HardWare.fr


Nvidia GeForce GTX 1070 Ti FE et MSI 1070 Ti Gaming
Cartes Graphiques
Publié le Vendredi 3 Novembre 2017 par Guillaume Louel

URL: /articles/971-1/nvidia-geforce-gtx-1070-ti-fe-msi-1070-ti-gaming.html


Page 1 - Nouvelle carte, mais un GPU bien connu

Après une pré-annonce la semaine dernière, Nvidia lance en cette fin de semaine officiellement sa GeForce GTX 1070 Ti, une nouvelle carte qui vient s'ajouter dans la gamme du constructeur et qui, comme on vous l'expliquait, vise surtout à "répondre" à la Vega56 d'AMD.

Si l'on parle de "nouvelle carte", il s'agit en pratique surtout d'une nouvelle référence pour le constructeur car elle reprend à peu près tout de ses prédécessrices.

Un GP104 déjà bien rôdé

D'abord côté GPU, on retrouve le GPU Pascal de Nvidia, gravé en 16nm par TSMC dans sa déclinaison GP104 que l'on connaît désormais très bien !

  • GP100 : 15.3 milliards de transistors pour 610 mm²
  • Vega 10 : 12.5 milliards de transistors pour 486 mm²
  • GP102 : 12.0 milliards de transistors pour 471 mm²
  • Fiji : 8.9 milliards de transistors pour 598 mm²
  • GM200 : 8.0 milliards de transistors pour 601 mm²
  • GP104 : 7.2 milliards de transistors pour 314 mm²
  • GK110 : 7.1 milliards de transistors pour 561 mm²
  • Hawaii : 6.2 milliards de transistors pour 438 mm²
  • Polaris 10 : 5.7 milliards de transistors pour 232 mm²
  • GM204 : 5.2 milliards de transistors pour 398 mm²
  • Tonga : 5.0 milliards de transistors pour 368 mm²
  • GP106 : 4.4 milliards de transistors pour 200 mm²
  • GK104 : 3.5 milliards de transistors pour 294 mm²
  • GM206 : 2.9 milliards de transistors pour 228 mm²
  • Pitcairn : 2.8 milliards de transistors pour 212 mm²
  • GK106 : 2.5 milliards de transistors pour 214 mm²
  • Bonaire : 2.1 milliards de transistors pour 158 mm²

Avec "seulement" 7.2 milliards de transistors, il s'agit d'un GPU bien plus petit que celui utilisé sur les Vega d'AMD. Le GP104 n'est pas nouveau car on le retrouvait déjà dans les GTX 1080 et les GTX 1070 (les GTX 1080 Ti utilisant pour rappel le GP102, plus comparable en taille aux GPU Vega). Des cartes qui avaient été lancées en mai 2016, faut il le rappeler.

Comment se positionnent donc en pratique cette nouvelle référence de la gamme du constructeur par rapport aux autres ? C'est ce que nous allons regarder dans ce test !

Page 2 - GeForce GTX 1070 Ti FE et MSI GTX 1070 Ti Gaming

# Spécifications

On commencera par un rappel des spécifications des cartes :

Sur le papier, la GTX 1070 Ti prend des deux côtés avec un GPU "presque" configuré comme la GTX 1080. Les 4 GPC sont actifs mais seulement 19 des 20 groupes d'unités de calculs sont actifs. Du côté des fréquences, celle de base est également celle de la 1080, même si la fréquence Turbo théorique est celle de la 1070. Comme nous le verrons, cette valeur Turbo ne veut pas dire grand chose sur les Pascal.

C'est du côté mémoire que la concession la plus importante est faite puisque l'on retrouve de la GDDR5 à 2 GHz, la 1080 disposant d'une bande passante mémoire théorique plus élevée de 25%.

On notera enfin que le TDP est aligné sur celui de la 1080

Nvidia GeForce GTX 1070 Ti Founders Edition

Nous avons eu pour ce test en main deux références de 1070 Ti. La première est le modèle de référence de Nvidia, baptisé comme pour les précédents Founders Edition.

Côté look pas de changement, on retrouve le même design que toutes les cartes de référence récentes du constructeur. Le design est identique au nom de la carte près, on retrouvera toujours à l'arrière la backplate en deux morceaux.

A l'intérieur le PCB est identique à celui utilisé sur les 1070 et 1080, et côté refroidissement, on retrouve la même chambre à vapeur que sur la GTX 1080 (la 1070 classique n'utilisant qu'un système a caloduc plus simple).

On notera que la carte mesure 26.9 cm de long pour une hauteur de PCB de 9.9 cm ( 11.2cm si l'on prend en compte le connecteur PCIE).

MSI GeForce GTX 1070 Ti Gaming

La seconde carte que nous avons utilisé pour ce test est un modèle custom en provenance de MSI. Cette carte utilise le système de refroidissement Twin Frozr de la marque.

Il s'agit d'un modèle double slot relativement imposant, comptez 28 cm de longeur et surtout un PCB plus haut de 12.7 cm (14 cm si l'on compte le connecteur).

Côté sorties vidéo, on retrouve trois DisplayPort (pleine taille), un HDMI et un DVI-D, soit exactement la même configuration que la Founders Edition.

On retrouve deux ventilateurs de 10 cm de diamètre en façade avec des pales courbées. Ces ventilateurs sont à l'arrêt jusque 60°C et démarrent lorsque la température dépasse ce seuil. En dessous on retrouve un large radiateur qui surplombe une plaque en cuivre nickelé parcourue par 5 caloducs.

On notera à l'arrière de la carte la présence d'une backplate perforée, cette dernière n'est pas en contact direct avec le PCB et séparée de trois millimètres.

Du côté des connecteurs d'alimentations, là où la Founders Edition se contente d'un connecteur 8 broches, la MSI y ajoute également un connecteur 6 broches supplémentaire.

Côté caractéristiques, la carte est annoncée avec la même fréquence Turbo que le modèle de base.

MSI GeForce GTX 1080 Gaming X

Nous avons également ajouté a notre test la GTX 1080 Gaming X de MSI, une carte que nous utilisions depuis quelques temps dans notre configuration de tests processeurs.

On retrouve quasiment un design identique à celui de la GTX 1070 Ti, a quelques petites différences près. Le radiateur compte un caloduc de plus, passant leur nombre de 5 à 6 par exemple.


En haut, la 1080 Gaming X, en dessous la 1070 TI Gaming, notez les caloducs à gauche

Pour le reste le PCB est similaire à celui de la 1070 Ti du constructeur, on notera tout au plus que la version du PCB change.


En haut, la 1070 Ti, en bas la 1080 du constructeur

Notez que cette carte annonce une fréquence GPU Turbo plus haute que les modèles de référence, passant de 1733 à 1847 MHz. Nous verrons en pratique ce qu'il en ressort.

Configuration de test

  • Intel Core i7 6950X (HT off, 4 GHz)
  • Asus X99-AII
  • 16 Go DDR4 3000 CL14 HyperX
  • Corsair AX1200i
  • Windows 10 64 bits
  • Pilotes GeForce 388.09 beta
  • Pilotes Radeon 17.10.1 beta

Un mot sur les pilotes utilisés, chez Nvidia il s'agit des pilotes fournis par le constructeur pour le lancement de la 1070 Ti sans trop de surprises. Ces pilotes sont utilisés pour toutes les cartes Nvidia. Les RX Vega nous ont par contre posées beaucoup de problèmes puisque les derniers pilotes en date, les 17.10.3 ne fonctionnent pas du tout sur notre configuration de test, provoquant au mieux des erreurs DirectX après installation.

Un problème qui s'est réitéré avec les 17.10.2, mais pas avec les 17.10.1. Avec la beta 17.10.1, AMD a « amélioré » le support pour la version « Fall's Creator Update » de Windows 10, mais a vraisemblablement cassé quelque chose pour la version « Anniversary Update » que nous utilisons. AMD nous a confirmé (rapidement et on les en remercie) avoir reproduit le problème sur certaines configurations, et qu'un correctif serait rapidement disponible.

Dans le cadre de nos tests, cela n'aura pas d'impact, les améliorations apportées par les versions ultérieures de ces pilotes ne concernant pas les jeux de notre panel.

Page 3 - Consommation et efficacité énergétique

# Consommation

Nous isolons la consommation des cartes graphiques, et nous la mesurons dans trois situations :

  • Sur le bureau Windows
  • Sous Rise of the Tomb Raider DX12
  • Sous Sniper Elite 4 DX12

Voici les valeurs que nous avons mesurées :


Pas vraiment de surprise puisque l'on note une consommation très proche du TDP annoncé par Nvidia (180W pour rappel). La consommation est en pratique plus elevée sous Rise of the Tomb Raider de quelques watts, un écart qui s'accroît sur les Ti (et sur la MSI Gaming X qui dispose d'un GPU overclocké par rapport à sa mémoire).

On reste peu ou prou sous le niveau de consommation de la 1080 FE, la 1070 FE dispose pour rappel d'un TDP plus faible par défaut ce qui se ressent directement ici.

Efficacité énergétique

Nous calculons ensuite l'efficacité énergétique en croisant le nombre d'images par seconde relevé dans ces deux jeux avec la consommation notée :


Une fois de plus on ne reviendra pas sur le cas Vega. On notera que globalement on retrouve les mêmes ordres de grandeur pour les différentes cartes de Nvidia, particulièrement sous Sniper Elite 4. Rise of the Tomb Raider, plus impacté par la bande passante mémoire, annonce un rendement un plus faible assez logiquement sur la 1070 Ti.

Page 4 - Des fréquences qui ne veulent pas dire grand chose

# Fréquences en charge

Nous avons également voulu regarder à quelle fréquence tournaient nos GPU dans les jeux utilisés pour les mesures de consommation sur la page précédente. A titre indicatif, nous indiquons en bleu la fréquence Turbo "théorique" maximale annoncée par les constructeurs.


Nous avons eu l'occasion d'en parler largement, les Vega ne tiennent pas les fréquences Turbo annoncées et en sont très souvent fortement éloignées afin de tenir dans les limites de consommation imposées.

En pratique on peut voir qu'il y a une déconnexion excessivement large entre la fréquence Turbo "annoncée" et la fréquence réelle sur les cinq GP104 que nous avons eu entre les mains (les deux 1080, les deux 1070 Ti et la 1070). Nvidia utilise pour rappel un système Turbo baptisé GPU Boost assez complexe que nous avons détaillé dans cet article.

Pour résumer, le constructeur valide une courbe de couples fréquences/tensions adaptée individuellement à chaque échantillon de GPU qui sera utilisée par la suite par un contrôleur pour choisir la fréquence/tension adaptée en fonction de plusieurs paramètres (consommation et température notamment). Valider individuellement des puces n'est pas forcément un problème, mais la manière dont les seuils sont réglés font qu'en pratique la fréquence en charge obtenue d'un échantillon à l'autre va varier.

Le problème bien évidemment est que cela crée un effet "loterie" entre les cartes. Nvidia annonçant une fréquence en général un peu plus basse que la fréquence pratique en charge.

Les GeForce 1070 Ti que nous avons eu entre les mains illustrent assez bien le problème puisque le modèle Founder's Edition de Nvidia a tout simpelment les fréquences Turbo pratiques les plus elevées de nos modèles de références, s'approchant fortement même de la 1080 Gaming X !. En pratique sous Sniper Elite 4, l'écart entre la fréquence Turbo "annoncée" et la fréquence relevée est de 190 MHz tout de même.

On notera que la 1070 Ti fournie par MSI, annoncée avec la même fréquence Turbo de base enregistre un déficit de 40 à 50 MHz par rapport à la Founders Edition, ce qui n'est pas négligeable.

Ce qui ne l'est pas non plus, c'est l'écart entre cette 1070 Ti FE et notre 1080 FE de référence, certes ancienne, et dont les fréquences "pratiques" divergent jusque 100 MHz.

Tout ceci n'aide pas aux comparaisons les plus justes bien entendu. Difficile de vous dire en effet si notre échantillon fourni par Nvidia a été spécifiquement sélectionné (quelque chose qui s'est pratiqué chez les deux constructeurs de GPU par le passé) ou s'il est réellement représentatif des modèles du commerce.

On peut légitimement penser qu'après une année et demie de production, la validation des GP104 par Nvidia se fait avec des courbes de fréquences/tensions meilleures, profitant des améliorations du process de TSMC, mais il nous est impossible de le vérifier.

Performances aux fréquences annoncées

A défaut nous avons voulu mesurer les performances des cartes dans un titre lorsque les GPU sont à leur fréquence Turbo "annoncée" par les constructeurs. Nous avons pour cela cadencé les GTX 1070 et 1070 Ti FE à 1683 MHz, et la 1080 FE à 1733 MHz pour voir ce dont il en retourne. Nous avons choisi pour ce test Hitman en mode DirectX 12, plus représentatif des écarts entre la 1080 et la 1070 Ti que les jeux que nous utilisons pour les tests de consommation.


On peut voir assez clairement le problème ici, entre la fréquence théorique de fonctionnement et la fréquence réelle sur notre échantillon de 1080 FE, on ne note que 1.25% d'écart tandis que l'écart monte a respectivement 5 et 6.7% sur les 1070 et 1070 Ti. De la même manière, si l'on compare les écarts entre les 1070, 1070 Ti et 1080, on note qu'aux fréquences "annoncées", la 1070 Ti est beaucoup plus "au milieu" des deux autres modèles qu'elle ne l'est dans nos tests à fréquence pratique. De quoi quelque peu biaiser les moyennes et les comparaisons, ce qui nous ennuie fortement !

Etant donné la vivacité des fréquences de notre échantillon de 1070 FE, il faudra être attentif dans les comparaisons qui suivent pour répondre à la question de son positionnement réel. Même si elle est "théoriquement" overclockée d'usine, en pratique la 1080 Ti Gaming X de MSI dispose de fréquences plus proches de notre échantillon de 1070 Ti FE alors qu'elle est significativement avantagée par rapport à notre 1080 Founders Edition. On le gardera à l'esprit !

Page 5 - Overclocking

Nous avons regardé ce que ces cartes proposent côté overclocking. Sur les GPU modernes pour rappel, on ne peut pas directement changer la fréquence qui dépend de mécanismes Turbo plus ou moins complexes ou opaques selon les marques.

Chez AMD avec Vega, on peut changer un plafond de fréquence maximal autorisé, tandis que chez Nvidia avec les Pascal qui nous intéressent aujourd'hui, on applique un offset à une courbe de couples tension/fréquence. La particularité étant que cette courbe est qualifiée "au cas par cas" pour les GPU dont la fréquence Turbo "officielle" ne veut pas dire grand chose, comme on vous l'indiquait sur la page précédente.

Outre cet offset, en pratique on peut jouer sur plusieurs leviers :

  • la fréquence mémoire
  • la limite de consommation
  • la limite de température

Nous procédons en trois temps, en mesurant d'abord un mode débridé en faisant sauter les limites de consommation et de température. Ensuite nous ajoutons un overclocking RAM, particulièrement important puisque c'est sur ce point que la GTX 1070 Ti est la plus handicapée par rapport à la GTX 1080, et enfin un OC GPU.

Nous avons pu tenir de manière stable avec nos cartes les offsets suivants : - GTX 1070 Ti FE : GPU +100 MHz / RAM +480 MHz - MSI GTX 1070 Ti Gaming : GPU +205 MHz / RAM +496 MHz - MSI GTX 1080 Gaming X : GPU +125 MHz / RAM +580 MHz

Performances en overclocking

Voyons ce que cela donne en pratique avec deux titres, Hitman dont la charge shaders/bande passante est assez équilibrée, et Rise of the Tomb Raider qui dépend un peu plus de la bande passante mémoire :


[ Hitman ] [ Rise of the Tomb Raider ]

On peut voir sur les trois cartes que faire sauter les limites de consommation/température n'a qu'un impact infinitésimal. L'overclocking RAM, qui se fait dans des proportions semblables sur les deux modèles de 1070 Ti (un peu plus haut sur la 1080) a un impact assez limité dans Hitman, et beaucoup plus net dans Tomb Raider. C'est la caractéristique sur laquelle les 1070 Ti sont le plus désavantagées par rapport aux 1080 et il est logique qu'elles profitent d'un gain net (7.8% contre 6.6% sur la 1080 malgré le bond de fréquence plus important) lorsque l'on joue dessus dans les titres les plus gourmands côté bande passante.

Booster le GPU se fait à des niveaux différents, notre 1070 Ti MSI acceptant bien plus facilement de monter en fréquence. le gain est cette fois ci très net sur Hitman, on l'on gagne quasi 11% sur la MSI par rapport aux fréquences d'origine. Le gain cumulé est encore plus net sous Tomb Raider avec 13%.

Pour la FE les gains sont plus légers, 6.1 et 9% respectivement, et pour la 1080 on trouve au total 6.4 et 8% de gains dans Hitman et Tomb Raider.

Fréquences GPU en overclocking

Afin d'être complets, nous avons également relevé les fréquences GPU atteintes avec overclocking dans les deux jeux :


[ Hitman ] [ Rise of the Tomb Raider ]

En débridant, on note un minuscule gain de fréquence sur les 1070 Ti, en sachant que cette dernière oscille parfois et qui explique les gains minimaux relevés plus tôt. En poussant de 205 MHz l'offset, on arrive sur une fréquence pratique qui dépasse le GHz pour le modèle de MSI. La 1080 ne bronche pas de son côté et atteint tout juste les 2 GHz.

Page 6 - Nuisances sonores, températures/IR

# Nuisances sonores

Nous mesurons le bruit des cartes dans un boîtier avec un sonomètre placé à 60cm à gauche de ce dernier. Cela donne une bonne idée du bruit ressenti en utilisation. L'environnement de test ayant changé et la mesure se faisant sur la configuration entière sans isoler le bruit de la carte, les valeurs ne sont pas comparables à nos articles précédents.


Sans surprise, le système de refroidissement de la 1070 Ti Founders Edition se comporte comme celui de la 1080 FE avec un niveau de bruit similaire au repos et en charge.

Au repos le bruit est réduit mais si l'écart peut paraître faible sur le graphique, notre configuration de test pour ces mesures inclut deux disques durs qui ne se font pas oublier.

En charge tout va dépendre de la vitesse de rotation des ventilateurs, liée aux températures comme on va le voir ci dessous. Lorsque cette vitesse de rotation est faible le niveau de bruit est plus contenu mais peut monter au dessus de celui d'une FE dans le cas de la 1080 Gaming X dont les températures sont plus proches des limites.

A niveau de bruit égal, notre préférence à l'oreille va systématiquement à des modèles à refroidissement internes. Les blowers génèrent un bruit plus aigu, et le flux d'air qu'ils génèrent un bruit très caractéristique que nous n'apprécions pas particulièrement. On reconnaîtra tout de même que les blowers des Founders Edition sont soignés et produisent un bruit plus agréable que les Vega, sans même parler du niveau sonore.

Températures

Nous relevons la température via les sondes internes des GPU, à la fois au repos et après une charge lourde.


La 1070 Ti FE, comme les autres modèles de référence frôle la limite de température (fixée à 82° par défaut sur les cartes Nvidia) en charge. On vous renvoit au fonctionnement des mécanismes Turbo pour plus de détails sur les raisons.

On s'attardera surtout sur le cas des cartes de MSI qui explique la différence de bruit que l'on a relevé entre les deux cartes dont le système de ventilation est similaire. Malgré un caloduc de moins, le GPU de la 1070 Ti Gaming reste à des températures inférieures à celui de la 1080 Gaming X dont la consommation est supérieure.

En pratique cela illustre le comportement du refroidissement proposé par MSI, plutôt efficace mais qui peut etre plus bruyant en charge même si le type de bruit est plus supportable à nos oreilles.

IR

Nous avons également regardé mesuré la température via thermographie pour la 1070 Ti FE ainsi que les deux cartes de MSI. Nous effectuons la mesure après un échauffement prolongé, avec et sans backplate installée pour mieux voir l'échauffement des composants :


[ GTX 1070 FE ]  [ GTX 1070 FE (sans backplate) ]  
[ MSI GTX 1070 Ti Gaming ]  [ MSI GTX 1070 Ti Gaming (sans backplate) ]  
[ MSI GTX 1080 Gaming X ]  [ MSI GTX 1080 Gaming X ]  

On passera rapidement sur les backplate, en notant que celles de MSI ne sont pas en contact direct avec la carte pour regarder les mesures sans.

On note une constante sur les modèles MSI avec une chauffe très importante au niveau des étages d'alimentation, bien plus qu'au niveau du GPU contrairement à la carte de référence. Cela se comprend en grande partie sur la manière dont fonctionne le refroidissement de MSI dont le radiateur et les caloducs ne sont pas en contacts avec les étages d'alimentation, ces derniers ne sont que refroidis passivement. Et l'on note que malgré la température GPU a l'avantage de la Ti face a la 1080 un peu plus haut (les mesures sont effectuées en simultanée) l'échauffement des étages d'alimentation est bien plus net sur la 1070 Ti du constructeur.

Page 7 - Benchmark : 3DMark et Superposition

On commence par des benchmarks de référence, non utilisés pour les indices de performance mais qui vous permettront si besoin de positionner votre propre GPU par rapport à ces nouvelles cartes.

3D Mark FireStrike

Nous utilisons le test FireStrike de 3D Mark, que nous lançons en mode standard et extrême.


[ Fire Strike ] [ Fire Strike Extreme ]

Nous avons eu l'occasion de l'évoquer lors des pages précédentes, le Turbo est plus efficace sur le modèle FE que sur la carte fournie par MSI, ce qui nous donne le léger différentiel.

Si l'on prend en compte les différences de fréquences, on peut voir que la 1070 Ti se place grosso modo au milieu dans ce benchmark. Face à la concurrence là aussi pas de surprise, on est devant la Vega56 d'un peu plus de 4% selon le mode considéré.

3D Mark TimeSpy

Nous utilisons TimeSpy, le plus récent test ajouté à 3D Mark qui tourne en DirectX 12 :


TimeSpy est plus gourmand côté puissance GPU que bande passante mémoire, ce qui rapproche les GeForce 1070 Ti des 1080, notre exemplaire de 1070 FE avec ses fréquences plus basses marque le pas.

On est autour de 10% au dessus d'une Vega56 dans ce test très théorique faut-il le rappeler.

Unigine Superposition

Pour terminer sur les benchs synthétiques, nous regardons les performances dans le dernier benchmark d'Unigine, Superposition :


La bande passante mémoire n'a que peu d'impact dans ce test ou l'on voit les Ti talonner assez nettement les 1080. On le verra par la suite, en fonction du type de la charge, les performances oscilleront plus ou moins proches de celles des 1080. La différence principale entre ces cartes jouant sur la bande passante mémoire réduite pour rappel.

Regardons maintenant ce qui se passe dans les jeux.

Page 8 - Benchmark : Battlefield 1

# Battlefield 1

Nous commençons nos tests de jeux par Battlefield 1. Il utilise pour rappelle le moteur Frostbite 3 avec le support de DirectX 11 et DirectX 12. Le jeu est testé en mode Ultra dans les deux API graphiques disponibles. Nous nous déplaçons sur cette map en longeant la plage après la sortie du bateau.


[ Battlefield 1 ] [ DX11 - Battlefield 1 ] [ DX12 - Battlefield 1 ]

On vous rappellera que désormais, nous vous proposons trois graphiques pour nos tests de jeux. Le second et le troisième ne demandent pas d'explications, il s'agit des résultats dans les modes DirectX 11 et DirectX 12 (ou OpenGL/Vulkan pour les titres comme Doom). Le premier graphique indique le meilleur résultat des deux modes, pour chaque carte. Dans certains cas le mode DX11 ou DX12 peut être plus favorable, nous indiquons donc le meilleur cas dans ce graphique qui correspond à ce qu'un joueur favoriserait. Les tests séparés nous permettent cependant de comparer les cartes sous les deux API.

Comme nous avons eu l'occasion de le voir précédemment, le mode DX11 profite aux GeForce tandis que le mode DX12 est légèrement plus favorable aux Radeon. En pratique, les GeForce 1070 Ti se placent légèrement devant les RX Vega56.

Page 9 - Benchmark : Hitman

# Hitman

Nous continuons notre tour des jeux avec Hitman qui propose lui aussi les deux API graphiques. Nous mesurons les performances au début de la première mission de l'épisode Paris, le jeu étant configuré en mode Ultra.


[ Hitman ] [ DX11 - Hitman ] [ DX12 - Hitman ]

Hitman est représentatif de la moyenne des jeux de notre panel, qui mélange des titres plus ou moins demandeurs en bande passante mémoire. On retrouve une GeForce GTX 1070 Ti qui se place quasi au milieu des 1070 et 1080 en pratique en prenant en compte les différentiels de fréquence comme on a pu le voir auparavant.

Face a la compétition, les 1070 Ti se placent devant la Vega56, avec un écart autour de 6%.

Page 10 - Benchmark : Rise of the Tomb Raider

# Rise of the Tomb Raider

Nous regardons les performances dans le dernier Tomb Raider. Le jeu est configuré en mode « Très élevé » et nous regardons les performances sous les deux API.


[ Rise of the Tomb Raider ] [ DX11 - Rise of the Tomb Raider ] [ DX12 - Rise of the Tomb Raider ]

Rise of the Tomb Raider est fortement impacté par la bande passante mémoire même si globalement, la 1070 Ti s'en sort très bien en faisant quasi jeu égal avec la Vega64 dans ce titre.

Page 11 - Benchmark : Ashes of the Singularity

#Ashes of the Singularity

Nous regardons les performances sous Ashes of the Singularity, configuré en mode Crazy. Nous utilisons le benchmark intégré en mode DX11 et DX12.


[ Ashes of the Singularity ] [ DX11 - Ashes of the Singularity ] [ DX12 - Ashes of the Singularity ]

Les performances sous Ashes of the Singularity sont plutôt en faveur de la Ti qui s'approche assez fortement de notre 1080 FE, et surtout de Vega64.

Page 12 - Benchmark : Deus Ex : Mankind Divided

#Deus Ex : Mankind Divided

Nous continuons avec Deus Ex : Mankind Divided. Nous utilisons le benchmark intégré en mode DX11 et DX12, le titre est configuré en mode Ultra.


[ Deus Ex : Mankind Divided ] [ DX11 - Deus Ex : Mankind Divided ] [ DX12 - Deus Ex : Mankind Divided ]

Deus Ex est probablement le titre qui réussit le moins aux cartes de Nvidia qui profitent peu du mode DirectX 12 contrairement aux Vega. En pratique la Vega56 sauve l'honneur dans ce titre en restant fermement devant les deux Ti.

Page 13 - Benchmark : DOOM

#DOOM

Le titre d'id Software est l'un des seuls titres AAA à utiliser OpenGL et Vulkan. Nous testons les performances dans ces deux API également.


[ DOOM ] [ OpenGL - DOOM ] [ Vulkan - DOOM ]

On note que sous Doom les choses ne changent pas, le mode OpenGL est fortement défavorable aux Vega, on imagine que le constructeur n'a pas passé beaucoup de temps sur ses pilotes. Avec l'API moderne Vulkan, toutes les cartes profitent assez largement et les Vega reviennent à un niveau plus naturel. L'écart entre Vega56 et les Ti dans ce titre est ténu.

Page 14 - Benchmark : Sniper Elite 4

#Sniper Elite 4

Nous mesurons les performances sous Sniper Elite 4 en mode Ultra dans les modes DX11 et DX12 :


[ Sniper Elite 4 ] [ DX11 - Sniper Elite 4 ] [ DX12 - Sniper Elite 4 ]

Le mode DX12 est bénéfique à toutes les cartes dans ce titre. En pratique les Ti viennent se placer entre les deux Vega ce qui est plutôt représentatif du reste des titres dans leur ensemble.

Page 15 - Benchmark : Civilization VI

#Civilization VI

Nous regardons les performances sous Civilization VI en utilisant le benchmark intégré. Le jeu est configuré en mode Ultra avec le frame limiter désactivé, et nous activons également le MSAA 8X :


[ Civilization VI ] [ DX11 - Civilization VI ] [ DX12 - Civilization VI ]

La dernière mise à jour de Civilization VI change un peu les performances, même si l'on note des tendances communes. Les performances en DX11 des Vega ne s'arrangent pas au contraire, tandis que les cartes de Nvidia préféreront grandement ce mode ou les 1080 et 1080 Ti gagnent assez nettement.

En pratique quand l'on croise les meilleurs scores, les Ti se placent devant la Vega64 dans un titre ou le framerate n'est pas aussi crucial que d'autres.

Page 16 - Benchmark : TotalWar Warhammer II

#TotalWar Warhammer II

Nous terminons notre tour des jeux avec TotalWar Warhammer II (qui remplace le premier dans notre panel), le jeu est configuré en mode Ultra et nous activons le FXAA. Nous utilisons le benchmark intégré "Campagne".


[ Total War: Warhammer II ] [ DX11 - Total War: Warhammer II ] [ DX12 - Total War: Warhammer II ]

Les pilotes 17.10.1 d'AMD indiquaient apporter le support "optimisé" de ce titre, en pratique le constructeur semble encore avoir quelques efforts à faire puisque les performances des Vega sont tout sauf bonnes dans ce titre. Contrairement au premier opus, les gains sont infinitésimaux pour Vega en DirectX 12, un mode certes toujours indiqué en "beta" dans l'interface du jeu.

Les cartes de Nvidia se comportent significativement mieux en DirectX 11 sans surprise (a l'image du premier opus). En pratique la 1070 simple fait quasi jeu égal avec Vega64 dans ce titre. Les Ti sont largement devant.

Page 17 - Récapitulatif des performances

#Récapitulatif des performances

Voyons ce que tout cela donne en moyenne, nous calculons un indice 100 sur les performances de la GTX 1070 FE :


Commençons tout d'abord par placer la 1070 Ti dans la gamme du constructeur. Si l'on essaye de prendre en compte la problématique question des fréquences, on voit grosso modo un écart de 25% de performances entre une GTX 1070 et une 1080. La 1070 Ti vient se placer en pratique entre les deux, presque 15% devant la 1070. La 1080 garde un avantage qui n'est pas négligeable, la bande passante mémoire ayant une influence sur les performances. Face à notre modèle de MSI, aux fréquences Turbo généreuses, nos également généreusement clockées 1070 Ti concèdent 10% de performances en pratique. La 1080 Ti FE reste de son côté bien loin devant.

Face à la compétition, on ne va pas être surpris de voir les 1070 Ti disposer en moyenne de 9% de performances en plus par rapport à la Vega 56, en pratique ces cartes s'intercalent entre les niveaux de performances des 56 et des 64 d'AMD, la Vega64 restant toujours derrière notre exemplaire (relativement faiblement cadencé) de 1080 FE.

Page 18 - Conclusion

Lorsque nous avons vu l'annonce des caractéristiques de ce nouveau modèle par Nvidia la semaine dernière, nous avons eu un certain mal a cacher notre circonspection sur la stratégie de la marque a lancer une nouvelle référence en GP104 pour venir "répondre" à la Vega56 d'AMD.

Nvidia ne s'est d'ailleurs pas précipité pour proposer cette nouvelle référence mais l'a tout de même lancée. En pratique le niveau de performance que nous avons relevé vient placer la carte entre les 1080 et les 1070, presque au milieu mais penchant un peu plus du côté de la 1080. D'un pur point de vue des performances, la carte trouve donc sa place même si elle comble un écart relativement faible. L'écart entre une 1080 et une 1080 Ti, plus large que celui comblé par la 1070 Ti, mériterait au moins autant une nouvelle référence si l'on suivait cette logique. Face à la Vega56 l'objectif est réussi, on en doutait peu, avec un avantage autour de 9%.

C'est surtout le positionnement tarifaire annoncé qui nous surprend, Nvidia plaçant cette carte avec un prix recommandé de 469 euros environ, là où d'après le constructeur le prix recommandé des GTX 1070 et des GTX 1080 est respectivement de 429 et 599 euros. En pratique, les prix pratiqués sont un peu plus faibles pour les modèles premiers prix mais ces écarts sont à peu près respectés.

Lorsque l'on considère les prix et les performances, la 1070 Ti tire facilement son épingle du jeu en proposant le rapport le plus intéressant de cette gamme. Si l'on peut comprendre que les 1080 soient vendues plus cher, c'est le propre du haut de gamme, le positionnement de la 1070 classique est trop élevé aujourd'hui. Reste à voir si Nvidia le reverra à l'avenir, ou s'il laissera la carte dans cette mauvaise posture afin de ne pas baisser le ticket d'entrée du GP104 tout en poussant les acheteurs vers une 1070 Ti qui lui rapporte plus. Plutôt qu'une nouvelle référence on aurait clairement préféré que le constructeur baisse l'ensemble de ses prix - ces cartes ayant été lancées il y a un an et demi après tout - mais on ne peut pas dire que la politique de prix des Vega, plus élevés mais parfois réduits à coup de promotions ponctuelles poussées par AMD, l'y incite.

Quand on prend en compte la question des modèles Custom, vendus logiquement plus chers que l'entrée de gamme, les 1070 et 1070 Ti se retrouvent fortement enchevêtrées. Ce qui nous amène aux modèles Custom proposés par MSI dont la 1070 Ti se retrouve elle aussi dans des territoires qui frôlent ceux des promotions autour des 1080 ! C'est plutôt gênant et montre l'écart ténu dans lequel tente de s'insérer cette nouvelle référence.

Si en pratique le système de "blower" des cartes Founders Edition de Nvidia est plus efficace que celui proposé sur les Vega, nos oreilles ont, à niveau sonore égal, une préférence nette pour les modèles qui ventilent à l'intérieur du boîtier. La taille plus large des ventilateurs est un avantage sur le type de bruit généré, moins aigu et plus "sourd" bien qu'autant présent, tout comme le bruit généré par le flux d'air par le blower, très caractéristique.

Cela ne veut pas dire que le système de refroidissement de MSI soit silencieux, il l'est même moins dans nos mesures lorsque les ventilateurs sont fortement sollicités, c'est notamment le cas sur notre 1080 Gaming X aux fréquences élevées. En général la température est souvent plus limitée ce qui compense quelque peu mais on a pu le voir sur les 1080, d'autres systèmes tiers font au moins aussi bien dans ce domaine.

Reste que si les 1070 Ti se positionnent d'assez bonne manière sur leur segment, on ne perdra pas de vue que ce dernier n'a malheureusement pas vraiment évolué depuis l'introduction du GP104 il y a tout de même un an et demi... ce qui devrait changer on l'espère l'an prochain avec notamment l'arrivée de la génération Volta !

Copyright © 1997-2021 HardWare.fr. Tous droits réservés.