Nec 20WGX² : l'IPS au niveau des TN 2 ms

Publié le 22/02/2006 par
Envoyer Imprimer
La roue tourne : l´IPS super star !
Il y a quelques semaines on la donnait presque pour morte. J´avais démarré l´oraison funèbre de la technologie IPS avec des mots sévères : "Temps de réponse trop long, rémanence marquée dans toutes les scènes en mouvement, noir délavé comparé à la technologie VA, prix trop élevés". J´en arrivais à douter d´un sursaut encore possible. LG-Philips, puisque ce sont eux qui ont conçu cette dalle, vient pourtant de réussir un magnifique coup à la AU Optronics. La sortie du Nec 20WGX² rappelle celle du ViewSonic VP191b l´an dernier. Remise des compteurs à zéro.


Avec la sortie du 20WGX², la technologie la plus à la traîne, largement distancée même sur des points essentiels (niveau de noir, rémanence, prix, taux de contraste, fourmillement dans les films), réussit l´exploit de recoller à la réactivité des écrans les plus rapides du moment, tout en conservant ses précédents avantages. D´un coup l´IPS (donné pourtant pour 6 ms) se retrouve à égalité dans les jeux avec les TN 2 ms, tout en profitant toujours des angles de vision les plus ouverts. On ramasse donc les cartes et on recommence.

Deuxième fait intéressant : on avait l´habitude de voir débarquer les nouvelles technologies sur les écrans 19 pouces d´abord. Il va falloir s´y habituer : les 20 pouces ont désormais la préférence des constructeurs. Et plus encore ceux au format Wide, très particulier, qui demande réflexion avant tout achat. Il y a du pour et du contre. Attention, pas que du contre. Du coup, on devrait assister cette année à un phénomène qu´on connaît bien : une diagonale chasse l´autre. Pour les utilisateurs avancés, les 19 pouces deviennent des produits d´entrée de gamme. Le 20 pouces devrait gagner le coeur de la majorité (des utilisateurs "avancés" pour l´instant). Et ceux qui ont un peu plus de budget pourront s´offrir un 23 ou 24 pouces. Le prix des écrans globalement ne baisse pas, mais on a plus grand sans dépenser plus qu´avant.
Une dalle inédite : Wide IPS 6 ms
La politique de Nec en matière de pixels morts

Le 20WGX² embarque la première dalle IPS 6 ms, elle est signée LG-Philips. Pour y arriver, LGP a fait appel à la même astuce que les fabricants de dalles TN et VA : ils appliquent un overdrive.

Nec a voulu frapper fort. Les dalles IPS étaient dites lentes et leurs contrastes insuffisants ? En voici une nouvelle à 6 ms et 700:1. Sauf que pour arriver à un tel taux de contraste, Nec n´a pas amélioré son niveau de noir. Il est toujours un peu moins profond que celui des écrans PVA ; on descend tout juste sous les 0,4 cd/m² ici, ce qui représente déjà un progrès sur les précédents IPS. Ils ont surtout poussé la luminosité. Ils annoncent 470 cd/m². On mesure en fait 430 cd/m² avec les réglages par défaut. C´est beaucoup trop. C´est un peu comme se mettre une lampe pleine puissance devant les yeux. Baisser les paramètres de luminosité et contraste non seulement améliore le confort d´usage, mais en plus cela rend les couleurs plus justes. Voyez la page Rendu des couleurs à ce sujet.

A propos de cette page sur le rendu couleur, nous introduisons une petite nouveauté : nous rapportons les couleurs réelles avant et après calibration. il n´y a plus besoin de les interpréter : vous voyez le gris avant / après, le rouge, le jaune pastel... Vous vous rendrez ainsi compte par vous-même des éventuelles dominantes de couleurs, de la gêné occasionnée par les erreurs, des conséquences que cela aura sur vos jeux et photos.
Vos réactions

Top articles