AMD Radeon HD 6970 & 6950, seules et en CrossFire X

Publié le 15/12/2010 par
Envoyer Imprimer
Spécifications

Avec une fréquence GPU légèrement plus élevée, la Radeon HD 6970 affiche une puissance de calcul presqu’identique à celle de la Radeon HD 5870. Elle profite par contre d’un débit de triangles et de filtrage plus important. Bonne nouvelle, la Radeon HD 6950 est moins castrée par rapport à la Radeon HD 6970 que ne l’était la Radeon HD 5850 par rapport à la Radeon HD 5870.


Les Radeon HD 6900 de référence
Pour ce test, AMD nous a fourni une Radeon HD 6970 ainsi qu’une Radeon HD 6950 de référence. Les deux cartes sont identiques comme vous pouvez le constater :






Ce deux nouvelles Radeon partagent autant le système de refroidissement que le PCB et son étage d’alimentation. De petites différences sont visibles à son niveau mais il ne s’agit que de détails de révision et de fabrication, les deux PCBs ne sortant visiblement pas de la même usine. Il est cependant possible que les Radeon HD 6950 du commerce, surtout une fois les premiers lots écoulés soient légèrement modifiées puisque d’une manière évidente elles n’ont pas besoin d’un étage d’alimentation aussi costaud. Elle se contente d’ailleurs de 2 connecteurs d’alimentation 6 broches contre 8+6 pour la Radeon HD 6970.

En plus d’utiliser de la GDDR5 très rapide, de marque Hynix certifiée à 6 Gbps soit 1.5 GHz pour son pilotage et 3 GHz pour l’envoie des données, AMD a décidé de placer pas moins de 2 Go par défaut sur les Radeon HD 6900.

Pour le reste il s’agit d’un design AMD « classique » avec une turbine et une chambre à vapeur. Comme la Radeon HD 5870 mais contrairement à la Radeon HD 5850, une plaque en aluminium recouvre l’arrière du PCB.

Au niveau de la connectique, AMD a repris celle introduite avec les Radeon HD 6800, à savoir 2 sorties DVI Dual-Link, une sortie HDMI et 2 sorties mini-DisplayPort. Le tri et le quad CrossFire X est supporté via 2 connecteurs dédiés. A côté de ceux-ci, AMD a mis en place un petit switch qui permet d’enclencher un bios de secours. Le premier bios peut être flashé par l’utilisateur, alors que le second est protégé, ce qui permet d’éviter tout problème lors d’une mise à jour.


La consommation maximale autorisée est fixe à 250W pour la Radeon HD 6970 et à 200W pour la Radeon HD 6950. Si le GPU estime que la consommation de la carte va au-delà, il réduit progressivement sa fréquence via la technologie PowerTune. AMD précise cependant avoir fixé les limites de ces cartes de manière à ce que cette protection ne s’enclenche pas dans les jeux les plus gourmands et dans les pires situations, c’est-à-dire avec un exemplaire du GPU aux courants de fuites élevés placé dans un environnement très chaud.


Il est possible de modifier cette limite de consommation via le panneau Overdrive des Catalyst. AMD permet de l’ajuster entre -20 et +20%, soit entre 200 et 300W pour une Radeon HD 6970. La réduire permet de limiter la consommation et les nuisances dans les jeux les situations les plus gourmandes alors que l’augmenter permet de disposer de plus de marge pour l’overclocking sans quoi une augmentation de fréquence pourrait ne rien changer si le GPU se limite à son niveau.
Vos réactions

Top articles