Comparatif : 7 kits d'enceintes 5.1

Publié le 02/02/2005 par
Envoyer Imprimer


Le son 5.1 s’est généralisé aussi bien sur les cartes son que les chipsets intégrés. Nous sommes même en train de passer à une démocratisation du son 7.1. Cependant, on ne peut pas dire que le 6.1 ou le 7.1 représentent un raz de marée d’un point de vue utilisation, il n’y a qu’à voir le nombre de kits d’enceintes 7.1 disponible sur le marché pour se rendre compte qu’il s’agit là avant tout d’une niche. Il est déjà difficile d’installer correctement un kit 5.1 autour d’un PC, ce n’est pas la présence de deux satellites supplémentaires qui arrangent les choses. De plus, mis à part les DVD Video et leurs bandes son DTS ES et Dolby Digital EX, le contenu audio 6.1 ou 7.1 est quasi inexistant.

Nous avons donc choisi de tester les kits 5.1 suivants sortis depuis notre dernier comparatif :

- Altec Lansing VS3151R
- Creative Labs I-Trigue 5600
- Creative Labs Inspire T5900
- Hercules XPS 510 Black
- Logitech X530
- Logitech Z5300
- Logitech Z5500

Encore une fois, il est nécessaire de préciser que ces systèmes sont jugés en fonctions de leur prix et de leur destination, à savoir écouter de la musique ou jouer sur PC (ou éventuellement sur console). On notera que le kit le plus cher de ce comparatif est le Z5500 de Logitech qui dispose en sus d’un décodeur Dolby Digital 5.1 et DTS 5.1. On est donc loin des systèmes propres au monde de la hi-fi ou du Home Theater, bien plus chers et qui ont des prétentions autres.

Les critères qui ont servi à juger ces systèmes sont les suivants:

- Qualité du son : Les tests sont effectués sur tous les kits connectés sur la même source en simultané, en passant de l’un à l’autre grâce à un switch audio. Sur des extraits courts de morceaux de musique différents on s’attache à observer le comportement des enceintes et à reconnaître les aptitudes à reproduire correctement les basses, les aigus et les médiums. La qualité générale est également prise en compte et surtout la qualité de la répartition et de la séparation sonore. Les enceintes doivent offrir un son équilibré et homogène, si besoin grâce à un réglage mentionné dans le test.

- La puissance : une débauche de watts n’est pas forcément un gage de performances et d’expérience sonore réussie. Il faut simplement veiller à ce que l’on ait suffisamment de pression sonore pour la pièce dans laquelle on va positionner les enceintes. On veille également à ce que la saturation ne soit pas trop importante lorsque l’on pousse le volume.

- Les réglages, fonctionnalités et connexions : concernant les réglages, plus il y en a mieux c’est. Le minimum requis et celui du volume et au moins du niveau de basses. Après, les meilleurs systèmes offrent un réglage de la répartition avant/surround et/ou un réglage séparé des aigus. Pour les connexions même tarif, la quantité est toujours bienvenue. La prise casque est également un plus très appréciable, surtout si elle est accessible facilement.

- Quelques critères ont également leur importance : le design, l’encombrement, le blindage des éléments et la facilité d’utilisation et d’installation.

La configuration de test est la suivante :

- Processeur AMD Athlon 64 3200+
- Carte mère nForce 3 250 Gb
- 1 Go DDR PC3200
- Carte son Audigy 2 Platinum eX
- Carte son Terratec MIC2

Les prix indiqués dans les tableaux de caractéristiques sont les prix moyens constatés sur Internet chez Monsieur Prix et non pas le prix publics indicatifs. Vous pourrez donc trouver certaines enceintes plus ou moins chères que le prix indiqué selon les marchands.
Vos réactions

Top articles