Actualités cartes graphiques

La GTX 1070 Founders Edition est "disponible"

Publié le 10/06/2016 à 15:00 par
Envoyer Imprimer

Comme prévu, c'est aujourd'hui que débute la commercialisation des GeForce GTX 1070 de référence, appelées Founders Edition par Nvidia. Elles seront proposées par les différents partenaires de Nvidia à un tarif débutant à 500€.

D'après nos informations, les volumes sont extrêmement faibles pour cette première salve, inférieurs à ceux de la GTX 1080 alors que la demande attendue est bien plus importante. Il faudra probablement patienter au moins quelques semaines pour que la situation se détende.

Nous ne savons pas si c'est une stratégie voulue par Nvidia pour favoriser son propre canal de distribution, mais ce dernier nous précise qu'en cas de rupture chez votre revendeur favori, la boutique mise en place sur Nvidia.fr pourrait être une alternative, celle-ci étant encore largement méconnue des joueurs.

Rappelons que les cartes partenaires devraient arriver d'ici quelques semaines avec un premier prix annoncé à 425€. De notre côté, nous vous proposeront notre dossier complet prochainement, avec la Founders Edition accompagnée de la Strix Gaming d'Asus, pour sa part annoncée à un tarif de 550€.

Radeon Software 16.6.1

Publié le 08/06/2016 à 22:56 par
Envoyer Imprimer

AMD a mis en ligne ses pilotes Radeon Software 16.1.1. Optimisés pour Mirror's Edge Catalyst et Paragon, ils intègrent également un nouveau profil CrossFire pour Dark Souls III.

AMD a également corrigé au passage quelques bugs dont vous pouvez prendre connaissance sur la page de téléchargement .

Computex: GTX 1080 customs sans specs, pourquoi ?

Publié le 08/06/2016 à 21:06 par
Envoyer Imprimer

Vous l'aurez probablement remarqué dans l'ensemble de nos actualités dédiées aux GeForce GTX 1080 customs, pour de nombreux modèles les spécifications complètes ne sont pas communiquées. Pourquoi ? C'est simple, les fabricants nous ont indiqué être toujours en train de travailler à la détermination des fréquences et autres limites de consommation. Ce serait particulièrement compliqué sur cette nouvelle génération.

Sans spécifications complètes mais face à la forte demande, la plupart des partenaires ont décidé d'annoncer leurs cartes au Computex, un peu plus en avance par rapport à ce qu'ils ont l'habitude de faire à ce niveau d'avancement de leur processus de développement. Certains nous ont même indiqué avoir débuté la commercialisation au niveau des distributeurs, voir les précommandes au niveau des utilisateurs finaux sur certains marchés, alors qu'ils ne savent toujours pas quelles seront les spécifications finales. Dans certains cas ils restent conservateurs en parlant des fréquences de références, dans d'autres ils avancent l'overclocking qu'ils estiment pouvoir atteindre, mais sans avoir pu le valider.

L'ensemble des fabricants que nous avons pu croiser à Taïwan nous ont avancé la même raison pour justifier cette situation : avec les GTX 1080 (et 1070), c'est plus difficile que pour les générations précédentes. Certains nous ont indiqué que la marge d'overclocking reste importante, mais peut varier plus entre échantillons. D'autres expliquent que la marge est plus faible que sur les GTX 900 alors que les attentes des utilisateurs sont élevées. Dans tous les cas, tout le monde semble d'accord pour dire que fixer et valider ces overclockings relève d'un véritable casse-tête.

En cause les plus hautes fréquences à atteindre qui peuvent être plus sensibles aux perturbations, mais avant toute chose c'est la plage plus étendue pour le turbo qui complique la validation. Pour la fréquence maximale, c'est assez simple (ou pas, voir la suite), mais pour les fréquences aux niveaux de tension inférieurs, c'est compliqué. A chaque niveau de tension, le GPU peut évoluer à 2 ou 3 paliers de fréquence et il n'est pas simple de s'assurer que la carte est testée au plus élevé d'entre eux.

Ce n'est pas un hasard si Nvidia a travaillé avec EVGA pour implémenter un overclocking flexible du GPU, personnalisable pour chaque niveau de tension et qui permet de tirer le meilleur en terme de fréquence tout en assurant la stabilité. Le problème est que ses partenaires n'ont pas le droit d'avoir recours à ce mécanisme et doivent se contenter d'un simple offset global.

Par ailleurs, Nvidia ne leur proposerait pas de pouvoir désactiver le nouveau mécanisme de ralentissement de la montée en température qui a été calibré pour les Founders Edition. Comme expliqué dans le test de la GTX 1080, sa fréquence GPU et les niveaux de tension maximums sont progressivement limités dès 37 °C. De quoi éviter à la turbine d'accélérer trop vite. Cela n'a par contre pas ou peu d'intérêt avec certains ventirads capables d'encaisser facilement une forte charge. Le problème est qu'il peut être difficile de tester la stabilité de la carte à sa fréquence maximale pendant un certain temps. C'est également embêtant pour les fabricants qui veulent pouvoir garantir une fréquence turbo réelle minimale dans les spécifications de certains modèles exclusifs.

La plupart des fabricants ne sont évidemment pas satisfaits de cette situation et aimeraient que Nvidia leur fournisse de meilleurs outils et plus de flexibilité pour personnaliser leurs cartes. Aucun n'a par contre l'intention de se plaindre de trop, ces GeForce représentent un marché juteux et les allocations sont actuellement faibles.

Une fois les spécifications des GTX 1080 fixées et avec un peu plus de recul, il devrait être plus simple et rapide de finaliser les spécifications des autres cartes de cette génération.

Computex: Les GTX 1080/1070 de KFA², dont les HOF

Publié le 08/06/2016 à 20:22 par
Envoyer Imprimer

Galax, qui commercialise ses GeForce sous la marque KFA² en Europe, est également sur le coup en ce qui concerne les GeForce GTX 1080 et 1070 avec de nombreuses variantes en préparation.

 
 

Nous avons tout d'abord la GTX 1080 "tout court" qui est une variante à bas prix avec ventilateur radial ou encore version "cheap" de la Founders Edition. Interrogé sur l'opportunité de proposer une telle solution pour une carte graphique aussi chère que la GTX 1080, par rapport aux autres designs plus performants à base de ventilateurs axiaux, Galax nous a expliqué qu'elle intéresse de nombreux intégrateurs. Elle a par contre peu d'intérêt en dehors de ce cadre.

Nous retrouvons ensuite la GTX 1080 EX OC qui devrait selon le fabricant représenter le plus gros des ventes. Elle proposera un overclocking GPU modeste (1657/1797 MHz, soit +3%) avec un PCB revu, alimenté par des connecteurs 8+6 broches mais avec une limite de consommation inconnue.

Plus haut dans la gamme, nous retrouvons la GTX 1080 Gamer qui passe à un ventirad à 3 ventilateurs et à un plus gros overclocking, encore indéterminé mais sur base du même PCB que la EX OC. Galax mise sur les LED RGB avec un système d'éclairage sur le pourtour des ventilateurs ainsi que derrière la backplate.

Ces 3 variantes seront également proposées pour la GTX 1070.

Galax exposait également ses futures GTX 1080 et 1070 HOF qui arborent une traditionnelle robe blanche, autant pour le ventirad que pour le PCB. Les spécifications n'ont pas encore été définies, mais le fabricant vise au moins 2 GHz pour la fréquence turbo dans la cas de la GTX 1080 HOF.

A noter que les 2 modèles HOF n'exploiteront pas le même PCB :

En haut, le PCB de la GTX 1080 HOF propose 12 phases pour alimenter le GPU et 3 de plus pour sa mémoire. En bas, celui de la GTX 1070 HOF, moins avancé dans son développement, se contente de 8+3 phases.

Ce n'est pas la seule différence. Le dessus du PCB de la GTX 1070 HOF est prévu pour recevoir et alimenter un système de LED. Galax a évité de mettre en place ces circuits sur la GTX 1080 HOF de manière à éviter tout parasitage électronique et pour ainsi privilégier les records d'overclocking. A la place des points de mesures des différentes tensions ont été prévus.

Computex: Les GTX 1080 et 1070 d'Inno 3D

Publié le 08/06/2016 à 17:09 par
Envoyer Imprimer

Inno 3D était bien entendu présent au Computex avec une série de GeForce GTX 1080 et 1070, à commencer par les iChill GTX 1080 X4 et X3 dont nous vous avons déjà brièvement parlé.

 
 

Inno 3D nous explique avoir décidé de pousser la différence entre les modèles X4 et X3 un peu plus loin en équipant la première de ventilateurs offrant un débit d'air supérieur et la seconde avec des ventilateurs moins bruyants. Rappelons que le modèle X4 se distingue avant tout par l'ajout d'un petit ventilateur se le dessus de la carte censé aider à refroidir l'étage d'alimentation.

Bien conscients des critiques concernant les GTX 980 et 970 iChill X4, dont le quatrième ventilateur produisant des nuisances ridicules, y compris au repos, sans réel bénéfice, nos interlocuteurs à Taipei nous ont expliqué avoir revu leur copie. Exit le support en plastique qui vibre dans tous les sens, le petit ventilateur, qui serait de meilleur qualité, est dorénavant fixé dans le radiateur en métal. A voir en pratique donc, mais l'ensemble nous a bel et bien semblé plus robuste.

Autre petite évolution, autant pour les modèles X3 que X4, le radiateur dédié à l'étage d'alimentation est intégré au radiateur principal, ce qui est plus efficace.

Concernant le PCB, Inno 3D nous explique avoir modifié légèrement celui de référence pour y ajouter la 6ème phase prévue par Nvidia mais laissée vacante. Un connecteur 6 broches vient ensuite seconder le 8 broches pour pouvoir pousser la limite de consommation. Par défaut elle devrait être fixée à 230W pour les modèles X3 et X4, mais tout comme pour leur fréquence de base/turbo de 1759/1898 MHz, il s'agit d'une valeur estimée qui pourrait être modifiée d'ici à la disponibilité réelle de ces cartes.

Les GTX 1070 iChill X3 et X4 reprendront le même design mais en se contentant de 5 phases sur le PCB (ce qui reste une de plus que pour la Founders Edition). Leur limite de consommation devrait être de 200W au lieu de 150W pour les spécifications de référence, et les fréquences restent inconnues.

Des versions Ultra de ces cartes, avec un overclocking plus conséquent sont également envisagées par la suite.

Nous avons ensuite pu apercevoir l'iChill GTX 1080 Black qui exploite une solution de refroidissement hybride, l'Accelero Hybrid S d'Arctic. Il s'agit du même modèle que pour la GTX 980 Ti Black de la marque mais avec un design quelque peu différent au niveau des couleurs. Cette fois le PCB aurait été revu mais aucune spécification n'a pas nous être communiquée.

Enfin, voici à quoi ressemblera la GTX 1070 Gaming OC d'Inno 3D, la déclinaison la moins chère de cette référence. Ses spécifications n'ont pas encore été fixées mais devraient être proches de celles de référence. La disponibilité n'est cependant attendue qu'en juillet.

Top articles