Comparatif : 17 cartes graphiques d'entrée et milieu de gamme

Publié le 14/07/2005 par
Envoyer Imprimer
Récapitulatif des benchmarks
Nous avons calculé une moyenne des résultats de tous les benchmarks effectués en donnant le même poids à chaque jeu :


En moyenne les performances varient du simple au quintuple en 1280 x 1024 mais seulement du simple au triple en 800 x 600 étant donné que dans ce mode les cartes les plus performantes sont limitées par le CPU. Sur le milieu de gamme, c’est-à-dire 6600 GT, 6600, 6600 LE contre X700 Pro, X700 SE et X600 Pro, c’est Nvidia qui en sort vainqueur. La différence n’est pas énorme mais elle est bien là avec un avantage de 0 à 15% en faveur de Nvidia.

Notez cependant qu´on peut voir également le X600 Pro comme l´adversaire direct du PCX 5750, ce qui était le cas il y a un an en AGP pour leurs équivalents 9600 Pro et FX 5700. A ce moment, Nvidia faisait le forcing au niveau des optimisations des drivers pour permettre aux GeForce FX d´afficher des performances acceptables. Aujourd´hui ce n´est plus le cas et ça se paye cash : le PCX 5750 est largué par le X600 Pro.

Sur l’entrée de gamme ça se complique puisque les produits ne sont pas vraiment en face l’un de l’autre à l’exception des cartes TurboCache 32 Mo et HyperMemory 32 Mo qui offrent des résultats similaires avec un très léger avantage à Nvidia. Vous noterez que ces 2 cartes sont proches de leur équivalent 128 Mo 128 bits, ce qui démontre l’intérêt des technologies TurboCache et HyperMemory. La carte TurboCache 16 Mo est un cran derrière, 16 Mo étant vraiment insuffisants. La carte TurboCache 64 Mo est en rien derrière la version 32 Mo, ce qui indique que la bande passante est plus importante que la quantité de mémoire.

Les 6200 et X300 offrent un niveau de performances similaire avec cette fois un très léger avantage en faveur d’ATI. La Radeon X550 se place un cran au-dessus avec des performances très proches de celles de la X600 Pro.

Les chipsets i915G et i945G d’Intel sont un cran en-dessous des performances des cartes d’entrée de gamme d’ATI et Nvidia à l’exception de la 6200 TurboCache 16 Mo puisqu’elle est dépassée par l’i945G. Elle n’apporte donc globalement rien de plus au niveau des performances 3D.


Récapitulatif des tests pratiques
Pour calculer une moyenne de la qualité graphique maximale que nous avons pu atteindre dans les 19 jeux tout en conservant une fluidité confortable, nous avons donné 1 point par niveau de qualité. Par exemple si entre la meilleure carte et la moins bonne il y a 5 résolutions, les cartes ont eu entre 1 et 5 points d’après ce qu’elles permettent (et 0 si elles ne permettent pas de jouer confortablement). Nous avons ensuite pondéré ces résultats de manière à ce que chaque jeux ait le même poids et nous en avant fait une moyenne :


Première constatation, ces résultats confirment ceux des benchs classiques pour toutes les cartes milieu de gamme et sur une partie du bas de gamme : résultats similaires entre produits ATI et Nvidia.

Sur le très bas de gamme il y a quelques petites différences. X300 SE et TurboCache 16 Mo offrent ici une prestation similaire, un cran en-dessous de celle des autres cartes d’entrée de gamme. 4 jeux sur 19 sont injouables sur ces cartes.

Les chipsets intégrés Intel sont cette fois nettement en retrait alors qu’ils étaient plus proches des cartes d’entrée de gamme dans les benchs. Pourquoi cette différence ? Parce qu’ils ne permettent pas de faire tourner un certain nombre de jeux et ont donc eu une note de 0 dans ces cas-là. Sur 19 jeux, 8 sont injouables, dans la moitié à cause de bugs.
Vos réactions

Top articles