Les derniers contenus liés aux tags Seagate et Toshiba

La production des SandForce SF3700 pour Q4

Publié le 17/07/2014 à 16:46 par Guillaume Louel
Commentaires (0) RéactionEnvoyer Imprimer

Nos confrères de VR-Zone ont publié un slide indiquant que la prochaine génération de contrôleurs de SSD SandForce, la famille SF3700 annoncée en 2013, pourrait arriver au quatrième trimestre. Fabriquée en 40nm, la famille SF3700 comporte quatre déclinaisons qui ont pour particularité de proposer à la fois une interface Serial ATA 6 Gb/s et une interface PCI Express 2.0 (x2 ou x4 selon les modèles).

Quelques nouvelles avaient filtrées en juin lors du Computex (voir cette actualité) où les livraisons étaient estimées quelque part dans le second semestre.


Selon nos confrères, la révision B0 des contrôleurs a déjà effectué son « tape-out » et la livraison des premiers échantillons commencerait la semaine prochaine. Le début des commandes de la version finale (G.1.0) est prévu au quatrième trimestre, ce qui laisse penser que l'on verra au mieux arriver ces SSD en 2015 chez les divers clients de SandForce.

On notera au passage que la compatibilité avec la mémoire A19 de Toshiba (MLC utilisée par Plextor pour ses M6) ainsi que la Micron L95B (16nm, voir notre test du Crucial MX100) est évoquée pour une version beta à venir du firmware.

On rappellera que SandForce, division de LSI est actuellement en cours de rachat par Seagate (la finalisation de l'acquisition étant prévue pour le troisième trimestre). Les SF3700 ne seront cependant pas exclusifs au nouveau repreneur.

Dossier : Comparatif : Neuf disques durs 3.5'' de 3 To

Publié le 08/03/2013 à 18:20 par Marc Prieur
Commentaires (156) RéactionsEnvoyer Imprimer

Le prix des disques revient lentement à la normale, si bien que la capacité de 3 To tire aujourd'hui son épingle du jeu. Quel disque choisir parmi les offres Seagate, Toshiba et Western Digital ?

[+] Lire la suite

Seagate repasse derrière Western Digital !

Publié le 31/07/2012 à 00:04 par Marc Prieur
Commentaires (18) RéactionsEnvoyer Imprimer

Aidé par les inondations thaïlandaises qui avaient plus durement touché son concurrent Western Digital, Seagate dominait ces derniers trimestres le marché du disque dur. La situation vient de s'inverser sur le dernier trimestre fiscal des deux constructeurs prenant fin le 29 juin dernier puisque Seagate n'a livré "que" 65,9 millions de disques contre 71 millions pour son concurrent. Leur capacité moyenne est de 683 Go, contre 676 Go chez Western.

Au total les 157 millions de disques livrés ce dernier trimestre sont répartis de la sorte :

- 45,2% pour Western Digital
- 41,9% pour Seagate
- 12,9% pour Toshiba

Au trimestre précédent, Seagate avait livré 61 millions de disques pour un chiffre d'affaires de 4,4 milliards de $, un bénéfice net de 1 milliards et une marge brute de 37%. Malgré l'augmentation du nombre de disque le chiffre d'affaires n'est qu'en très légère hausse à 4,5 milliards de $, signe d'une baisse du prix de vente moyen, alors que la marge brute s'établie à 33,1%. Le bénéfice net reste au même niveau.

Logo Seagate

Ces résultats sont inférieurs à ceux prévus initialement, Seagate expliquant ceci par un retour à la normale plus rapide que prévu des capacités de production de l'industrie (sous-entendues celles de Western) et un problème de qualité d'un fournisseur l'ayant empêché de livrer 1,5 millions de disques de la gamme entreprise.

Pour rappel de son côté Western a réalisé 4,8 milliards de $ de ventes pour 745 millions de bénéfices et une marge de brute de 31%. A vouloir trop profiter de la situation, Seagate s'est semble-t-il fait prendre à son propre jeu !

On notera au passage que contrairement à ce qu'annonçaient certains sites anglophones spécialistes des rumeurs en tout genre dans le domaine de l'informatique Seagate n'a pas lancé d'OPA sur OCZ Technology conjointement à l'annonce de ses résultats. Voilà qui devrait faire des heureux et des malheureux sur les marchés financiers, l'action OCZ ayant pris plus de 50% ces derniers jours (avant de retomber brutalement demain ?) en l'attente de cette éventuelle OPA.

Disque dur : retour à la normale en … 2014 ?!

Publié le 11/06/2012 à 15:11 par Marc Prieur
Commentaires (30) RéactionsEnvoyer Imprimer

Selon une étude d'IHS iSuppli, le prix des disques durs ne devrait pas revenir à son niveau d'avant inondations avant... 2014 ! Attention, il est question ici du prix de vente moyen des disques au global, sans parler d'une capacité précise. Sachant que la capacité moyenne est à la hausse, le prix au To devrait pour sa part retrouver son niveau d'avant inondations avant cette date, tout du moins pour les grosses capacités.

Le cabinet d'études précise qu'au troisième trimestre 2011 le prix de vente moyen d'un disque dur était de 51$, contre respectivement 61$, 66$ et 65$ au quatrième trimestre 2011, premier et second trimestres 2012. Le volume de livraison a pour sa part atteint 145 millions au premier trimestre 2012, contre 159 millions au second trimestre. Pour le troisième trimestre on devrait atteindre les 176 millions d'unités, soit 3 millions de plus qu'avant les inondations.

Malgré ce retour à la normale de la production, la récente concentration des fabricants ainsi que les nombreux contrats à long termes à des prix élevés signés par des OEM qui craignaient pour leurs approvisionnement devrait donc faire perdurer pour encore de longs mois la situation actuelle.

Inondations et HDD : le point chez Nidec

Publié le 05/12/2011 à 13:44 par Marc Prieur
Commentaires (5) RéactionsEnvoyer Imprimer

Après Western Digital c'est au tour de Nidec, principal fabricant de moteurs pour disque dur, de donner de nouvelles informations sur ses usines Thaïlandaises.



Pour ce qui est de moteurs pour disques dur, après l'usine de Rangsit qui a repris la production de 25 octobre, celle de Rojana a repris le 1er décembre. C'est finalement l'usine de Bangkadi qui n'est pas encore opérationnelle mais Nidec a démarré la production dans une autre usine qu'il loue dans la province de Rayong.

Du côté des usines fabricant les composants pour moteur de disque dur, après l'usine d'Ayutthaya le 4 novembre c'est l'usine de Rojana qui est de nouveau opérationnelle depuis le 21 novembre. Enfin pour les usines fabriquant les bases métalliques du disque (le fond, sur lequel tous les composants sont fixés) l'usine de Saraburi qui n'a pas été inondée reste opérationnelle alors que celle de Bang Pa-In reste à l'arrêt. WD ayant repris la production dans une usine proche, on peut penser que cette usine devrait également pouvoir reprendre dans les semaines qui viennent.


Top articles