Les derniers contenus liés au tag MSI

Afficher sous forme de : Titre | Flux Filtrer avec un second tag : AMD; ASRock; ASUS; GeForce; Gigabyte; Intel; LGA 1155; Nvidia; P67 Express; Z77 Express;

GTX 10x0: Asus, MSI et bios "spécial presse"

Publié le 16/06/2016 à 13:32 par Damien Triolet

Depuis quelques générations de cartes graphiques, certains fabricants ont décidé de proposer des modes "OC" activables via leurs différents utilitaires. Du côté des GeForce, il s'agit en général de pousser la fréquence GPU de 26 MHz et dans certains cas de modifier d'autres paramètres tels que la courbe de ventilation, la limite de consommation ou encore la fréquence mémoire. Un petit overclocking qui tombe dans les marges de sécurité et qui peut donc être proposé via un accès simplifié. Bien que l'utilité soit limitée, la plupart des joueurs soit ignorent l'overclocking soit préfèrent aller plus loin, c'est une option qui se répand chez de nombreux fabricants de cartes graphiques.

Cela reste évidemment un overclocking optionnel, mais, il fallait s'y attendre, certains fabricants y ont vu un moyen de grappiller quelques points de performances en plus dans les tests. Au départ ils ont suggéré à la presse d'activer ces modes avant les tests de performances. Avec trop peu de succès à leur goût.

Depuis quelques générations, Asus et MSI ont ainsi décidé d'opter pour une solution plus radicale : installer un bios "spécial" sur certaines cartes destinées à la presse, pour forcer ce mode OC ni vu ni connu. Nous nous sommes plaints de cette situation à plusieurs reprises, par exemple dans le test de la GTX 960 Strix d'Asus. A moins de fermer les yeux sur ce qui n'est rien d'autre qu'une tentative de tricher dans les tests, ces bios spéciaux nous font perdre pas mal de temps à chaque fois. S'il est simple de modifier la fréquence GPU pour la ramener à la valeur des cartes du commerce, il est plus difficile de s'assurer qu'aucun autre paramètre n'a été modifié.

Lorsque nous profitons des salons pour parler de ce problème avec les responsables d'Asus et de MSI, nous avons généralement droit soit à de grands sourires suivis d'un blanc soit à des réponses surréalistes du type : "sans ça vous risqueriez de tester la carte par défaut", "c'est juste 1-2%, pas besoin d'y prêter attention" ou encore "mais euh c'est lui qui a commencé en premier".

Comme vous vous en doutez, nous sommes actuellement en train de tester quelques GeForce GTX 1080 et 1070 customs et malheureusement le problème s'est posé avec deux cartes : la GTX 1080 Gaming X de MSI et la GTX 1070 Strix Gaming d'Asus.

Les différents utilitaires n'étant pas encore 100% fonctionnels avec ces nouvelles cartes graphiques, il peut être difficile de déterminer les fréquences réelles et de s'assurer de les tester dans le même état que les cartes du commerce. Par exemple, si nous utilisons GPU Tweak d'Asus pour revenir au mode Gaming (défaut commercial) à partir du bios spécial presse (qui est en mode OC avec fréquences GPU et mémoire plus élevées), la fréquence indiquée semble confirmer la modification. Mais en pratique il n'en est rien, ce que nous avons dû vérifier en bloquant manuellement les ventilateurs pour que le GPU dépasse sa limite de température et se stabilise à sa fréquence de base.

Contacté à ce sujet, Asus France nous a directement et sans discuter transféré une autre version du bios intitulée "retail_gaming", en expliquant que nous aurions dû le recevoir plus tôt. Etant donné que nous nous sommes pris la tête avec Asus à plusieurs reprises sur ce point, ils prennent en général les devants en fournissant le bon bios en France. Mais pas partout, de nombreux confrères se font ainsi avoir à chaque lancement. Quelques confrères que nous avons averti de ce problème potentiel dans leurs tests l'ont d'ailleurs découvert avec étonnement. Et du côté de MSI, ce n'est pas mieux, nous avons dû insister beaucoup plus pour que le fabricant admette le problème et nous fournisse finalement le bios commercial.

De toute évidence, Asus et MSI ont fait le calcul qu'obtenir ces petits gains dans un maximum de médias apportait plus de bénéfices que les critiques chez quelques empêcheurs de tourner en rond. Alors certes, après tout, oui ces bios ne boostent peut-être les performances des cartes que de 1%, mais ce n'est pas une raison pour regarder ailleurs ! Après 1%, ce sera quoi ? 2% ? Puis 3% ? Puis un concours de triche généralisé ?

En ce qui nous concerne nous remercierons Gigabyte de ne pas nous avoir fait perdre de temps et d'avoir résisté à la tentation de rejoindre ses petits amis dans ce jeu du bios.

Computex: MSI aime le blanc: X99A XPower, Z170A MPower…

Publié le 10/06/2016 à 18:27 par Damien Triolet

MSI présentait au Computex 3 nouvelles cartes-mères qui ont la particularité d'arborer une robe blanche… mais pas de LED RGB. Il est donc encore possible de lancer en 2016 une carte-mère qui n'en soit pas équipée à outrance, même si quelques LED blanches restent de la partie.

On commence par la petite B150M Mortar Arctic au format micro-ATX. MSI explique avoir constaté qu'il y avait de la demande pour ce type de design sur une carte-mère bon marché et a voulu y répondre avec un modèle qui sera proposé sous la barre des 100€. Similaire à la B150M Mortar originale, elle se démarque sur le plan des fonctionnalités par l'abandon d'un port PCI Express 1x de manière à pouvoir proposer le slot M.2 jusqu'au format 2280.

A noter que ce port PCI Express 1x n'est cependant pas totalement abandonné puisqu'on le retrouve dans une position étrange entre le CPU et la connectique. De quoi pouvoir l'utiliser par exemple pour un module wifi.

On passe ensuite à la Z170A MPower Gaming Titanium qui est en quelque sorte une évolution de la Gaming M5. En plus de la couleur blanche, MSI a remis au goût du jour ses fonctionnalités. Nous retrouvons par exemple un connecteur U.2 à la place du SATA Express ou encore un connecteur USB 3.1 type C interne. Les 3 ports PCI Express 16x peuvent fonctionner en 16x/8x/0x ou en 8x/8x/8x. Elle sera commercialisée au tarif de 250€.

La plateforme X99 n'est pas oubliée avec la X99A XPower Gaming Titanium, évolution de la X99S XPower AC E-ATX. Ici aussi, en plus de la robe blanche, nous retrouvons un connecteur U.2 ainsi qu'un connecteur USB 3.1 type C interne. Pour le reste, l'organisation des ports PCI Express ou la connectivité réseau et wifi, on reste sur la même configuration (voir ici. Elle sera disponible sous peu au tarif de 440€.

Enfin, MSI présente un dernier modèle, cette fois en noir, la X99A Workstation. Les fonctionnalités sont moins nombreuses, le format se contente de l'ATX et par rapport aux cartes précédentes, elle se rapproche de la X99S Gaming 7 (mais avec l'étage d'alimentation simplifié de la X99S SLI Plus). MSI a ici aussi ajouté un port U.2 et supprimé un port PCI Express 1x pour libérer de l'espace et pouvoir accueillir les SSD M.2 jusqu'à format 2280. Aucun tarif ne nous a été communiqué pour ce modèle qui semble être le meilleur compromis dans la gamme X99 de MSI.

Computex: Des détails sur les MSI GTX 1080 Gaming X/Z

Publié le 02/06/2016 à 16:52 par Damien Triolet

Lors de notre passage chez MSI, nous avons pu en apprendre un peu plus sur la GTX 1080 Gaming ou plutôt sur les GTX 1080 Gaming puisqu'il en existera des versions X et Z.

Comme nous vous l'expliquions la semaine passée, les GTX 1080 Gaming exploitent un ventirad quelque peu amélioré (Twin Frozr VI) par rapport à la génération précédente (Twin Frozr V).

 
 

Tout d'abord le design des pales change. Elles sont plus incurvées ce qui permet selon MSI d'augmenter le flux d'air à nuisances égales. Le changement le plus important se trouve par contre du côté du radiateur, une adaptation étant nécessaire compte tenu de la taille du GP104, plus petit que le GM204.

De 4 caloducs (2 de 6mm, 2 de 8mm, dont un de chaque en S), MSI passe à 6 caloducs, dont 5 de 6mm et un de 8mm, tous en U. Particularité de l'assemblage, ils ont été compressé sous la base en forme carrée et non aplatie comme c'est généralement le cas. Cela permet de les condenser plus près du GPU.

 
 

Ensuite, il y a deux variantes prévues pour la GTX 1080 Gaming. La version X, la première annoncée et qui sera disponible sous peu, voit sa fréquence GPU passer de 1607/1733 à 1683/1822 MHz, un overclocking de 5% plutôt timide.

Une seconde version, la GTX 1080 Gaming Z, sera proposée un peu plus tard, fin du mois ou début juillet, et poussera l'overclocking un peu plus loin, mais ces fréquences n'ont pas encore été fixées. Autre différence, elle recevra une backplate avec un logo MSI illuminé par LED RGB. Tout comme pour le logo situé sur la tranche, un logiciel permettra d'en prendre le contrôle.

MSI n'a pas encore pu nous communiqué de tarif précis mais nous a indiqué que la Gaming X serait moins chère que la Founders Edition alors que la Gaming Z serait plus chère.

X99A Gaming Pro Carbon chez MSI

Publié le 13/05/2016 à 16:53 par Marc Prieur

Afin d'accompagner le lancement des i7 Broadwell-E, MSI lance aussi une nouvelle carte mère X99, la X99A Gaming Pro Carbon positionnée à 339 € et qui sera disponible à la fin du mois. Elle dispose d'un étage d'alimentation à 8 phases et intègre 4 ports PCIe relié au CPU, qui peuvent fonctionner en x16/ x0/ x0/ x0, x16/ x16/ x0/ x0, x16/ x16/ x0/ x8, x8/ x16/ x8/ x8 avec un CPU disposant de 40 lignes ou x16/ x0/ x0/ x0, x16/ x8/ x0/ x0, x8/ x8/ x8/ x0, x8/ x8/ x8/ x4 avec ceux en intégrant 28.

On notera que le dernier port partage en plus ses lignes avec le port M.2 mais aussi avec l'U.2 directement intégré sur la carte mère, il faudra donc choisir entre l'une ou l'autre de ces utilisations. 10 SATA sont intégrés en sus, dont deux disponibles au sein d'un port SATA Express.

 
 

Côté USB MSI annonce que cette carte est la première au monde à offrir un port USB 3.1 Type-C interne. Situé près des ports SATA il ne sera donc utile que pour ceux utilisant la carte mère hors boitier. A noter que comme à son habitude, MSI utilise la dénomination officielle et cet USB 3.1 est en fait de "Gen1" et fonctionne à la même vitesse que l'USB 3.0. Pour les 10Gbps il faut utiliser les USB 3.1 Gen2 qui sont au nombre de 2 à l'arrière, un Type-A et un Type-C, et gérés par un ASMedia ASM1442. L'audio est pour sa part confié à un Realtek ALC1150 et le réseau Gigabit à un Intel I218-V.

En sus de ce port Type-C interne et de l'U.2 la nouveauté mise en avant par MSI est Mystic Light. A l'instar d'ASUS, MSI cède lui aussi à la mode de la LED et propose différents éclairages dont la couleur et les effets sont ajustables et synchronisables avec un éclairage externe. Indispensable !

L'AM3+ a droit au M.2 et l'USB 3.1 via 4 cartes mères

Publié le 28/01/2016 à 18:02 par Marc Prieur

L'année 2016 est l'occasion pour l'AM3+, introduit en 2011, de faire un tour d'honneur avant l'arrivée de l'AM4 qui accueillera mi-2016 les APU Bristol Ridge basés sur Excavator et fin 2016 les CPU AMD FX Summit Ridge basés sur Zen. De nouveaux modèles sont ainsi lancés ce mois de janvier afin de profiter des dernières technologies à la mode comme l'USB 3.1 et le port M.2.

 
 

Le dernier à se lancer est ASUS avec la 970 PRO GAMING/AURA . Dotée d'un étage d'alimentation à 6+2 phases, elle dispose de deux ports PCIe 2.0 x16 (1x16 ou 2x8 en pratique). L'AMD SB950 étant limité à l'USB 2.0, ASUS intègre un premier contrôleur ASMedia afin de proposer 2 ports USB 3.0 via un connecteur 20 broches pour le boitier, et un second pour l'USB 3.1 proposé via deux ports Type-A sur le panneau arrière. Le réseau est géré par un Intel I211-AT alors que pour l'audio on a droit à un codec inconnu, probablement d'origine Realtek, masqué sous la dénomination SupremeFX. Le port M.2 Socket 3 accepte les SSD PCIe et offre une bande passante maximale de 2 Go /s (x4 Gen2, il sera donc à 4 Go /s en Gen3 comme c'est le cas sur une plate-forme Intel récente). Inutile donc... pas forcément indispensable non plus, le radiateur du southbridge dispose d'un éclairage LED personnalisable.

 
 

Gigabyte propose pour sa part deux références depuis quelques semaines. La première est en AMD 990FX, c'est la GA-990FX-Gaming , ce qui permet de disposer de deux ports x16 2.0 à pleine vitesse. L'étage d'alimentation comporte 8+2 phases, alors que le M.2 supporte cette-fois les SSD en PCIe, toujours à 2 Go /s maximum, ainsi que ceux en SATA. Côté USB 3.0 on dispose de 4 ports (2 à l'arrière et 2 internes) gérés par un VIA VL805 alors qu'un contrôleur ASMedia permet d'avoir en USB 3.1 un port Type-A et un Type-C à l'arrière. L'audio est pris en charge par un codec ALC1150 et le réseau Gigabit par un Killer E2201.

 
 

Sur la GA-970-Gaming  Gigabyte fait l'impasse sur le SLI et propose deux ports x16 mais le second ne fonctionne qu'en x4, voir en x2 si le port M.2 est utilisé pour un SSD PCie. L'étage d'alimentation est réduit à 4+2 mais côté USB 3.0, audio et réseau on retrouve la même configuration que sur la GA-990FX Gaming.

 
 

Chez ASRock la 970A-G/3.1  dispose d'un étage d'alimentation processeur 8+2 phases et à l'instar de la carte Gigabyte on retrouve deux slots x16 dont le second fonctionne en x4. La bande passante de ce dernier port est partagée avec le port M.2 x4 Gen2, qui n'accepte pas le SATA, les deux ne pourront pas fonctionner ensemble. Côté USB on a droit à un Etron EJ118H qui gère 4 ports (2 à l'arrière, 2 internes) et un ASMedia ASM1143 gérant un USB 3.1 Type-A et un Type-C à l'arrière. L'audio est pris en charge par un Realtek ALC1150, le réseau Gigabit par un Realtek TRL8111GR.

Pour finir MSI ne propose pas encore à ce jour de modèle équivalent. Les 990FXA Gaming  et 970A SLI KRAIT EDITION  sont ainsi équipées de l'USB 3.1, mais aucun port M.2 n'est présent sur ces cartes.

Top articles