ABIT BF6 & BE6 II

Publié le 11/01/2000 par
Envoyer Imprimer

abit.jpg (10460 octets)Comme vous avez pu le voir dans mon article sur le chipset Intel i820, le chipset BX n´est pas encore mort, du fait du prix excessif de la RAMBUS et des performances décevantes de l´i820 lorsqu´il est utilisé avec de la SDRAM. Si vous êtes un accrocs de performances, vous avez donc peut être plutôt intérêt à rester sur une plate forme BX & SDRAM, 5 à 10% plus rapide, moins chère … mais aussi et malheureusement moins évolutive. ABIT, conscient de ce marché, n´a donc pas hésité à sortir deux nouvelles cartes BX malgré l´arrivée des cartes mères i820, la BF6 et la BE6 II.

Jamais deux sans trois

La grosse nouveauté des cartes mères BF6 & BE6 II, c´est l´introduction d´une nouvelle version de la fameuse fonction Jumperless d´ABIT, le SoftMenu III. Cette fois ci, ABIT a fait très fort au niveau des fréquences, car en sus des valeurs standards telles que 66, 75 et 83 Mhz, on peut aller de 84 Mhz à 200 Mhz par pas de 1 Mhz.

softmenuiii.gif (6082 octets)On peut également régler la vitesse de l´AGP, tant au niveau des Mhz (ratio AGP clock / CPU SFB Clock de 1/1 ou 2/3) qu´au niveau du mode, AGP 1x ou 2x. Passez l´AGP en 1x permettra d´améliorer la stabilité de certaines cartes vidéos lorsque la fréquence de l´AGP est supérieur à 80 Mhz. Toutefois cela abaissera également les performances du bus AGP, il faudra donc peser le pour et le contre (à coup de 3D Mark 2000 ou de timedemo) avant d´activer ou non l´AGP 1x. Autre nouveauté, le "In Order Queue Depth" qui définie la taille du buffer d´instruction entre chipset et processeur (réglable de 1 à 8, 8 étant la valeur par défaut et la plus performante, 1 étant la valeur la moins performante mais permettant d´augmenter la stabilité).

Le reste est très similaire ou SoftMenu II. Ainsi, on pourra bien entendu modifier la tension électrique du processeur, et ce jusqu´à +15 %, mais aussi celle du chipset, de la mémoire et du port AGP (I/O Voltage). Augmenter cette dernière valeur vous permettra par exemple de stabiliser un système qui avait tendance a planter à des fréquences très élevées (supérieures à 130 Mhz par exemple). De plus, si comme moi vous avez des problèmes entre BE6 II (et pas BF6) et GeForce, vous les résoudrez en passant cette valeur de 3.3 à 3.4 Volts. Il est également possible de changer le coefficient multiplicateur du processeur, et de débrider les tout premiers PII 350 / 400 via l´option SEL100/66# Signal. Toutefois ces deux réglages n´auront aucun impact sur les processeurs Pentium III ou Celeron qui sont bridés.

Le ratio PCI Clock / CPU FSB Clock est également modifiable, 1/3 ou 1/4. Pour finir, vous pourrez également changer le temps de latence du cache de second niveau du processeur, histoire d´augmenter la stabilité lors d´overclocking extrêmes. La encore il faudra peser le pour et le contre, et vois si les performances globales ne sont pas trop touchées.

Les différences

Qu´est ce qui différencie BF6 & BE6 II ? Le nombre de slots PCI et l´Ultra DMA 66. Primo, alors que la BF6 est dotée d´une configuration de type 1 AGP / 6 PCI / 1 ISA, la BE6 II ne dispose "que" de 5 slots PCI. En contrepartie elle est dotée du fameux contrôleur Ultra DMA 66 High Point qui vous permettra de disposer, en sus des deux canaux Ultra DMA 33, de deux canaux Ultra DMA 66. Etant donné que les deux cartes sont faites à partir du même PCB, on peut se demander pourquoi ABIT n´a pas fait une BE6 II avec 6 PCI. En fait, le contrôleur High Point utilisant un IRQ, un 6ème PCI n´aurait pas vraiment été utilisable. En effet il est déjà assez difficile d´avoir 1 carte AGP et 5 cartes PCI sans conflits d´IRQ sur une BE6 II, et ce malgré le fait qu´il soit possible d´attribuer un IRQ à chaque PCI via le bios, alors 6 … mon dieu !

bf6.jpg (28731 octets)

be62.jpg (28249 octets)

ABIT BF6

ABIT BE6 II

Sommaire
1 - Introduction, SoftMenu III, Les différences
2 - Pour le reste ... & Config. de test
Vos réactions

Top articles