Actualités divers

CES: Un hybride laptop/smartphone chez Razer

Publié le 10/01/2018 à 03:30 par
Imprimer

La marque Razer profite toujours du CES pour montrer un "projet" original, pour ne pas dire parfois un peu décalé. On se souvient par exemple l'année dernière du "Projet Valerie", un prototype de PC portable 17" disposant de trois écrans 4K...

Cette année, Razer récidive mais le concept est un peu moins farfelu. Portant le nom de "Project Linda", il reprend l'idée de transformer un smartphone en PC portable. En pratique, on insère son smartphone dans une coque, à l'emplacement ou l'on trouve habituellement un trackpad et le smartphone se transforme en "PC".

C'est au moins la théorie. Côté smartphone, Razer utilise évidemment son Razer Phone . Il s'agit d'un modèle Android équipé d'un écran 5.7 pouces 120 Hz. Il utilise un SoC Snapdragon 835 et est accompagné de 8 Go de RAM. Il dispose d'un connecteur USB Type-C, et c'est ce dernier qui officie dans ce concept de Razer.

Une fois inséré dans la coque (un système mécanique insère et rétracte le connecteur Type-C), c'est par l'USB que la communication s'effectue. La coque est relativement compacte et intègre un écran tactile lui aussi en 120 Hz. Outre le clavier, on retrouve à l'intérieur de la coque une batterie (qui peut recharger le smartphone via USB-PD, la taille de la batterie dans le prototype n'est pas précisée) et un SSD de 200 Go pour le stockage.

Le concept a le mérite d'être particulièrement soigné côté hardware, même si l'idée d'utiliser un smartphone comme trackpad n'est pas le summum du confort niveau friction. A l'essai, le toucher était peu agréable pour ne pas dire autre chose. Razer en est conscient et propose un second mode de fonctionnement pour le smartphone qui peut se transformer en écran secondaire lorsque l'on branche une souris.

C'est plutôt côté logiciel que l'on déchantera un peu puisque l'on restera bloqué sous Android en mode PC, qui n'est pas particulièrement optimisé pour une utilisation de la sorte. Razer met en avant la possibilité de jouer aux jeux Android comme argument principal derrière son concept.

Bien entendu, comme la plupart des concepts réalisés pour les salons, on ne sait pas si Razer transformera ce prototype en un véritable produit. Vous pouvez retrouver au dessus une petite vidéo de présentation de la marque.

CES: Quatre écrans DisplayHDR en démo

Publié le 10/01/2018 à 01:51 par
Imprimer

Outre le pilotage de 6 écrans externes avec un Ultrabook, on pouvait voir quelques démonstrations et rappels des technologies introduites ces derniers temps par le consortium VESA. On passera rapidement sur l'Adaptative Sync et l'USB Type-C Alt-Mode pour revenir sur la certification Display HDR lancée le mois dernier.

 
 

Quatre modèles étaient présentés, un Asus PA27AC en DisplayHDR 400, un Samsung CHG70 en DisplayHDR 600, un LG 32UK950 (4K en Thunderbolt 3 en DisplayHDR 600 également) et un Philips 436M6 en DisplayHDR 1000.

A noter que cet écran Philips dispose d'une connectique USB Type-C. D'autres modèles d'écrans USB Type-C devraient être présentés, mais ils étaient en cours d'installation lors de notre passage ce matin sur le stand du consortium.

CES: 7 écrans sur un portable via DisplayPort

Publié le 10/01/2018 à 01:26 par
Imprimer

Peu loin du stand du HDMI Forum, on retrouvait celui de VESA, le consortium qui développe les standards libres comme le DisplayPort. On pouvait voir sur leur stand une démonstration originale avec un portable pilotant six écrans externes en simultanée à partir de deux câbles USB Type-C.

 
 

En plus de l'écran de l'ultrabook, un câble USB Type-C était connecté à un premier écran DisplayPort (via un adaptateur) en utilisant l'Alt-Mode DisplayPort MST. Un second câble DP-DP reliait un second écran au premier.

Pour les quatre autres écrans, c'est un connecteur Thunderbolt qui était branché vers un châssis externe contenant une carte graphique AMD. Cette dernière pilotant les quatre écrans, trois via des câbles DisplayPort... et un en HDMI !

CES: USB-PD via HDMI Alt-Mode

Publié le 10/01/2018 à 01:10 par
Imprimer

Nous avons croisés sur le stand du HDMI Forum une petite démonstration originale qui illustrait une nouveauté annoncée aujourd'hui, le support de l'USB Power Delivery via l'Alt-Mode USB Type-C du HDMI (!).

Nous avions eu l'occasion de vous en parler, le HDMI consortium s'est invité dans l'USB-C en créant un "mode alternatif" USB Type-C pour faire transiter du HDMI 1.4b. Cela permet de créer des câbles HDMI vers USB Type-C, en imposant pour qu'ils fonctionnent que le mode soit géré par le périphérique USB Type-C. On ne reviendra pas sur l'intérêt ou les motivations derrière ce concept.

Le HDMI Forum annonce donc aujourd'hui gérer désormais l'USB Power Delivery. De manière pratique, le câble HDMI dispose d'un connecteur USB Type-C. On branchera dessus un câble qui devra être connecté à une source Type-C pour récupérer l'alimentation qui sera enfin renvoyée vers le périphérique.

De manière très concrète, on pouvait voir un écran alimenter, via son cable HDMI/USB, un lecteur de Blu-Ray uniquement connecté via un cable USB Type-C (qui sert également a faire transiter image et son bien entendu).

Un esprit pragmatique dira qu'on pourrait faire encore plus simple avec un écran USB Type-C (utilisant un mode alternatif DisplayPort), mais cela ne correspond pas vraiment à la vision du HDMI Forum !

Samsung grave de la DRAM en ''1ynm''

Tags : DDR4; Samsung;
Publié le 22/12/2017 à 16:09 par / source: Samsung
Imprimer

Samsung vient d'annoncer avoir débuté la production en volume de sa seconde génération de DRAM de "classe 10nm". Cette puce de 1 Go de DDR4 est annoncée comme pouvant atteindre les DDR4-3600 là où la précédente se limitait au mode DDR4-3200.

On ne connait pas la finesse de gravure exacte, mais alors que la première génération annoncée en avril 2016 était de type 1xnm Samsung fait mention cette fois de 1ynm. Il est communément admis dans l'industrie que 1xnm fait référence à quelque chose entre 16 et 19nm, et 1ynm entre 14 et 16nm. Suit ensuite 1znm pour 12 à 14nm.

Cette première DRAM 1ynm devrait permettre d'augmenter les capacités de production en 2018, ce qui n'est pas un luxe vu le marché très tendu que nous avons connu en 2017 et qui a entrainé une forte hausse des tarifs mémoire !

Top articles