité, alors qu´il s´agit d´un écran en dalle IPS. Est-il toujours le plus réactif dans la catégorie des 20" ?

Les autres sont inédits sur Hardware.fr.
Le Menu du jour
Acer AL2051W : en dalle P-MVA 8 ms. Acer allie la dalle qui a tant réussi au Belinea 10 20 35W au design très séduisant de sa série gamer.

Belinea 10 20 30W : soit disant le même que le 10 20 35W, moins sa prise DVI. Vraiment ?


BenQ FP202W : le 1er TN en 20 pouces lancé sur le marché. En principe, TN = joueurs.

Nec MultiSync 20WGX² : sa dalle IPS nous a bluffés dans les FPS. Est-ce toujours le meilleurs pour cet usage ?

Nec MultiSync LCD2090UXi : un 20 pouces de luxe avec overdrive débrayable. C´est vous qui choisissez de l´activer ou pas. Qu´est ce que ça change dans les jeux ? Et dans les vidéos ?

Samsung SyncMaster 204B : c´est un TN 5 ms. Mine de rien, ce temps de réponse est le plus bas disponible actuellement sur un 20 pouces. Alors, meilleur que le Nec 20WGX² ?

ViewSonic VX2025wm : ViewSonic adopte avec pas mal de retard la dalle à l´origine du succès de l´écran Belinea. Ils en ont profité au passage pour l´améliorer. Si, si !

ViewSonic VP2030b : ça ne vous rappelle rien un nom pareil ? Il sonne quand même un peu comme "VP930b", le remplaçant du VP191b. Ce n´est pas par hasard : cet écran 20 pouces embarque une dalle P-MVA 8 ms, au format 4/3 cette fois ! C´est inédit et c´était attendu par de nombreux joueurs. L´écran tiendra-t-il ses promesses ? Cerise sur le gâteau : c´est un moniteur garanti zéro pixel mort !
Les tests
Fidélité des couleurs, calibration, réactivité dans les jeux, rendu vidéo (en SD, HD 720p, HD 1080p), ergonomie, ouverture des angles de vision, qualité de l’interpolation, les écrans sont regardés sous toutes les coutures.

Pour la fidélité des couleurs, nous utilisons le colorimètre LaCie Blue Eye Pro, dérivé d’un outil Gretag et couplé à la nouvelle suite LaCie. Cet outil nous permet d’opposer la qualité d’affichage de l’écran (gammut et DeltaE) avec ses paramètres par défaut, tel que vous le recevez, avec les résultats après calibration. Les résultats sont parfois surprenants : vous aurez souvent intérêt à bien prendre le temps de corriger manuellement les couleurs, ou tout au moins les paramètres de contraste, luminosité et température de couleur.

Plutôt qu´une solution de mesure du temps à l´oscilloscope, non représentative à nos yeux de la réactivité réelle des moniteurs, nous photographions les écrans en plein travail. Nous capturons ainsi la rémanence dans deux contextes, le premier entre couleurs vives, le second sur une transition Noir / Blanc (représentative entre autre de la rémanence subie par les graphistes 3D dans leurs animations en mode filaire). Le logiciel utilisé est Pixel Persistence Analyzer (PixPerAn pour les intimes). Les images témoins de la rémanence sont capturées au reflex Canon 350D avec un temps de pose de 1/1000 s. Nous réalisons à chaque fois une cinquantaine de photos en rafale pour chaque test pour connaître précisément l’évolution de la rémanence entre deux images. Et cette fois ça marche : les photos sont fidèles à ce que nous ressentons dans les jeux. Soit dit en passant, nous n’avons pas abandonné nos tests pratiques pour autant : jeux, vidéo DVD et HD, surf...

La machine de tests est un PC assemblé maison autour d’un processeur AMD Athlon XP3200+ et d’une carte graphique NVIDIA GeForce 7800 GS.
Vos réactions

Top articles