Actualités informatiques du 17-05-2004

Flux XML des news Flux XML avec la liste des 20 dernières actualités.

Pentium-M Micro ATX en vente

Publié le 17/05/2004 à 13:26 par / source: Akiba2GO!
Envoyer Imprimer

En Août dernier, RadiSys annonçait une carte mère Micro ATX destinée au Pentium M au prix de 353$. Jusqu’alors ce type de carte mère était peu trouvable dans le commerce, mais on devrait trouver à partir de cette semaine au Japon une carte similaire, fabriquée par PFU, filiale de Fujitsu.


La PD-41PM160M1, c’est son nom, est ainsi dotée du chipset i855GME, tout en disposant en sus d’un port AGP additionnel. Les ports PCI sont au nombre de trois, et l’on trouve également deux ports DIMM ainsi que deux puces réseau Intel 10/100 Mbits. Bref, voilà une carte mère qui pourrait intéresser pas mal de gens étant donné les bons résultats du dernier Pentium M 0.09µ (voir cette news).

Reste un gros problème : son prix. En effet, elle est aussi chère que la carte RadiSys, puisque affichée à 49800 Yens, soit 365 € H.T. ...

Blu-ray, DVD et CD pour Sony

Publié le 17/05/2004 à 12:28 par
Envoyer Imprimer

Sony vient d’annoncer qu’il avait développé une tête optique capable de lire et d’écrire les CD, les DVD ainsi que les disques Blu-Ray Disc. Jusqu’alors, pour mettre au point un lecteur compatible avec les trois formats et donc capable d’utiliser trois longueurs d’onde pour son laser (405, 660 et 785nm pour les BD, DVD et CD), il fallait utiliser deux têtes optiques, une pour les BD et une pour les DVD/CD. L’arrivée d’une tête optique unique simplifiera donc les choses. Sony espère commercialiser cette tête d’ici à deux ans.

Gauche : nouvelle tête, Droite : Tête BD + CD/DVD

Le Blu-Ray Disc de Hitachi, LG Electronics, Matsushita, Pioneer, Philips, Samsung, Sharp, Sony et Thomson s’oppose au HD-DVD du DVD Forum (cf. cette news). Il nécessite toutefois à l’heure actuelle une cartouche de protection autour du disque, comme c’est également le cas pour les DVD-RAM, et serait plus couteux selon les inventeurs du HD-DVD.

NVIDIA lance le MXM

Publié le 17/05/2004 à 11:07 par
Envoyer Imprimer

NVIDIA vient de lancer l’initiative MXM. Késako ? Il s’agit en fait d’un format ouvert de module graphique destiné aux portables. Utilisant la norme PCI Express, le MXM prend la forme d’une carte regroupant le processeur graphique ainsi que sa mémoire. Le MXM, qui n’est pas un format propriétaire, peut être utilisé pour un processeur graphique NVIDIA comme un processeur graphique ATI et permettra donc aux utilisateurs finaux comme aux fabricant de pouvoir changer facilement de solution graphique - à condition d'avoir un refroidissement intégré au portable adapté bien entendu.


Trois formats sont disponibles : MXM-I, MXM-II et MXM-III, respectivement destinés aux ultra portables, portables et desktop remplacement. Pour information, AlienWare proposait jusqu’alors un système similaire mais propriétaire. Reste maintenant à savoir quelle sera la réaction des fabricants face à cette initiative, certains semblant être plus à l’aise avec les systèmes fermés et peu modifiables par l’utilisateur, ainsi que la réaction d’ATI, qui détient 70% du marché des puces graphiques destinées aux portables.


Aux dernières nouvelles, ce dernier concevait déjà des modules destinés exclusivement aux puces ATI pour certains fabricants qui les modifiaient parfois afin d’accueillir également des puces NVIDIA. Le Canadien travaillerait également sur un système ouvert, mais on espère que pour l’interêt des utilisateurs que les différents acteurs (fabricants de portables, ATI et NVIDIA) se mettront d’accord sur un standard commun.

ATI pris la main dans le sac

Publié le 17/05/2004 à 00:27 par
Envoyer Imprimer

ComputerBase lance un pavé dans la marre avec cet article qui tends à démontrer que ATI utiliserait sur son X800 Pro des optimisations du filtrage trilinéaire similaires à ce que fait NVIDIA sur ces GeForce 6 et FX. Il s'agit pour rappel fait d'un mix entre filtrage bilinéaire et filtrage trilinéaire, qui n'a en pratique que peu d'impact visuel mais qui réduit l'utilisation des unités de texturing et augmente les performances.

Là où les choses sont plus problématiques, c'est qu'il semble que ATI tente de cacher cette optimisation. En effet, cette dernière n'ayant que peu d'impact visuel, la seule solution pour la mettre en évidence est de passer par la coloration des niveaux de mips maps. Or, il se trouve que lorsque l'on active la coloration des niveaux de mip-maps dans une application afin d'étudier de plus près les filtrages, la X800 Pro repasse à un filtrage trilinéaire classique !

Au final, lorsque l'on active le filtrage anisotrope via les drivers chez ATI, on se retrouve en réalité avec non pas une mais deux optimisations en Direct3D : celle au niveau du filtrage trilinéaire sur la 1ère texture, ainsi que l'absence déjà connue de filtrage trilinéaire sur les autres textures. La comparaison n'est donc plus très juste avec les cartes NVIDIA qui sont désavantagées, puisque l'on pensait être à une optimisation de part et d'autre.

Si cela ne remet pas en cause la qualité des nouvelles solutions graphiques ATI, leur avance en terme de performances sur les GeForce 6800 devrait fondre comme neige au soleil dans certaines applications puisque l'impact sur les performances pourrait atteindre 10% dans certains cas. On attends maintenant des explications d'ATI, notamment sur la mystérieuse disparition de l'optimisation du trilinéaire lorsque l'on colorise les niveaux de mip-maps !

En l'état actuel des choses on peut clairement parler d'une tentative de tromperie des testeurs comme des consommateurs. Cette affaire devrait donc avoir à juste titre un impact fort négatif sur un ATI qui surfait jusqu'alors sur les problèmes rencontrés par NVIDIA au niveau des "optimisations" avec sa génération de GPU précédente. Dans tous les cas, on espère que les diverses optimisations au niveau des filtrages trilinéaires et anisotropes seront désactivables dans de futurs drivers, que ce soit chez ATI ou NVIDIA ...


Top articles