Actualités cartes graphiques

AMD annonce la Radeon R9 285 et fête son histoire

Publié le 23/08/2014 à 18:43 par
Envoyer Imprimer

AMD organisait aujourd'hui un petit évènement durant lequel une nouvelle carte graphique a été annoncée : la Radeon R9 285. Cet évènement, qui accueillait à Austin une centaine de fans, était destiné à fêter les 30 ans du graphisme et du jeu vidéo chez AMD et ATI.

Nous ne savons pas réellement à quoi correspond cette date anniversaire (ATI, englobée par AMD en 2006, a été fondée en août 1985) et présumons qu'AMD prend probablement quelques libertés avec le timing de manière à l'accorder à ses lancements produits, à moins de prévoir la fête de cet anniversaire sur une année entière.


Depuis le premier contrôleur graphique d'ATI, en 1985, la technologie a évolué très rapidement, en passant par les processeurs Mach, Rage et bien entendu Radeon. Tout au long de ces 29 années, ATI/AMD a participé à l'évolution progressive mais fulgurante des capacités graphiques, en "collaboration" avec Nvidia et d'autres acteurs qui ont aujourd'hui disparu tels que Matrox. Il y a eu quelques embuches en chemin, nous nous souvenons par exemple des pilotes calamiteux de la Radeon 8500 ou encore d'une Radeon HD 2900 XT en retard et décevante, mais également quelques beaux succès avec la Radeon 9700 Pro ou encore avec la Radeon HD 5870.

Dernièrement, les évolutions se sont faites moins brutales et certains GPU ont une durée de vie allongée, c'est notamment le cas du GPU Tahiti introduit en décembre 2011 et qui près de 3 ans plus tard est toujours commercialisé à travers les Radeon R9 280 et 280X. C'est ce GPU Tahiti qu'AMD compte remplacer avec Tonga, le dernier GPU en date de la famille GCN. Nous vous en avions déjà parlé ici.

Comme prévu, AMD vient de dévoiler la Radeon R9 285 qui est la première carte graphique grand public à embarquer Tonga et qui est destinée à remplacer la Radeon R9 280 avec un GPU moins cher à produire et moins gourmand. Elle sera disponible à partir du 2 septembre :



Nous avons mis en forme tout cela dans notre tableau de spécifications habituel :


Avec 1792 unités de calcul et une fréquence GPU de 918 MHz, la Radeon R9 285 se place sur le plan des débits bruts à un niveau similaire à celui de la Radeon R9 280, à l'exception du débit de triangle, doublé grâce au passage de 2 à 4 processeurs géométriques.

Par contre le bus mémoire réduit de 384 bits à 256 bits limite largement la bande passante disponible pour la Radeon R9 285. Nous ne savons pas encore si AMD a mis en place divers mécanismes, tels qu'un cache L2 plus important, pour limiter les dégâts à ce niveau.

Au vu de ces simples spécifications, il est logique de se demander si la Radeon R9 285 sera réellement capable de faire mieux que la Radeon R9 280 et pour que ce soit le cas, nous espérons que Tonga apporte quelques petites améliorations au-delà de la puissance géométrique doublée. AMD se contente de parler de 15% de mieux que la GeForce GTX 760, en 1440p sans MSAA.

Point positif, la consommation est nettement revue à la baisse, chutant de 250 à 190W avec selon nos informations une limite Powertune pour la consommation directe du GPU fixée à 150W.


Au niveau de la tarification, AMD parle de 249$ pour la Radeon R9 285 2 Go soit à peu près 225€ quand la TVA est prise en compte. Alors que la Radeon R9 280 3 Go se négocie en général à 200€, voire moins avec par exemple 180€ chez Sapphire, la Radeon R9 285 n'aura pas d'autre choix que de faire mieux que cette dernière. A moins qu'AMD ne compte sur la disparation des étals de son ancien modèle pour tirer les prix vers le haut… avec un GPU moins cher à produire. Rendez-vous le 2 septembre, date de lancement de la Radeon R9 285 pour en savoir plus.

A noter que si la Radeon R9 285 embarque 1792 unités de calcul, comme la FirePro W7100, nous suspectons que le GPU Tonga en intègre quelques-unes de plus puisqu'une Radeon R9 285X est prévue pour fin septembre ou début octobre.

AMD Catalyst 14.7 RC3

Tags : AMD; Catalyst;
Publié le 15/08/2014 à 17:19 par
Envoyer Imprimer

AMD a mis en ligne la version 14.7 RC3 de ses pilotes Catalyst. AMD annonce avoir amélioré la gestion de l'affichage pour les moniteurs 4K sur les cartes à bases de puces Hawaii (290) et Pitcairn (270/7870), tout en précisant que malgré ces améliorations il est recommandé d'utiliser des câbles certifiés DisplayPort 1.2 HBR2 d'une longueur maximale de 2 mètres.

Une précision assez étonnante sachant que le site DisplayPort précise qu'il n y a pas de câbles spécifiques pour le DisplayPort 1.1 ou le HBR2 (High Bit Rate 2), il faut tout simplement des câbles certifiés DisplayPort.

En dehors de cela les 14.7 RC3 améliorent les performances sous Lichdom et Watch Dogs en mono GPU comme en CrossFire, et ajoutent un profil CrossFire pour Wildstar. Pour le téléchargement rendez-vous sur cette page !

1ère démo de DX12, +74% de fps

Publié le 14/08/2014 à 11:30 par
Envoyer Imprimer

On trouve sur le blog MSDN DirectX et sur celui d'Intel Software des informations sur une démonstration faite par Intel lors du SIGGRAPH 2014 sur une Surface Pro avec un Intel HD 4400 Graphics.

La démonstration intègre pas moins de 50 000 astéroïdes et permet de passer de DirectX 11 à DirectX 12 et propose deux modes, débit d'image constant ou débit d'image libre. Pour rappel, à l'instar de Mantle d'AMD, DirectX 12 devrait permettre une réduction massive du coût CPU des commandes de rendu.


A débit d'image constant (ci-dessus), elle permet de mettre en avant une chute drastique de la consommation du processeur, alors qu'à débit d'image libre (ci-dessous) on passe de 19 à 33 fps. A noter que dans le même temps la répartition de la puissance entre CPU et GPU est modifiée en faveur de ce dernier, sur un système moins contraint par le TDP la hausse de performance sera donc encore supérieure.


Des résultats encourageants mais il s'agit bien sûr d'un cas idéal, à l'instar par exemple de Star Swarm Stress Test d'Oxyde pour ce qui est de Mantle. Intel précise qu'il compte rendre cette démonstration publique lorsque que DirectX 12 sera disponible, ce qui devra pour rappel attendre l'an prochain.

AMD annonce 4 FirePro Wx100, dont la W7100

Tags : AMD; FirePro; Mantle;
Publié le 12/08/2014 à 15:58 par
Envoyer Imprimer

Après les FirePro W9100 et W8100 en haut de gamme, AMD profite du Siggraph pour compléter la famille avec l'ajout de 4 nouveaux modèles.


La nouveauté la plus intéressante est la FirePro W7100 qui embarque un nouveau GPU nommé Tonga que nous venons de décrire ici sur base des premières informations disponibles. Comme pour l'ensemble des autres solutions annoncées aujourd'hui, AMD ne communique pas les spécifications exactes. Contrairement aux FirePro W9100 et W8100 dont c'est le point fort, le reste de la gamme n'est pas adapté au calcul en double précision.



La FirePro W7100 embarque donc un GPU Tonga interfacé en 256-bit. Il est équipé de 4 processeurs géométriques et de 1792 unités de calcul, de quoi atteindre 3.5 Tflops s'il est cadencé à 1 GHz, fréquence estimée mais non précisée par AMD. Ses 8 Go de GDDR5 sont par contre annoncés à 1250 MHz pour une bande passante de 160 Go/s ou 149 Gio/s. Par rapport à la FirePro W7000, dont le GPU Pitcairn affiche 2 triangles par cycle, 2.4 Tflops et 153.6 Go/s au compteur, la puissance de calcul et le débit des triangles progressent nettement. AMD met également en avant le passage de 4 à 8 Go et l'exploitation d'un moteur vidéo plus performant capable d'encoder en 1080p à plus de 300 fps. Au niveau des sorties, AMD a opté pour 4 DP 1.2 mais le GPU est capable de prendre en charge jusqu'à 6 écrans si un hub est exploité. Au niveau des écrans 4K, jusqu'à 3 pourront être exploités en SST 60 Hz.


Plus bas dans la gamme, la FirePro W5100 passe au GPU Bonaire alors que la W5000 était équipée d'un GPU Pitcairn fortement castré. Le nombre d'unité de calcul et le bus mémoire restent identiques mais la fréquence GPU progresse quelque peu, ce qui permet de passer de 1.3 à 1.4 Tflops. Bonaire se contente d'un bus mémoire de 128-bit contre 256-bit pour Pitcairn et la W5000, mais les 4 Go de mémoire GDDR5 de la W5100 passent par contre de 800 à 1500 MHz, ce qui permet d'afficher une bande passante presque identique (96 Go/s contre 102.4 Go/s). La FirePro propose 4 sorties DP 1.2 mais est capable de prendre en charge jusqu'à 6 écrans si un hub est exploité.


L'entrée de gamme passe enfin à la génération GCN avec les FirePro W4100 et W2100 qui remplacent avantageusement les très vieillissantes V3900 et V4900. La FirePro W4100 embarque un GPU Cape Verde équipé de 512 unités de calcul et associé à 2 Go de GDDR5 interfacés en 128-bit. Pour sa part, la FirePro W2100 repose sur le GPU Oland avec 384 unités de calcul et 2 Go de mémoire en 64-bit. La FirePro W4100 propose 4 sorties DP 1.2 alors que la FirePro W2100 s'en contente de 2.

La disponibilité des FirePro W5100, W4100 et W2100 est annoncée pour la rentrée alors qu'il faudra attendre un petit peu plus longtemps, probablement le 4ème trimestre, pour la FirePro W7100. A ce jour, AMD n'a communiqué aucun tarif pour ces cartes.


Enfin, AMD indique avoir entrepris les premières démarches en vue de l'exploitation de Mantle dans le domaine professionnel qui pourrait bien entendu profiter de cette API de bas niveau pour réduire le coût CPU, rendre la cohabitation des tâches de types graphique et calcul plus efficace et optimiser la gestion de la mémoire. Reste à voir si cette initiative se concrétisera…

AMD dévoile le GPU milieu de gamme Tonga

Tags : AMD; FirePro; GCN; Radeon; Tonga;
Publié le 12/08/2014 à 14:00 par
Envoyer Imprimer

C'est d'une manière inhabituelle, à travers le lancement d'une FirePro, qu'AMD vient de dévoiler un nouveau GPU : Tonga. Ce dernier, toujours fabriqué en 28nm, est destiné à remplacer à terme le GPU Tahiti avec une organisation interne remise au goût du jour, en "GCN 1.1" ou supérieure, et plus en accord avec son positionnement milieu de gamme.


En dehors des spécifications très basiques, AMD n'a communiqué que très peu de détails si ce n'est le passage à un débit géométrique de 4 triangles par cycle et l'intégration d'un moteur vidéo boosté. De quoi doubler les performances en tessellation par exemple, pour atteindre un même niveau que le plus gros GPU de la famille, Hawaii (R9 290). De toute évidence, AMD en a profité pour mettre à jour le processeur de commandes du GPU de manière à offrir le même niveau de fonctionnalités que celui de Bonaire et Hawaii avec notamment l'inclusion de 8 ACE pour gérer plusieurs flux de commandes en parallèle. Par ailleurs, l'absence de connecteur CrossFire pointe vers le support de la technologie XDMA introduite pour le multi-GPU avec Hawaii.


Le moteur vidéo maison, VCE, a été boosté. Il est désormais annoncé comme capable d'encoder du 1080p à 315 fps, soit à peu près 13x le débit nécessaire à l'encodage en temps réel en 24 fps. Le DPS audio TrueAudio est bien entendu intégré également.

La FirePro W7100 qui embarque le GPU Tonga est équipée de 1792 unités de calcul, ce qui correspond à 28 Compute Units, comme pour la version castrée du GPU Tahiti qui équipe les Radeon HD 7950 et R9 280. Il n'est cependant pas impossible que Tonga embarque quelques CU de plus. Par exemple 32 CU au total ? L'ensemble doit cependant se contenter d'un bus mémoire de 256-bit, contre 384-bit pour Tahiti, un point qui semble être le plus gros compromis fait par AMD pour réduire les coûts. Voici, sur base des informations actuelles et de suppositions logiques pour Tonga, un résumé de tous les GPU de la famille GCN :

Oland : GCN 1.0, 6 CU, 1 triangle par cycle, 8 ROP, L2 256 Ko, 128 bits
Cape Verde : GCN 1.0, 10 CU, 1 triangle par cycle, 16 ROP, L2 512 Ko, 128 bits
Bonaire : GCN 1.1, 14 CU, 2 triangles par cycle, 16 ROP, L2 512 Ko, 128 bits
Pitcairn : GCN 1.0, 20 CU, 2 triangles par cycle, 32 ROP, L2 512 Ko, 256 bits
Tonga : GCN 1.1, 28 ou 32 CU, 4 triangles par cycle, 32 ROP, L2 512 ou 1024 Ko, 256 bits
Tahiti : GCN 1.0, 32 CU, 2 triangles par cycle, 32 ROP, L2 768 Ko, 384 bits
Hawaii : GCN 1.1, 44 CU, 4 triangles par cycle, 64 ROP, L2 1024 Ko, 512 bits

Et en image pour les plus gros d'entre eux (dans le cas de Tonga nous avons représenté la possibilité qu'il intègre physiquement 28 CU ou 32 CU) :


[ Bonaire ]  [ Pitcairn ]  [ Tahiti ]  [ Tonga ]  [ Hawaii ]


AMD ne devrait de toute évidence plus tarder à annoncer une ou plusieurs Radeon équipée(s) de ce nouveau GPU Tonga (R9 285 ?). Si le GPU est lancé aujourd'hui en version FirePro, c'est d'une part parce que la disponibilité de celle-ci ne sera probablement pas immédiate et d'autre part probablement parce qu'AMD préfère ne pas se précipiter et écouler calmement les stocks des GPU Tahiti / Pitcairn qui sont voués à disparaître alors que Tonga devrait survivre lors du passage à la famille Radeon 300.


Top articles