Duel à 2 To : Seagate Barracuda LP vs Western Caviar Green

Publié le 29/07/2009 par
Envoyer Imprimer


Début 2007, Hitachi était le premier à lancer un disque dur offrant une capacité d’1 Téraoctet, le 7K1000. A l’époque, ce disque intégrait 5 plateaux de 200 Go chacun, le tout fonctionnant à 7200 tours par minutes. Depuis, l’enregistrement perpendiculaire à fait des progrès si bien que Western tout comme Seagate arrivent sur le marché avec des disques de 2 To !

Pour arriver à une telle capacité, les fabricants optent pour une architecture à 4 plateaux de 500 Go chacun. Western fut le premier à annoncer un tel disque, le Caviar Green WD20EADS. Lancé en janvier 2009, il est longtemps resté recordman incontesté de sa catégorie. C’était sans compter sur Seagate qui lança en avril une nouvelle gamme, les Barracuda LP, atteignant la même capacité.
5900 tpm vs IntelliPower
Que ce soit chez Western ou chez Seagate, les disques 2 To utilisent des vitesses de rotation inférieures au traditionnel 7200 tpm. Western fut le premier à relancer des vitesses inférieures à sa gamme Green, suivit ensuite par Samsung – qui se limite pour le moment à 1.5 To – et maintenant Seagate.


Seul problème, Western continue de ne mas communiquer la vitesse de rotation de ses plateaux : si on pouvait à la rigueur le comprendre au début, maintenant que d’autres constructeurs l’ont suivi on peut se demander pourquoi garder un tel secret. Dès lors, on sait juste que les Caviar Green disposent de la « technologie » IntelliPower, qui est je cite « Un équilibre finement élaboré de vitesse de rotation, de vitesse de transfert et d'algorithmes de cache conçu pour assurer des économies significatives d'énergie et des performances solides. » En pratique, la vitesse de rotation est aux alentours de 5400 tpm.

A contrario Seagate communique sans ambigüité sur la vitesse de rotation des Barracuda LP : 5900 tpm. Cette vitesse de rotation est assez originale par rapport aux habituels 5400 et 7200 tpm, mais pourquoi pas.
Parfaits pour certaines utilisations
Les disques 5400/5900 tpm sont des choix intéressants pour plusieurs types d’utilisation. La première, c’est bien entendu pour une machine qui ne requiert pas des performances phénoménales mais une capacité de stockage importante et de bonnes caractéristiques environnementales, tels qu’un PC Home Cinema. Mais ils feront aussi très bien leur office au sein d’un NAS.


Ils ont également toute leur place au sein d’un PC performant, en tant que stockage secondaire. Vous pouvez par exemple utiliser un VelociRaptor, ou mieux, un SSD, pour vos applications courantes, et un tel disque pour vos données : vos Blu-ray de vacances et les 100 photos journalières du dernier rejeton de la famille s’en contenteront grandement !
Vos réactions

Top articles