Comparatif : 7 Cartes 3D Pro PCI Express

Publié le 25/03/2005 par
Envoyer Imprimer
Introduction
Comme c’est le cas depuis quelques années, ATI et NVIDIA déclinent tous leurs GPU grand public en version professionnelle, ce qui a petit à petit fait disparaître les solutions spécialisées. NVIDIA est d’ailleurs devenu le leader incontesté de ce marché suivi, de loin, par son rival ATI. 3DLabs et SGI font parties des rescapés de cette industrie qui continuent à proposer des solutions dédiées au rendu 3D professionnel, mais les parts de marché de ces solutions sont en déclin constant. Jusque quand existeront-elles ?

Jusqu’il y a peu, il était simplement demandé à une carte graphique professionnelle d’avaler un maximum de polygones sans broncher, mais ceci est en train de changer. Les applications récentes permettent d’avoir un rendu de travail toujours plus évolué qui commence à faire appel aux pixel shaders, or SGI ne propose aucune carte qui en soit capable et 3DLabs semble avoir des problèmes de performances à ce niveau, ce que nous ne pouvons malheureusement pas vérifier dans ce test étant donné que nous n’avons pas pu nous procurer les dernières Wildcat de 3DLabs. Détail marquant de la transition, SGI utilise maintenant des GPU ATI dans plusieurs de ses machines.

Le coût de développement des processeurs graphiques récents est devenu très élevé, à tel point qu’il devient de moins en moins rentable de le réaliser pour un marché de niche tel que le marché professionnel. ATI et NVIDIA qui ont un volume de production très élevé pour le segment grand public ont ainsi décidé de proposer les mêmes puces aux professionnels, ce qui a fait chuter considérablement le coût d’une carte graphique "professionnelle". Bien entendu, au fil du temps, de légères optimisations spécifiques aux applications professionnelles ont étés apportées au processeur graphique. Physiquement il s’agit de la même puce mais pas le produit, qui lui est différent. Ce n’est d’ailleurs pas par hasard qu’ATI et NVIDIA utilisent des marques et des dénominations très différentes pour le grand public (Radeon et GeForce) et les professionnels (FireGL et Quadro) : le but est d’indiquer clairement que les produits sont différents. Une manière de faire passer la note plus facilement ?


Le prix
Car la différence que l’on remarque le plus facilement est le prix qui est bien plus élevé pour la déclinaison professionnelle d’un GPU. ATI et NVIDIA ont fait chuter le prix des accélérateurs graphiques professionnels, mais conservent malgré tout une marge bien plus importantes que pour leurs autres produits. Cette différence de prix s’explique en 3 points principaux.

Les cartes graphiques professionnelles sont souvent utilisées dans des stations de travail dont le prix est très élevés (de plusieurs milliers à plusieurs dizaines de milliers d’euros) et les marges conséquentes; il parait donc logique qu’ATI et NVIDIA veuillent adapter leur marge. Certaines options et optimisations ne sont ainsi activées et donc utilisables que sur les FireGL et Quadro de manière à protéger ce marché. Qui plus est ces utilisateurs raisonnent souvent plus en terme de gain de productivité que de rapport qualité prix.

La seconde explication est que les cartes professionnelles nécessitent un travail de développement supplémentaire au niveau des drivers, que ce soit pour l’intégration des quelques fonctions dédiées aux applications professionnelles ou pour les optimisations autour de ces mêmes applications. Ce développement a un coût et celui-ci n’est répercuté que sur les cartes professionnelles.

Et enfin, le marché des cartes professionnelles demande un niveau de fiabilité très élevés tant au niveau de l’affichage que du bon fonctionnement de la carte. Cela implique d’une part des tests de validations plus poussés et des marges de sécurité plus élevées que sur les produits grand public et d’autre part un support rapide et efficace en cas de problème qu’il soit matériel ou logiciel. Tant ATI que NVIDIA mettent en avant ce support, ce dernier précisant offrir un support de meilleure qualité ce que dément vigoureusement ATI. Il ne nous est malheureusement pas possible de départager ATI et NVIDIA sur ce terrain.
Vos réactions

Top articles