Comparatif LCD 19'', 4, 6, 8 ms, TN, IPS, VA...

Publié le 09/06/2005 (Mise à jour le 29/06/2005) par
Envoyer Imprimer
ViewSonic VX924
Dans la course aux 4 ms, Samsung et ViewSonic jouent des coudes pour sortir en premier un écran doté d´un temps de réponse de 4 ms. Afin de bénéficier de l´effet d´annonce, et d´un maximum d´intérêt, ViewSonic a pris son concurrent coréen de cours le mois dernier en envoyant à une sélection de magazines français et anglais une pré-série de leur moniteur. C´est une pratique courante dans la presse, friande d´exclusivité, comme nous le sommes tous. Tout particulièrement en ce qui concerne les écrans.


Et là, pas de chance, la version en question était buggée. ViewSonic l´avait raté initialement mais ils en ont convenu suite à notre test, l´écran posait notamment des problèmes de saccades dans les jeux, particulièrement visibles dans les mouvements latéraux. Tout n´était néanmoins pas perdu. Le problème est immédiatement remonté à la direction européenne qui a refilé le bébé à son labo, qui a entre autre mis à jour le firmware de l´écran avec deux patchs correctifs. Finalement, le nouveau VX924 mis à jour ne nous a pas déçus : les défauts de finition de la coque, de colorimétrie et surtout de saccades ont tous disparu !

Ergonomie
Le prototype ne nous avait guère emballés. Il grinçait, craquait, certaines pièces jouaient un peu... Ce n´était clairement pas une finition digne d´un produit proposé à près de 500 €. C´était quand même surprenant étant donné que ce design n´était pas pour eux un coup d´essai. On retrouve cette coque sur les précédents VX910 et VX912.

Comme on pouvait s´y attendre, ViewSonic a resserré les boulons et le produit reçu a été corrigé. Les pièces sont bien en place, elle ne bouge pas quand on appuie sur les boutons. C´est bien mais c´est normal !

Après, l´esthétique de l´écran séduit, son ergonomie un peu moins. Pour commencer, le look est d´autant plus plaisant que celui du Samsung 930BF déçoit. Trop noir, trop pas sympa, trop pas beau. Le VX924 est bien plus réussi. Pourtant, ces deux écrans partagent quelques défauts malvenus sur des produits hauts de gamme. Ils ne s´ajustent pas du tout en hauteur et les boutons sont mal identifiés. A ce stade et vu leur prix, même si tout le monde n´en a pas l´utilité, on peut aussi signaler qu´il n´y a de hub USB sur aucun d´entre eux, pas de mode pivot, pas d´entrée vidéo, évidemment pas de tuner... Mine de rien, leur ergonomie vaut seulement celle des produits d´entrée de gamme. On paie le prix fort pour avoir la chance d´avoir la dalle dernier cri. Vivement que d´autres constructeurs fassent appel aux mêmes composants que les prix se tassent !
Rendu des couleurs
C´est à croire qu´à chaque test le VX924 pré-série s´était planté. Car c´était bien le cas ici aussi. Par défaut ses réglages usines frôlaient le n´importe quoi. La digne représentante de ViewSonic France, présente au démarrage des essais, avait dégluti en constatant les dégâts. Une fois de plus, on s´est fait peur mais ViewSonic a corrigé le tir depuis. Ils l´ont même très bien fait puisque c´est justement le gros avantage de cet écran comparé au Samsung 930BF : ses couleurs sont assez justes (graphistes oubliez le quand même), très vives, éclatantes. Elles mettent superbement en valeur les films (vus de loin, on y reviendra) et les jeux. Entre les deux y´a pas photo : le VX924 nouvelle version l´emporte haut la main sur le Samsung, qui est en plus particulièrement difficile à régler.

Comment lire le graphique ?A gauche le gammut, c´est l´espace colorimétrique qu´est capable de reproduire l´écran, comparé avec l´espace sRGB (celui traditionnellement utilisé entre autre sur les appareils photo numériques). On ne parle pas là de fidélité mais de couleurs reproductibles.
Pour la fidélité il faut se référer au graphique de droite, le DeltaE est une mesure de la différence entre chaque couleur demandée et celle restituée, pondérée par la sensibilité de l´oeil humain.
Delta E > 3 : la couleur demandée diffère sensiblement de celle affichée. 1 < Delta E < 2 : le rendu des couleurs est fidèle. Delta E < 1 : c’est parfait.

Par défaut

Passé au colorimètre, sans calibration d´abord, l´outil confirme une bonne part de nos impressions : les couleurs les plus vives sont particulièrement bien rendues, les sombres non. Là les DeltaE s´envolent.



Quelques corrections à la main


Manuellement d´abord nous avons déjà pu améliorer sensiblement le rendu en descendant les paramètres de luminosité et contraste, surtout le premier. La bonne chose, c´est que la température de couleur 6500 K proposée par défaut est pour sa part bien définie. Il n´était pas nécessaire d´intervenir manuellement sur les canaux RVB pour récupérer un image équilibrée.


Après calibration

Après, forcément, l´usage d´un colorimètre améliore encore les choses. Il permet surtout de récupérer un noir vraiment noir. On partait d´un noir par défaut à 2 cd/m² (!!!), puis à 1,5 cd/m² après le réglage manuel. On arrive après calibration à 0,37 cd/m². Toutefois, ce noir délavé hors calibration est peu gênant dans un contexte ludique : vous n´en verrez que mieux dans les zones sombres des jeux. Faites juste attention quand vous retouchez des photos en intervenant par exemple sur les niveaux. N´assombrissez pas à outrance les photos, vous risquez d´avoir des surprises quand vous les verrez sur un autre écran ou sur papier.

Angles de vision
Les écrans TN ont considérablement progressé au niveau de leurs angles de vision latéraux.


Les photos sont prises avec 50° d´angle. Comme d´habitude sur les dalles TN, l´angle inférieur vire au noir bien avant ce qu´annonce le constructeur. Mais comparez avec ce qu´a produit le Samsung 930BF. C´est "moins pire". Mais de là à afficher 160° dans les caractéristiques du produits...

Honnêtement, comment peut-on décemment penser que l´angle horizontal – deux fois l´image en haut à droite - et le vertical – les deux images du bas -sont égaux ? C´est impossible. Alors soit il y a un grave problème dans la définition de cette valeur, soit il règne un laxisme insupportable chez les constructeurs de dalles qui annoncent impunément n´importe quoi ! Le problème n´est pas nouveau, on le traite depuis maintenant 5 ans sur Hardware.fr, mais il est rageant de voir qu´on nous fait toujours passer des valeurs absurdes sans que les consommateurs n´y puissent rien redire.

A ce stade, on se dit qu´il n´y a plus que les associations de consommateurs pour y faire quelque chose. Nous avons alerté il y a quelques temps les deux qui nous semblaient les plus actives sur tous les problèmes liés aux écrans plats : pixels morts, etc. Les deux ont poliment refusé de s´y plonger, expliquant pour l´une que ses équipes avaient déjà traité le sujet. Ah bon ? Mieux, l´une d´entre elles avait oublié d´effacer l´historique du mail en interne. Il nous est revenu avec la réponse d´un de leurs responsables : "envoie leur la lettre type de refus". Arf ! Alors que faire ? A notre niveau on ne peut qu´insister de plus en plus lourdement sur les manquements des constructeurs, comme on le fait aujourd´hui. Et ça sera maintenant systématique quand une telle aberration sera mise à jour.

Par "Réel bon", on entend l´angle sur lequel les couleurs restent fidèles. Le "Réel correct" est la limite au delà de laquelle les couleurs virent complètement. Tant qu´on est en dessous, les nuances affichées jusqu´à l´angle indiqué restent dans la tonalité de l´original. Au delà, non.

Interpolation
Pas de changement de ce côté malgré le double patch correctif : on est net à la résolution native, flou autrement.
Jeux vidéo
Le VX924 a subi toute une série de tests en mode clone face :
  • au VX924 1ère version, le prototype que nous avions conservé.
  • au Samsung SyncMaster 930B, le TN 4 ms de Samsung testé précédemment
  • au BenQ FP91V+ que nous avons fait revenir pour l´occasion.

    Premier test donc, le VX924 prototype contre le VX924 fixé par deux patchs. Vainqueur : VX924 nouvelle version ! L´un saccade, comme nous l´avions souligné, l´autre pas. C´est évident dès le lancement des jeux. On repère également très vite la correction des couleurs. Elles sont plus naturelles et plus belles sur le nouvel écran.

    Face au 4 ms Samsung, le résultat est un peu plus mitigé. Car Samsung l´emporte, de peu, sur la réactivité. Passé quelques minutes et quand on s´attache à ce paramètre seulement, et plus au jeu, on perçoit que l´écran Samsung est un peu plus rapide sur tous les passages de couleur. La rémanence est un peu plus faible. Elle n´a toujours pas disparu, les adapte de la secte CRT la détecteront toujours sur le SyncMaster 930BF, mais elle est encore réduite dessus. En revanche, on préfère quand même jouer sur le VX924. Déjà, l´écran ViewSonic est plus beau. Mine de rien, ça compte. Mais surtout, ses couleurs sont bien plus éclatantes. Celles de l´écran Samsung paraissent très ternes, exactement ce qu´on avait déjà souligné en l´opposant à l´écran BenQ.

    Justement, nous avons remis l´écran BenQ en face (et nous remercions d´ailleurs le constructeur pour ce second prêt). Et là, surprise (ou pas de surprise du tout puisque c´est exactement ce qu´il nous semblait), le VX924 et le FP91V+ affichent les mêmes rendus. Sur les deux les images sont vives, colorées, très agréables à l´oeil. Et la rémanence est, à l´oeil nu, identique. Il n´y a pas de progrès particulier entre les dalles 6 et 4 ms d´AU Optronics. On retombe en fait dans une logique connue. A notre goût, les précédentes dalles 16, 12 et 8 ms du constructeur taïwannais affichaient une rémanence identique malgré des temps de réponse annoncés différents. AU Optronics avait confirmé nos doutes sur le CeBit, les dalles étaient affectivement les mêmes, à une application d´overdrive près. Il y a des variations légères dans les algorithmes. Si légères que si cela berne les machines de mesure des "temps de réponse" collées à des procédures que nous n´estimons plus à jour, à l´oeil l´astuce n´apporte finalement rien ni dans les jeux, ni dans les films.

    Sans doute retombe-t-on une fois de plus dans ce schéma. La dalle 6 ms marque une rupture avec les précédentes, mais cette 4 ms semble être la même, avec à nouveau quelques ajustement d´overdrive pour gagner quelques millisecondes et l´emporter dans les caractéristiques. Mais à l´usage : on ne voit pas de changement.

    C´est néanmoins une victoire car nous reprochions au FP91V+ l´effet miroir appliqué à la dalle. Si cet effet est très couru en Asie, d´après les constructeurs qui l´appliquent (Sony, Neovo, Nec, BenQ...) nous n´en sommes vraiment pas fans. Je ne vois pas la satisfaction qu´on peut tirer de se voir dans l´écran dès que notre joueur passe dans une pièce sombre... Les constructeurs en question nous répondaient invariablement que le filtre supplémentaire appliqué permettait aussi de renforcer les couleurs. On voit avec le VX924 que ce filtre n´est pas nécessaire, puisque les couleurs sont éclatantes et que l´effet en miroir reproché à BenQ est absent de l´écran ViewSonic.
    Films : DVD, HD
    Ne jetons pas le bébé avec l´eau du bain : il y a un progrès comparé au VX924 de pré-série testé : les couleurs sont bien plus justes. Autrement, ça fourmille autant et les angles de vision sont toujours aussi étroits. Les écrans TN peuvent servir pour un usage vidéo d´appoint, pas pour visionner un film complet. Du moins, on vous le déconseille.
    Verdict
    2ème essai transformé ! Ce n´est pas le plus rapide, Samsung l´emporte d´une courte tête, mais le VX924 compense largement par ses couleurs plus belles.

    En revanche, son prix est carrément excessif. ViewSonic fait vraiment payer très cher sa nouvelle dalle. Et là, pour une fois, on sait que le prix affiché est directement lié à ce composant. Car les précédents et plus économiques VX910 et VX912 font appel à la même coque et sont couverts par la même garantie. Le VX910 est souvent proposé sous les 350 €, le VX912 l´est parfois.

    La différence est excessive. Vivement que d´autres constructeurs fassent appel aux dalles 4 ms pour qu´on puisse soit les adopter, soit que ViewSonic revoit ses tarifs à la baisse.



    Vérifiez la politique de ce constructeur en matière de pixels morts : cliquez ici !

  • Vos réactions

    Top articles