Passerelle CUDA pour le kernel linux

Tags : CUDA; linux; Nvidia;
Publié le 10/05/2011 à 14:39 par
Imprimer

NVIDIA Logo 2010L’université d’Utah, en partenariat avec Nvidia , vient de rendre disponible un projet original pour Linux baptisé kgpu . L’idée est de proposer une passerelle pour le noyau Linux sous la forme d’un mini pilote capable de communiquer avec des modules CUDA, qui continueront tout de même de s’exécuter en mode utilisateur. Sur le papier l’idée n’est pas inintéressante puisque cela permet de décharger certaines tâches systèmes des pilotes du noyau vers la carte graphique et son GPU. Pour mettre en avant l’intérêt du concept, les auteurs ont réecrit un module de cryptage pour eCryptfs  en version GPU. Dans ce test que vous pouvez voir ici . Si les résultats sont convaincants en lecture, en écriture les gains dépendent massivement de la taille des données écrites.

Kgpu reste pour l’instant un exercice de style plus qu’autre chose, en grande partie à cause de l’algorithme de cryptage implémenté actuellement (ECB) qui n’est pas considéré comme sécurisé. Dans l’absolu, on peut également se poser la question de l’intérêt d’un cryptage qui nécessite de faire transiter les données dans un espace mémoire utilisateur à cause de la passerelle. En prime, si la méthode qui consiste à utiliser un mini driver côté kernel et un pilote en mode utilisateur est bonne pour la majorité des tâches, dans le cas de tâches critiques comme les accès disques, la gestion de la mémoire peut devenir problématique.

Dans tout les cas, l’initiative n’est pas inintéressante et devrait peut être inciter toute l’industrie qui pousse actuellement le GPGPU à proposer des pilotes OpenCL qui puissent exécuter également du code côté noyau.

Une Radeon HD 6990 watercoolée chez PowerColor

Publié le 10/05/2011 à 14:15 par
Imprimer

PowerColor vient de mettre en ligne sur son site  une nouvelle Radeon HD 6990 équipée d’un waterblock. La carte vient agrandir la gamme LCS du constructeur qui comportait aussi bien des modèles mono GPU (HD 4870, HD 5870 et plus récemment HD 6970 ) ainsi que des modèles bi-GPU comme la HD 5970.


Pas de changement du côté des caractéristiques de la carte qui conserve le concept du double BIOS. Les fréquences de bases côté GPU restent ainsi de 830 MHz pour le mode 375W et 880 MHz pour le modèle 450W. On notera enfin que côté garantie, le constructeur s’était déjà engagé à prendre en charge les cartes qui utiliseraient le mode 450W, une problématique dont nous avions parlé lors de la sortie de cette carte bi-GPU.

14 ans : Concours, nouveau site !

Publié le 10/05/2011 à 09:20 par
Imprimer

Cela fait maintenant 14 ans que HardWare.fr a vu le jour sous la toile, à l’époque sous le nom d’Achat PC ! A l’occasion de cet anniversaire, et pour vous remercier de votre fidélité, nous organisons en partenariat avec LDLC.COM  un jeu concours. Envie de changer tout ou partie de votre configuration ? 19 bon d'achats d'une valeur totale de 3000 € sont en jeu ... bonne chance à tous !

> Participer au concours ! (dès 14h)

Je profite également de cette actualité pour saluer l’arrivée au sein de l’équipe depuis quelques mois déjà de Guillaume Louel. Fort d’une longue expérience au sein de la presse informatique traditionnelle et en ligne, il rejoint l’équipe rédactionnelle de HardWare.fr composée de Damien Triolet qui écrit sur le site depuis 2004, et de votre serviteur qui sévit donc ici depuis 14 ans maintenant. En sus des actualités et d'une participation aux deux articles sur Sandy Bridge, Guillaume a publié depuis son arrivée les 4 dossiers suivants :

- Dossier : Jouer sur une TV 3D, Nvidia 3DTV Play et AMD/Tridef 3D
- DDR3 : Influence des canaux & timings
- AMD E-350 : Fusion et les solutions Mini-ITX
- Encodage H.264 - CPU vs GPU : Nvidia CUDA, AMD Stream, Intel MediaSDK et x264 en test

Enfin et parce qu’il est grand temps de changer, sachez que le site devrait (enfin !) accueillir une nouvelle version avant la fin du mois. Rendez-vous bientôt sur HardWare.fr pour la découvrir !

Les Atom Cedar Trail passeront au PowerVR !

Publié le 10/05/2011 à 01:20 par
Imprimer

C’est une fois de plus un joli scoop que nous proposent nos confrères de VR-Zone : Intel aurait choisi, pour sa plateforme Atom en 32nm (Cedar Trail) d’abandonner ses solutions graphiques développées en interne pour les remplacer par un bloc PowerVR SGX545 (que nous avions présenté ici ).

Bien entendu, ce n’est pas la première fois qu’Intel fait appel à des blocs d’IP externes, mais jusqu’ici le constructeur s’était contenté de les appliquer dans des segments très précis. Ainsi, les Atom Z500 et Z600 avaient intégrés en leur temps des « GMA 500/600 » qui n’était autre qu’un bloc PowerVR 535 (cadencés respectivement à 200 et 400 MHz). Des Atom Z réservés exclusivement aux segments ultra-mobiles comme les Smartphones ou divers autres concepts poussés par Intel en leur temps comme les MID. Les Atom destinés aux Netbook et produits desktop utilisaient eux une puce GMA 3150 développée par Intel, qui est en réalité une reprise d’un bloc graphique assez ancien utilisé à l’époque sur les chipsets G33 du constructeur. Ce bloc était limité au support de DirectX 9, ce qui devenait un problème face à la concurrence apportée par les APU d’AMD comme nous le notions plus tôt.


Autre nouveauté intéressante relevée par nos confrères, l’arrivée dans le contrôleur de l’écran de la gestion de DisplayPort 1.1 et de HDMI 1.3a. Une bonne chose puisque les plateformes Atom étaient limités jusqu’ici au piètre VGA.

Ce changement drastique de direction pour Intel n’est bien sur pas étranger à la nouvelle concurrence apportée par AMD avec ses APU, comme la plateforme Brazos qui brillait particulièrement que la question graphique en comparaison au GMA3150. En soit, le passage à une puce PowerVR SGX545 semble une bonne chose sur le plan matériel pur, mais reste la question des pilotes. De ce côté le support sous Windows des GMA 500/600 n’était pas forcément exemplaire. Avec une telle mise en avant sur toute la gamme Atom, il va sans dire que le constructeur devra mettre les bouchées doubles sur ce point. On peut également se poser une question sur l’aspect stratégie à plus long terme du constructeur qui vient de faire en février dernier l’acquisition de Silicon Hive, société développant elle aussi des IP graphiques pour solutions mobiles.

AMD Catalyst 11.5 et 11.5a hotfix

Publié le 10/05/2011 à 00:28 par
Imprimer

Radeon 2010A peine deux semaines après la sortie des Catalyst 11.4, AMD nous propose aujourd’hui deux nouveaux pilotes pour ses cartes graphiques. En premier, la version 11.5 des Catalyst qui apportent plusieurs correctifs au panneau de contrôle en lui-même. La mise à jour concerne les utilisateurs de la technologie multi écrans Eyefinity qui gère désormais correctement les compensations des cadres des écrans. Une fonctionnalité d’alignement automatique des écrans à également été ajoutée. AMD dit également avoir corrigé plusieurs problèmes au niveau de son module de transcodage :

  • Crash en cas de transcodages MPEG-2 vers H.264
  • Lags dans certaines conversions H.264 vers H.264
Des bugs que nous n’avions pas rencontrés dans notre article sur le sujet, notre problème principal étant les plantages lors de transcodages H.264 vers H.264. Les autres correctifs concernent PowerDVD, vous pouvez consulter la liste complète ici . Les utilisateurs de Linux trouveront de leur côté le support d’OpenSUSE 11.4 et de RHEL 6.1.

AMD lance en prime une version hotfix qui apporte des correctifs pour le jeu Brink qui sort en Europe en fin de semaine. Ce driver corrige également des problèmes de clignottements de souris, ainsi que des clignottements dans certains jeux sur les Radeon HD 6600 DDR3 en mode DirectX 9 (Civilization V, Dead Rising 2, Fallout 3, Mafia 2, NBA 2010, ShenGuiChuanQi, Starcraft 2, Warcraft 3 et World of Warcraft). Un autre bug de transcodage est addressé, des lags lors de conversions multiples de H.264 vers « MPEG-2 Blu-ray ».

Top articles