La consommation de 93 cartes graphiques !

Publié le 17/01/2011 par et
Envoyer Imprimer


Depuis de nombreuses années, les cartes graphiques sont l’élément le plus gourmand en énergie des machines haut de gamme. Ces dernières peuvent en effet consommer jusqu’à 300 watts, alors même qu’un processeur non overclocké varie généralement entre 50 et 100 watts, idem pour le reste de la configuration (carte mère, disques durs, etc.). Sachant qu’il est possible d’en associer plusieurs dans le cadre du SLI ou du CrossFire X, il n’est pas étonnant d’avoir 50% à 75% de la consommation qui passe dans les cartes graphiques. Quid alors de la consommation de ces dernières ?
Mesurer la consommation d’une carte graphique
En février passé, nous avions introduit un nouveau protocole permettant de mesurer la consommation de la carte graphique seule. Obtenir cette valeur est assez complexe, puisque pour rappel une carte graphique tire son alimentation de deux sources :

- Le port PCI-Express x16, qui est capable de fournir jusqu’à 75W
- Les connecteurs d’alimentations PCI-Express additionnels, pouvant fournir chacun 75W en version 6 broche et 150W en version 8 broches


Mesurer ce qui est consommé via les connecteurs d’alimentations PCI-Express additionnels est relativement simple, puisqu’il est possible de mesurer la tension directement sur le PCB de la carte graphique et l’ampérage via une pince ampèremetrique. Pour le port PCI-Express, c’est plus compliqué mais faisable et nous avons pu mettre en place un système nous permettant de mesurer la consommation tirée par la carte graphique par ce biais, que ce soit par le 3.3V (généralement négligeable et de quelques W) ou par le 12V.

Nous avions publié en février dernier les mesures obtenues sous pas moins de 79 cartes dans 4 cas de figure :

- En 2D, sous le bureau Windows
- En lecture Blu-ray H.264 (Power DVD + Chapitre 3 de I-Robot)
- Sous le test Pixel Shader de 3DMark06 en 1920*1200
- Sous le Stability Test en mode Xtreme de FurMark en 1920*1200

Nous utilisons deux tests de charge 3D lourde, car selon les architectures nous avons obtenu des consommations plus importantes sous l’un ou l’autre de ces tests. Depuis, nous avons arrêté la mesure en Blu-ray, qui n’apportait en pratique que peu d’information par rapport à la mesure en 2D. La continuité du protocole sur l’année nous permet aujourd’hui de vous présenter les résultats obtenus sur pas moins de 93 cartes !
Vos réactions

Top articles