Nvidia GeForce GTX 285

Publié le 16/01/2009 par
Envoyer Imprimer


6 mois après la GeForce GTX 280, Nvidia a décidé de la mettre à jour en utilisant une nouvelle révision de son GPU phare actuel, le GT200. Cette nouvelle révision qui exploite un procédé de fabrication plus fin, permet de réduire les coûts tout en gagnant un petit peu en performances à travers une augmentation de ses fréquences de fonctionnement. De quoi redonner de l’intérêt au haut de gamme Nvidia ?


GeForce GTX 285 et GT200b
La nouvelle révision du GT200 exploite le procédé de fabrication 55 nanomètres de TSMC, par rapport à la première qui était sur du 65 nanomètres. Alors que la transition entre les 2 procédés n’est pas censée représenter de défis importants, Nvidia aura eu de nombreuses difficultés avec celle-ci, pour une raison qui nous est inconnue. Du coup alors que le GT200 65 nanomètres était arrivé en version A2, soit 2 révisions après les premiers prototypes (A0) de la puce, il aura fallu 3 nouvelles révisions à Nvidia pour la version 55 nanomètres du GT200 qui arrive donc en révision B3. C’est énorme et cela témoigne d’un réel problème dans la transition qui a probablement retardé longtemps Nvidia.


A cela s’ajoute probablement des ventes moins bonnes que prévues des GeForce GTX 280 et 260, du coup il fallait essayer de vider autant que possible le stock existant avant de commercialiser la nouvelle révision de la puce avec les GeForce GTX 295 et 285, cette dernière débarquant officiellement aujourd’hui.

Vous remarquerez que Nvidia a eu la bonne idée, cette fois, d'utiliser un nom différent pour sa nouvelle carte au lieu de l'appeler GeForce GTX 280+ comme le fabricant avait pris la mauvaise habitude de le faire.
Vos réactions

Top articles