NVIDIA GeForce 7900 GTX & GT

Publié le 09/03/2006 par
Envoyer Imprimer


En novembre dernier, Nvidia était bien décidé à reprendre la première place à ATI et sa Radeon X1800 XT, alors que le successeur du GeForce 7800 GTX n´était pas encore prêt. Nvidia a alors dû se rabattre sur une solution temporaire, une GeForce 7800 GTX poussée dans ses derniers retranchements et équipée de 512 Mo de mémoire. Aujourd´hui, son successeur est prêt et le GeForce 7900 débarque enfin en versions GT et GTX.
24 pipelines ? 32 pipelines ?
Il y a eu de nombreuses rumeurs à ce sujet. Généralement lorsqu´un fabricant de processeurs graphiques passe à un nouveau process de gravure pour une puce haut de gamme, il en profite pour ajouter des unités de traitement de manière à augmenter les performances plus que ce que ne permet l´augmentation de la fréquence. On pouvait donc supposer que Nvidia préparait un GeForce 7900 équipé de 32 pipelines de pixel shading. Mais il n´en est rien et Nvidia a opté pour une autre stratégie : un GeForce 7900 similaire au GeForce 7800, mais moins cher à produire, moins gourmand au niveau de sa consommation et capable de monter plus facilement en fréquence.


Autrement dit, vu la sortie du GeForce 7800 GTX 512 Mo qui utilisait lui aussi une fréquence revue à la hausse, il ne faut pas s´attendre à une révolution en terme de performances. Cette GeForce 7800 GTX 512 était une arme à double tranchant pour Nvidia qui en offrant les performances du GeForce 7900 avant l´heure a sacrifié le saut de performance habituel auquel on a droit à chaque évolution du haut de gamme. Mais ceci ne rend pas le GeForce 7900 inintéressant pour autant puisqu´en étant moins cher à produire il permet à Nvidia de lancer des produits très compétitifs et qui même s´ils ne révolutionnent pas les performances les améliorent malgré tout.


Pas seulement un die shrink
Bien que l´architecture soit similaire, Nvidia ne s´est pas contenté de réduire la taille de la puce grâce au process 90 nm et quelques petites optimisations y ont été apportées. Ainsi, chacun des 16 ROPs a été légèrement amélioré et dispose d´une unité de blending (chargée du mélange des pixels lorsque la transparence est utilisée) alors que le 7800 intégrait seulement 8 blenders. La partie SLI intégrée au GPU a elle aussi évolué puisque le 7900 est capable de gérer 2 connecteurs SLI pour aider le mode Quad-SLI et est maintenant capable de transférer directement certaines données qui doivent passer par le bus PCI Express sur les 7800. C´est par exemple le cas de la partie du rendu effectuée par le GPU2 en SLI AA, ce qui réduisait les performances de ce mode sur les 7800. Nous avons vérifié ces 2 points avec les 7800 et 7900 cadencées aux mêmes fréquences :


Comme vous pouvez le constater, les performances en blending augmentent bel et bien ce qui pourrait amener des gains en pratique bien que nous n´ayons pas rencontré ce cas lors de nos tests.

Les performances en SLI AA augmentent elles aussi comme promis : + 55% en SLI AA 8x et ce à des fréquences identiques ! Nous rappelons que les 2 GPUs et leur mémoire ont été cadencés aux mêmes fréquences pour ce test.

Avec le GeForce 7800, Nvidia avait travaillé son architecture de manière à pouvoir tirer le meilleur du process 110 nm en terme de fréquence alors que ce n´est pas le point fort de celui-ci. Lorsqu´un processeur est conçu avec pour objectif une haute fréquence relative, de nombreux transistors sont utilisés pour rendre cela possible. Avec le 7900, Nvidia a relativement visé plus bas en terme de fréquence, ce qui lui permet d´économiser presque 25 millions de transistors sans supprimer la moindre unité de calcul ! Le 7900 ne dispose donc "que" de 278 millions de transistors contre 302 pour le 7800. Ceci couplé au changement de finesse de gravure permet de passer 332mm² à 196 mm² ! Pour rappel, le Radeon X1900 occupe plus de 352 mm², et le coût de fabrication d´une puce est directement proportionnel à sa taille.

Ce serait cependant un raccourci trop facile de comparer le coût de revient ou le yield des 2 puces simplement d´après leur taille puisque le yield dépend aussi de la fréquence, or un GPU peut avoir plus de facilité à monter en fréquence qu´un autre. Autrement dit on ne peut pas comparer d´une manière sûre les yields d´ATI et Nvidia mais on peut supposer raisonnablement qu´ils seront meilleurs chez Nvidia et donc que le 7900 coûte moins cher à produire que le X1900.
Vos réactions

Top articles