Les taux de retour des composants (1)

Publié le 05/10/2009 par
Envoyer Imprimer


Si il y'a bien une inconnue lors du conseil et de l'achat d'un matériel, c'est bien la fiabilité de celui-ci. Certes, la réputation d'un constructeur est là pour nous rassurer, mais d'un modèle à l'autre la fiabilité peut varier énormément, et même les constructeurs de renom ne sont pas à l'abri d'une bourde.

Même si, comme on se plait à le signaler dans les milieux financiers, les performances passées ne présagent en rien des performances futures, nous publions ce jour une partie des statistiques de taux de retour à notre disposition. Bien entendu, ce type de statistique à besoin d'un certains recul, si bien qu'une bonne partie des produits sont devenus obsolètes. Il n'en reste pas moins que ces informations sont informatives et permettent de pointer du doigt des produits voir des constructeurs dont on espère qu'ils vont améliorer les choses dans le futur.

La première question à laquelle nous nous devons de répondre, c'est bien entendu l'origine de ces statistiques. Elles proviennent d'un gros e-commerçant français, chez lequel nous avons pu avoir un accès direct aux bases de données. Nous avons donc été en mesure d'en extraire directement les statistiques dont nous avions besoins. Bien entendu, elles sont donc limitées aux seuls produits vendus par ce e-commerçant, malheureusement il n'existe aucun autre moyen de disposer de statistiques fiables. Qui croirait par exemple des taux de pannes donnés directement par le fabricant d'un produit ?


Les taux de retour pour panne rapportés concernent les pièces vendues entre septembre 2008 et mars 2009, soit 6 mois à 1 an de fonctionnement. Les statistiques par marque se basent sur un échantillon minimal de 500 ventes, celles par modèles sur un échantillon minimal de 100 ventes. Attention, par rapport aux dernières actualités publiées à ce sujet, nous avons remarqué qu'un bug affectait notre calcul. En effet, une partie des ventes n'étaient pas bien prises en compte, ce qui pouvait augmenter de manière anormale le taux de retour. Les taux présentés ici sont donc légèrement plus bas, le bug étant corrigé. Nous vous prions de nous excuser pour cette erreur.
Vos réactions

Top articles