Duel d'écrans : LCD contre CRT

Publié le 24/08/2004 par
Envoyer Imprimer
La facture : achat + consommation
Les écrans LCD sont chers. Le FP767-12 ne déroge pas à la règle : il est couramment proposé à 489 €.
L´écran Nec est à peine moins onéreux. Son prix recommandé est récemment passé à 352 € HT (au lieu de 402 € HT), soit 420 € TTC. Proposé quelques 100 € de plus qu´un 19 pouces standard, le Diamond Pro 930SB est l´un des plus CRT les chers de sa catégorie. Toutefois, vous le trouverez souvent aux alentours de 375 € on line.

Le prix d´achat est une chose, reste ensuite à étudier la consommation de ces moniteurs. Ils sont allumés longtemps, souvent. Forcément, les utiliser a un coût. Nous nous sommes équipés d´un "Power Control" pour mesurer leur consommation électrique. D´après notre outil de mesure, le BenQ 767-12 consomme 43 W. Un écran allumé toute l´année coûtera 43 watts / 1 000 x 24 heures x 365 jours x 0,1057 euro du kWh = 39,82 €. Sur 5 ans, sa consommation électrique reviendra à 199,08 €.
Si vous avez un usage modéré de votre écran, s´il n´est allumé qu´une heure par jour et seulement la moitié de l´année (mettons 200 jours par an), ce coût annuel revient à 0,9 € seulement.
Le DPro930SB consomme pour sa part 91 Watts, soit un coût annuel de 84 €, et 421 € sur 5 ans avec une utilisation 24H/24, toute l´année.

Voici en graphique ce que donne le prix de revient d´abord sur 3, puis sur 5 ans. Pour le mesurer, nous additionnons le prix d´achat du moniteur avec ce qu´il coûte en consommation en heures par jour, 365 jours par an.


Ce n´est qu´une demi surprise : les LCD peuvent se révéler plus économiques que des CRT sur le long terme. A raison de 21 heures de consommation quotidienne, 365 jour par an, BenQ et Mitsubishi reviennent à égalité. Au-delà, soit finalement uniquement quand l´écran est allumé en permanence, avantage au LCD.


Le croisement de barres se fait plus vite sur 5 ans. Cette fois, la limite de rentabilité du CRT est inférieure à 12 heures d´utilisation par jour.

Achat + consommation, l´écran LCD BenQ l´emporte donc sur le Mitsubishi sur les utilisations très longues et quotidiennes. Pour un usage modéré, le CRT reste plus économique sur le long terme.

Bien sur, on peut toujours avancer qu´un écran à tube standard proposé 100 € de moins aurait donné des résultats un peu différents. Prenons le cas d´un autre écran Mitsubishi, le MultiSync 95f. Son prix de vente est inférieur de 90 € mais il consomme cette fois (mesure Nec-Mitsubishi) 125 W contre 91 W pour le DPro930SB. Dans le cas extrême; utilisation 24H/24 365j/365, sa seule consommation sur 5 ans se chiffre à 579 €, ce qui avec son prix d´achat donne un coût global de 864 €, supérieur à celui du DPro930SB.
Vos réactions

Top articles