Actualités cartes graphiques

Dossier : AMD Radeon R9 Fury : Sapphire Tri-X et Asus Strix en test

Publié le 13/07/2015 à 06:45 par
Envoyer Imprimer

Après la Radeon R9 Fury X avec refroidissement liquide, AMD lance les Radeon R9 Fury équipées de ventirads plus classiques. De quoi proposer des variantes plus intéressantes du GPU Fiji ?

[+] Lire la suite

AMD lance la Radeon R9 Fury 4 Go : preview

Publié le 10/07/2015 à 14:00 par
Envoyer Imprimer

C'est finalement aujourd'hui qu'AMD lance la Radeon R9 Fury, petite soeur de la R9 Fury X. Avec quelques unités de calcul en moins et des designs personnalisés par les partenaires d'AMD, elle pourrait s'avérer être une solution à base du GPU Fiji plus intéressante.

 
 


La Radeon R9 Fury embarque le même GPU Fiji et la même mémoire HBM que la Radeon R9 Fury X, seules quelques unités de calcul manquent à l'appel :


Au niveau des fréquences de référence, il est question de 1000 MHz pour le GPU, une baisse de 5% par rapport à la R9 Fury X. Au final, la R9 Fury affiche une puissance de calcul de 7.2 Tflops, en baisse de 17% par rapport à sa grande sœur. La bande passante mémoire reste par contre identique, tout comme le débit de pixels ou de triangles.

AMD parle d'un TBP (Typical Board Power) de 275W, identique à celui de la R9 Fury X, et nous supposons qu'il correspond à la même limite de consommation de 385W. De son côté Sapphire annonce une fonctionnalité Dual Bios avec un premier bios qui offre un mode 275W (= ~385W max) et un second qui passe à 375W (= ~500W max).

Probablement suite à une disponibilité limitée du GPU Fiji, AMD n'a proposé le kit de développement de la Radeon R9 Fury qu'à deux de ses partenaires : Sapphire et Asus. Ceux-ci ont ainsi pu développer leur solution de refroidissement personnalisée et recevoir des PCB de référence complets (Sapphire) ou développer leur propre version (Asus). Nous ne savons pas si et quand AMD proposera cette solution à d'autres partenaires, ce qui ne manquera pas de faire grincer des dents.

Dans l'immédiat, la Radeon R9 Fury est donc une exclusivité Sapphire et Asus. Vous pourrez avoir un aperçu de leur design dans les slides ci-dessus. Trois cartes sont prévues :

Sapphire Radeon R9 Fury Tri-X à 590€ : 1000/500 MHz
Sapphire Radeon R9 Fury Tri-X OC à 600 € : 1040/500 MHz
Asus Radeon R9 Fury Strix à 650 € : 1020/500 MHz

Malheureusement, nous ne pourrons pas vous en proposer un test complet aujourd'hui. Alors que nous attendions un échantillon de Sapphire en début de semaine et avions prévu un test pour le 14 juillet, le fabricant nous a informé mercredi qu'il n'y en aurait finalement pas pour la France. Avec un peu d'insistance, Sapphire a finalement pu nous retrouver un échantillon et l'envoyer hier, il nous est parvenu moins de deux heures avant la publication de cette preview.

Parallèlement à cet envoi, c'est hier seulement qu'AMD nous a précisé que les tests seraient en fait publiés ce jour et non le 14 juillet… un timing impossible en ce qui nous concerne comme vous l'aurez compris. Nous ne savons pas réellement ce qui s'est passé au niveau des échantillons, qui sont peu nombreux, mais le moins que l'on puisse dire c'est que nous avons connus AMD et Sapphire plus énergiques pour s'assurer que nous puissions vous proposer un test à temps.

Après avoir vérifié brièvement le comportement de chaque bios de la carte Sapphire, qui est la version de base cadencée aux fréquences de référence et non l'OC, nous avons mesuré les performances en 1440p. La R9 Fury Tri-X de Sapphire a pu maintenir en permanence sa fréquence maximale de 1000 MHz, comme le fait la R9 Fury X.

Nous avons utilisé les Catalyst 15.7 WHQL pour les R9 Fury X et R9 Fury puisque ceux-ci affichent un petit gain de performances, notamment dans Batman AO et dans Far Cry 4. Un impact qui reste cependant léger au global : l'indice de performances de la R9 Fury X progresse de 114.7 à 115.6.

A noter par contre que nous n'avons observé aucun gain avec ces pilotes sur la R9 290X Tri-X de Sapphire et ce sur l'ensemble de nos benchmarks. Nous avons donc conservé les résultats obtenus avec les pilotes Catalyst 15.15beta pour les Radeon autres que les Fury. Les GeForce sont quant à elles testées avec les pilotes 353.30 WHQL.

Voici ce que cela donne :


[ Indice ] [ Anno 2070 ] [ Batman Arkham Origins ] [ Battlefield 4 ] [ Crysis 3 ] [ Dying Light ] [ Evolve ] [ Far Cry 4 ] [ GRID 2 ] [ Hitman Absolution ] [ Project Cars ] [ Splinter Cell Blacklist ] [ The Witcher 3 ] [ The Witcher 3 ] [ Tomb Raider ] [ Indice sans Project Cars ]

En 1440p, la R9 Fury est en moyenne 7% moins performante que la R9 Fury X, un écart assez faible qui s'explique par une bande passante mémoire, un fillrate et un débit de triangles identiques. Selon les jeux, l'écart varie entre 4 et 10%.

Par rapport à la R9 390X, la R9 Fury est 8% plus rapide, un écart là aussi assez faible alors que le tarif entre ces cartes passe de 450 à près de 600 € !

Par rapport à la concurrence, la R9 Fury affiche également 8% de mieux par rapport à la GTX 980 de référence (et 10% si nous laissons Project Cars de côté) et se place à un niveau de performances similaire à celui des GTX 980 personnalisées, qui sont également proposées au même prix.

Nous vous proposerons un test complet avec également des résultats en 4K dès que possible, probablement ce weekend, et tâcherons d'ajouter mardi les résultats de la R9 Fury signée Asus.

Les Radeon R9 Fury Tri-X de Sapphire seront disponibles à partir du 14 juillet avec de très faibles volumes alors qu'il faudra attendre la fin du mois pour voir débarquer dans le commerce le modèle Strix d'Asus.


Vous pourrez retrouver le dossier complet consacré à la Radeon R9 Fury par ici.

Pilotes AMD Catalyst 15.7 WHQL

Tags : AMD; Catalyst;
Publié le 09/07/2015 à 10:10 par
Envoyer Imprimer

Après une longue série de pilotes beta, AMD lance aujourd'hui, en juillet, ses premiers pilotes graphiques WHQL de l'année. Ces pilotes 15.7 apportent un support de toute la gamme du constructeur, le tout avec la certification WHQL de Microsoft.

Au-delà d'améliorations de performances habituelles, le constructeur annonce quelques nouveautés comme le support de Freesync en Crossfire notamment, et également le support de la Virtual Super Resolution sur les GPU plus anciens (HD 7000) et les APU. La gestion des seuils de frame rate (FRTC) qui était disponible uniquement sur les Fury/R300/R700 avec leur pilote spécifique est désormais disponible pour un plus grand nombre, allant jusqu'aux HD 7790.

On notera enfin la présence d'une version dédiée à Windows 10, supportant WDDM 2.0. Vous trouverez plsu de détails sur le site du constructeur ou vous pourrez télécharger les pilotes. Notez que, si au moment où nous écrivons ces lignes la colonne de droite propose des liens séparés pour la Fury X des autres cartes, les liens sont bien identiques.

AMD lance la FirePro S9170: Hawaii et 32 Go

Tags : AMD; FirePro; GPGPU; Hawaii;
Publié le 09/07/2015 à 01:00 par
Envoyer Imprimer

AMD profite de l'été pour annoncer l'arrivée d'une nouvelle carte accélératrice dédiée aux serveurs : la FirePro S9170. Outre une puissance de calcul importante, celle-ci a la particularité d'embarquer pas moins de 32 Go de mémoire.


AMD propose pour rappel deux gammes principales de cartes professionnelles hautes performances. D'un côté la série W dédiée aux workstations et d'un autre la série S dédiée aux serveurs. AMD ne différencie par contre pas directement ses solutions en fonctions des usages comme peut le faire Nvidia avec les Quadro dédiées au graphisme professionnel et les Tesla au calcul haute performance (HPC).

Au niveau logiciel, les FirePro S peuvent ainsi profiter de toutes les optimisations logicielles et autres validations spécifiques aux applications graphiques. Les FirePro S se distinguent par contre au niveau du format. Elles sont refroidies passivement et dépourvues de sorties vidéo et sont donc en pratique plutôt orientées vers le HPC bien qu'elles puisse également être exploitées pour fournir des stations de travail virtuelles à travers le cloud ou un réseau interne.

Après la FirePro S9150 16 Go lancée l'été passé, AMD propose aujourd'hui une FirePro S9170 similaire si ce n'est qu'elle est cette fois équipée de plus de mémoire :


Avec une petite hausse de la fréquence du GPU Hawaii (exploité sur les Radeon R9 290X/390X), la puissance de calcul progresse de 3% et s'aligne sur celle de la FirePro W9100. Un changement plus pour la forme qu'autre chose, la seule réelle nouveauté étant à chercher du côté de l'espace mémoire qui est doublé. AMD profite pour cela de l'arrivée de la mémoire GDDR5 avec une densité de 8 Gb, soit 1 Go par puce. Un bus 512-bit couplé au mode clamshell de la GDDR5 (association de puces mémoire par paires) permet d'adresser 32 de ces puces pour un total de 32 Go, un nouveau record.

Nvidia annoncera probablement une évolution similaire avec la mémoire 8 Gb, mais ne pourra pas aller au-delà de 24 Go, son gros GPU actuel dédié au monde professionnel, le GK210 devant se contenter d'un bus 384-bit.

Si AMD ne fait pas appel à son dernier GPU en date, Fiji, c'est parce que celui-ci est actuellement limité à 4 Go de mémoire HBM, insuffisant sur le marché professionnel. Par ailleurs, le GPU Fiji est relativement lent en calcul double précision (1/16ème de la simple précision), un point qui est la force du GPU Hawaii, capable de traiter ces calculs à demi vitesse. De quoi proposer plus de 2.5 Tflops là où la Tesla K40 de Nvidia se contente plutôt de +/- 1.5 Tflops suivant le mode de Turbo qui a été activé (manuellement sur cette carte).

AMD précise par ailleurs qu'il ne s'agit pas que de gros chiffres théoriques et que le rendement est assez élevé avec 79% en DGEMM (multiplication de matrices), ce qui permet d'atteindre 2 Tflops sur les FirePro S9150 et S9170.

Ces débits soutenus sont également autorisés par un TDP très élevé. Il passe d'ailleurs de 235W pour la S9150 à 275W pour la S9170, ce qui demandera une capacité de refroidissement importante au niveau du serveur. Si cela pose problème, ou tout simplement pour gagner en efficacité énergétique, la S9170 pourra être configurée en mode 235W mais aura alors plus de mal à maintenir sa fréquence maximale lors du traitement de tâches lourdes.

Outre la puissance de calcul et la quantité de mémoire embarquée, AMD met en avant son support des standards ouverts tels qu'OpenCL 2.0 ou encore OpenMP 4.0 et OpenACC à travers un partenariat avec PathScale.

AMD annonce une disponibilité de la FirePro S9170 pour cet été avec une tarification proche de celle de la FirePro S9150 qui devrait donc tourner autour de 4000$. En plus de s'opposer aux solutions de Nvidia, elle devra également lutter contre les Xeon Phi d'Intel dont le prometteur Knights Landing ne devrait plus tarder.

 
 

MAJ dossier R9 Fury X: overclocking GPU & HBM

Publié le 02/07/2015 à 18:30 par
Envoyer Imprimer

Après avoir finalement pu pousser la fréquence de la mémoire HBM, nous avons décidé de revenir sur les performances de la Radeon R9 Fury X avec overclocking. Pour observer de plus près d'où viennent les gains, nous avons mesuré ses performances avec overclocking GPU, avec overclocking HBM et enfin avec un overclocking combiné.

Vous pourrez retrouver tout cela dans la page dédiée qui vient d'être ajoutée à notre dossier :

> Overclocking du GPU Fiji

P.S. : Afin de conserver une uniformité au niveau des commentaires, ceux-ci ne sont autorisés que sur le dossier à proprement parler.

Top articles