Les derniers contenus liés au tag G.Skill

Afficher sous forme de : Titre | Flux Filtrer avec un second tag : Computex 2013; Corsair; Corsair Force; Crucial; Crucial C300; Crucial M225; DDR3; Intel; OCZ; OCZ Vertex 3;

G.Skill lance aussi sa DDR4

Tags : DDR4; G.Skill;
Publié le 22/08/2014 à 11:50 par Guillaume Louel
Commentaires (17) RéactionsEnvoyer Imprimer

Après ADATA et Corsair, c'est au tour de G.Skill de lancer sa gamme de mémoire DDR4, dédiée à la future (et proche) plateforme X99 d'Intel.


Baptisées Ripjaws 4, ces barrettes seront disponibles dans un grand nombre de configurations. On retrouve d'abord des timings en 1.2 V :
DDR4-2133 : 15-15-15-35 @ 1.2V
DDR4-2400 : 15-15-15-35 @ 1.2V
DDR4-2666 : 15-15-15-35 @ 1.2V
DDR4-2800 : 16-16-16-36 @ 1.2V

Il s'agit de timings particulièrement agressifs à 2666 et 2800. Ces barrettes seront disponibles sous forme de kits de 16 (4x4 Go), 32 (8x4 Go et 4x8 Go) et 64 Go (8x8 Go).

En sus, on retrouvera également des kits à 1.35V :
DDR4-3000 : 15-15-15-35 @ 1.35V (16 et 32 Go)
DDR4-3000 : 16-16-16-36 @ 1.35V (32 Go)
DDR4-3200 : 16-16-16-36 @ 1.35V (16 Go)

Inutile de dire là aussi qu'il s'agit des timings les plus agressifs annoncés jusqu'ici (Corsair n'a pas précisé ses timings DDR4-3000 mais ces timings sont supérieurs à ceux des modèles inférieurs déjà annoncés).


Il s'agit bien entendu d'annonces et aucun prix ni disponibilités ne sont pour l'instant annoncés. Les kits seront disponibles en bleu, rouge et noir avec une hauteur de 40mm pour les modules.

32 Go DDR3-2133 1.35V SO-DIMM pour G.Skill

Tags : DDR3; G.Skill;
Publié le 21/04/2014 à 17:49 par Marc Prieur
Commentaires (6) RéactionsEnvoyer Imprimer

En attendant la DDR4 qui devrait apporter son lot de nouveauté et qui débarquera dans un premier temps en fin d'année sur LGA2011-3, les fabricants de mémoires cherchent des nouveautés à se mettre sous la dent.


G.Skill semble avoir choisi de s'attaquer au SO-DIMM puisqu'après avoir lancé un kit 8 Go (4 Go x2) DDR3-2133 11-11-11-34 1.35V en novembre 2013 puis un kit 16 Go (8 Go x2) DDR3-2133 11-11-11-31 1.35V en mars c'est au tour de Ripjaws en kit 32 Go (8 Go x4) de voir le jour.


On conserve une tension de 1.35V seulement pour des latences de 11-11-11-31 en DDR3-2133 mais on passe donc à 4 barrettes. Bien entendu encore faut-il que le portable dispose de 4 emplacements SO-DIMM, GSkill a utilisé un MSI GT70 2OC pour le screenshot ci-dessus.

15 Kits Quad Channel chez G.Skill

Tags : DDR3; G.Skill;
Publié le 12/09/2013 à 09:38 par Marc Prieur
Commentaires (10) RéactionsEnvoyer Imprimer

G.Skill profite du lancement des Core i7 LGA 2011 Ivy Bridge-E pour lancer pas moins de 15 nouveaux kits DDR3 ! Les capacités sont de 16, 32 et 64 Go, avec dans le premier cas une vitesse maximale de DDR3-2933 et dans les deux autres DDR3-2666.


Pour une même fréquence G.Skill propose parfois deux niveaux de timings différents, ce qui explique la multiplication des versions, alors qu'à compter de la DDR3-2666 les kits sont fournis avec des ventilateurs afin de refroidir la mémoire. Les tarifs de ces kits n'ont pas été communiqué, mais le précédent kit de 64 Go DDR3-2400 10-12-12-31 @ 1.65V se trouve aux alentours de 700 €.

Computex: Diversification: casque et planche à viande

Publié le 19/06/2013 à 19:25 par Damien Triolet
Commentaires (15) RéactionsEnvoyer Imprimer


Pour conclure la série d'actualités liées à notre passage au Computex, le sujet de la diversification est probablement bien adapté. Quoi qu'en disent certains analystes qui reprédisent tous les 3 mois la fin du PC, et même si ce marché emblématique des nouvelles technologies recule quelque peu, l'ambiance au Computex était loin d'être morose. Il faut dire que le marché du PC reste énorme et que les segments plus haut de gamme ne se portent en général pas si mal que cela, ce qui a permis à certains fabricants de tirer leur épingle du jeu malgré la fin d'une croissance euphorique.

Le PC conservait ainsi sa place de choix au Computex, loin d'être dans l'ombre des tablettes pour lesquelles les nouveautés présentées à Taipei n'étaient d'ailleurs pas si nombreuses que cela. Ce n'est pas nouveau, la plupart des marques liées au PC tentent cependant de se diversifier, de manière à profiter de leurs canaux de distribution pour écouler d'autres types de produits que ceux issus de leur cœur de métier. Deux tendances évidentes se rencontrent à ce niveau. D'une part la diversification vers les produits nomades, certaines marques essayant par tous les moyens de s'associer au marché des smartphones et tablettes avec un succès plus que mitigé. D'autre part une diversification à l'intérieur du marché PC et de plus en plus vers sa composante "gaming".

Par exemple, a ainsi débuté il y a quelques années un eldorado vers le marché de l'alimentation, vu comme très rentable. Nous avons également pu voir de nombreuses marques proposer des systèmes de watercooling intégrés (AIO). La plupart du temps, ces marques n'ont aucune expertise dans le domaine de ces produits, se contentent de fixer un cahier des charges, de travailler le design et le marketing et sous-traitent la totalité de la fabrication à un vrai spécialiste. Si les premiers produits rencontrent un certains succès, ils allouent alors éventuellement plus de moyens en vue de s'approprier une vraie expertise dans ce nouveau domaine, mais cette étape est rarement atteinte.


Le problème de la plupart des marques, surtout taïwanaises, est une évidente absence de prise de risques. Si un nouveau produit semble rencontrer du succès chez un concurrent, tous se jettent sur le concept et le copient avec plus ou moins de retard suivant le temps de développement nécessaire. Un exemple criant est G.Skill ou encore BitFenix qui s'apprêtent à proposer des casques audio à destination des joueurs alors que ce marché est déjà plus ou moins saturé. Ils nous expliquent qu'avec un design original et un bon positionnement tarifaire, cela peut marcher auprès des utilisateurs qui apprécient leurs autres produits. Mais sans expérience dans le domaine audio, ils n'ont pas réellement de possibilité d'innover sur ce marché dont au mieux ils récupéreront quelques miettes.

Si la guerre des clones sur les produits centraux aux PC a cessé, les 36 fabricants qui proposaient les mêmes boîtiers PC "pas beaux - pas chers" ont disparu du Computex, la guerre des clones sur les produits dérivés est par contre en plein essor. Une situation dont l'industrie taïwanaise devra tenter de s'extirper, ce qui est loin d'être gagné.

Probablement par esprit de contradiction face à nos observations, Titan, un spécialiste taïwanais du refroidissement, tentait cependant l'originalité en présentant la DC-PD01… une planche à viande ! Celle-ci reprend les matériaux habituellement travaillés par le fabricant, aluminium et caloducs, mais exploités pour accélérer la décongélation de la viande d'un facteur 2.5x tout en garantissant les aspects hygiénique et naturel. Si la société se félicite de l'idée originale de ses équipes de développement, elle reconnait par contre qu'il sera difficile pour ses équipes commerciales d'atteindre un même niveau d'originalité, nécessaire pour convaincre ses partenaires habituels de distribuer un tel produit...

Computex: Toujours plus de MHz pour la DDR3

Publié le 14/06/2013 à 17:28 par Damien Triolet
Commentaires (14) RéactionsEnvoyer Imprimer

Lors de nos rencontres sur le Computex avec les différents fabricants de barrettes mémoire, tous nous ont indiqué avoir espoir que la plateforme Haswell redynamise quelque peu un marché qui a tendance à s'essouffler depuis quelques années.

Le support officiel d'une mémoire plus rapide sur les CPU Core de 4ème génération (jusqu'à 2933 MHz) ainsi qu'un overclocking qui gagne quelque peu en flexibilité sur les modèles K leur laisse penser qu'une proportion plus importante d'utilisateurs pourrait opter pour une mémoire plus rapide, ce qui ferait bien entendu leurs affaires.

ADATA, Apacer et Corsair introduisent ainsi des modules qui montent jusqu'à 2933 MHz :

ADATA XPG v2 8 Go x2/x4 : 2933 MHz 12-14-14-36 1.65v
Apacer Thunderbird et Ares 8 Go x2/x4 : 2933 MHz 12-14-14-35 1.65v
Corsair Vengeance Pro 4 Go x4 : 2933 MHz 12-14-14-37 1.65v


Geil et G.Skill, dont nous vous avions déjà parlé il y a quelques jours, poussent jusqu'à 3000 MHz :

Geil EVO Potenza 4 Go x4 : 3000 MHz 12-14-14-36 1.65v
G.Skill TridentX 4 Go x2/x4 et 8 Go x2/x4 : 3000 MHz 12-14-14-35 1.65v


Bien entendu, ces modules sont par ailleurs présentés comme disposant d'un potentiel d'overclocking supplémentaire. Corsair faisait ainsi la démonstration de sa mémoire poussée à 3200 MHz 11-14-14-36 alors que G.Skill montait un peu plus haut mais en augmentant la latence avec du 3252 MHz 13-15-15-35.

Il ne faut cependant pas parler d'euphorie non plus pour le marché de la mémoire, aucun fabricant ne se fait d'illusion sur le fait que ces modules les plus rapides et les plus chers ne puissent représenter autre chose qu'une petite niche, d'autant que le surcoût est éloigné du gain de performances obtenu en pratique. Si celle-ci pouvait s'agrandir légèrement, ce serait déjà suffisant pour relancer quelque peu ce marché et potentiellement aider à tirer légèrement le milieu de gamme vers le haut.

De quoi laisser la course à la mémoire la plus rapide poursuivre son chemin ? Peut-être, certains envisagent déjà de commercialiser des kits qui iront au-delà de 3000 MHz, via un tri encore plus sélectif des puces, voir trouver des arguments pour essayer d'influencer les designs des puces à venir de manière à favoriser de plus hautes fréquences. Mais là aussi, personne ne se fait d'illusion puisque avec l'arrivée programmée de la DDR4, les nouveaux développements sur la DDR3 se font plutôt pour réduire les coûts en vue de la (longue) fin de vie de cette génération de mémoire.


Top articles