Core i7-3930K et Core i7-3820 : Le LGA 2011 moins cher

Publié le 24/01/2012 par
Envoyer Imprimer
Lors de l'introduction de la plate-forme LGA 2011 en novembre dernier, nous avions eu l'occasion de tester le Core i7-3960X affiché à pas moins de 999$. Bien heureusement il ne s'agit pas du seul processeur LGA 2011 disponible puisqu'Intel propose le Core i7-3930K à 583$ et lancera dans quelques semaines un modèle encore plus abordable, le Core i7-3820, qui sera à 285$.

Trois CPU pour une plate-forme
Comme l'indique ce tableau, le Core i7-3930K se distingue du 3960X par une fréquence légèrement inférieure et un cache L3 qui passe de 15 à 12 Mo. Les différences sont plus prononcées pour l'i7-3820 qui ne dispose plus que de 4 cœurs et d'un cache L3 de 10 Mo. Son coefficient est de plus limité en monté à 4 crans de plus que le mode Turbo, soit x43, là où les X et K peuvent monter jusqu'à x57.


Ce n'est toutefois pas bloquant puisque comme nous l'avons vu dans l'article consacré au LGA 2011 cette plate-forme permet un overclocking par le bus qui permettra de rendre accessible les fréquences supérieures à 5 GHz si cela s'avérait nécessaire.

L'ensemble des tests suivants a été effectué sur la même configuration que lors du dossier consacré au Core i7-3960X, les processeurs AMD FX étant ici testés avec les derniers patchs pour Windows 7 qui leurs sont destinés.
Overclocking
On commence donc par l'overclocking de ces deux processeurs. Pour rappel sur l'i7-3960X nous avions pu atteindre 4.6 GHz avec une tension bios fixée à 1.45v sur la carte mère DX79SI. Désormais HWiNFO64 sait lire le vCore sur la puce CHL8328 additionnelle et nous reportons donc également cette valeur dans le tableau. Chaque overclocking est validé pendant 15 minutes sous Prime95, la consommation reportée étant celle mesurée en charge sous ce logiciel.


On commence par notre 3930K qui se comporte mieux que le 3960X puisqu'à 4.6 GHz seuls 1.4v sont nécessaires dans le bios (1.27v réels en charge). Les 4.7 GHz ont cette fois pu être stabilisés, et nous avons même pu atteindre les 4.8 GHz à 1.5v (1.35v réels), malheureusement à ce réglage la consommation sur l'ATX12V passe allégrement au-dessus des 300 watts et le Noctua NH-12UP SE2 ne suffit plus alors pour refroidir le processeur. On note par ailleurs une bonne marge pour l'undervolting, et un overclocking qui peut se faire de manière raisonnable jusqu'à 4.4 GHz.


Le comportement de l'i7-3820 est assez proche si on s'en tient à la tension du bios, même si la tension réelle appliquée au processeur est supérieure (la baisse de tension par rapport à la tension demandée dans le bios étant fonction de la puissance demandée). Les 4.7 GHz ont pu être stabilisés, mais pas les 4.8 GHz. Au-delà de 4.3 GHz nous n'avons pas utilisé un overclocking par le coefficient seul, ce dernier étant bloqué à x43, mais également sur le coefficient multiplicateur de la fréquence. Les 4.7 GHz (4697 MHz exactement) ont ainsi été atteints via un coefficient de x37 et un bus de 127 MHz (101.6 MHz x 1.25).
Vos réactions

Top articles