HardWare.fr


Pas moins de 7 X299 chez ASUS
Cartes Mères
Publié le Mercredi 7 Juin 2017 par Marc Prieur

URL: /news/15138/moins-7-x299-asus.html


ASUS parie sur le succès du X299 puisqu'il a présenté 7 cartes mères lors du Computex. Parmi les points communs, on trouve l'intégration systématique d'un étage d'alimentation à 8 phases pour le processeur, celle d'un codec Realtek ALC1220 pour l'audio, ainsi qu'un éclairage RGB plus ou moins poussé avec la possibilité de connecter et de synchroniser des éléments additionnels. Cela n'empêche pas des variations sur l'intégration, avec des composants de phase qui varient d'une carte à l'autre ou une intégration du codec plus ou moins poussé, seuls les ROG disposant par exemple d'amplificateurs casques additionnels.

Pour les détails on commence par la ROG Rampage VI Extreme. Au format E-ATX, elle intègre 4 ports PCIe x16 pouvant fonctionner en x16, x16/x16, x16/x8/x8 avec un processeur 44 lignes mais qui se "limitera" à deux cartes avec un 28 ou 16 lignes (x16/x8 ou x8/x8).

On trouve en plus un port PCIe x4 relié au X299, 3 port M.2 dont deux venant se positionner sur le connecteur DIMM.2 qui se trouve près des emplacements mémoire, un port U.2 et 6 SATA. Faut de fiche technique complète, on ne connait pas encore les spécifications exactes de M.2 au niveau du SATA/PCIe, ni les contraintes au niveau des utilisations simultanées.

Côté réseau ASUS se distingue des propositions habituelles avec la présence d'un connecteur réseau RJ45 10 Gigabit ainsi qu'une puce Wi-Fi supportant le standard 802.11ad et une vitesse maximale annoncée de 4.6 Gbps.

La ROG Rampage VI Apex est mise en avant comme étant spécialement étudiée pour l'overclocking extrême. Elle n'embarque que 4 DIMM (un par canal), ASUS mettant en avant un routage optimisé pour atteindre les fréquences mémoires les plus élevées. Le PCB dispose d'une forme encore plus originale que l'Apex précédente avec une diagonale au niveau des 6 ports SATA, alors que pas moins de 4 M.2 peuvent être utilisés, tous via l'intermédiaire de deux DIMM.2. Contrairement à l'Extreme l'U.2 est par contre absent. Côté réseau on revient sur une solution plus classique à base de Gigabit Ethernet (via un Intel I218-V) et WiFi 802.11ac.

La ROG Strix X299-E Gaming repasse à un format ATX plus classique et ne propose "que" 3 ports PCIe x16 et 2 M.2, le premier étant mixte SATA/PCIe et le second uniquement PCIe.

On passe ensuite à la gamme TUF avec la TUF X299 Mark 1 qui a beaucoup de caractéristiques communes avec cette dernière ROG, elle dispose par contre d'un carénage et d'un petit ventilateur de 40mm refroidissant la partie chipset et un radiateur pour un des deux ports M.2. Elle est par ailleurs livrée avec un renfort pour la première carte graphique et propose via TUF Detective 2 une remontée d'information et un contrôle sur votre Smartphone via Bluetooth. On perd pas contre le Wi-Fi intégré, au profit de deux ports Gigabit Ethernet. A noter que certaines limitations sont mentionnées sur la fiche technique, ainsi le premier port PCIe x4 fonctionne en fait en x1 (pourquoi ne pas avoir mis un x1 directement ? mystère…), alors que le second partage des lignes avec 4 SATA 6G : l'utiliser en x4 les désactivera, on ne sait pas si il est possible de l'utiliser en x1 et de conserver 3 de ces SATA.

La TUF X299 Mark2 est une version allégée qui perd le carénage ainsi que TUF Detective 2, elle ne dispose par ailleurs plus "que" d'un port réseau Gigabit et troque un des ports PCIe x4 contre un x1 supplémentaire. La fiche technique n'étant pas en ligne on ne sait pas si elle a exactement les mêmes limitations que sa grande soeur.

On passe à la gamme classique avec la Prime X299-Deluxe, qui n'échappe pas à la mode du RGB. Le double réseau Gigabit est de la partie, tout comme le Wi-Fi 802.11ad comme sur l'Extreme. 7 SATA, 2 M.2 et un 1 U.2 sont intégrés ainsi que pas moins de 5 ports USB 3.1 Gen2 : 4 à l'arrière, et 1 en interne. On notera qu'un des M.2 vient se positionner sous le radiateur chipset qui a été agrandi à cet effet, de manière à refroidir ces deux éléments.

4 Slots PCIe x16 sont présents, utilisables au mieux en x16/x4/x16/x8 avec un CPU 44 lignes. Avec un CPU 28 lignes, on est en x16/x4/x8/x4 et avec un 16 lignes en x8/x2/x8/x2. Vu la somme de puces intégrées les limitations sont nombreuses, ainsi les deux PCIe x1 partagent leur lignes avec le Wi-Fi 802.11ad et un port SATA. Avec un processeur 28 ou 16 lignes, un des PCIe x4 partage ses lignes avec 2 ports SATA alors que le second PCIe x4 partage ses lignes avec l'USB 3.1 Gen2 intégré à la carte dans le cas d'un CPU 16 lignes. Simple non ?

Enfin la Prime X299-A qui constitue finalement "l'entrée de gamme" (tout est relatif !) LGA 2066 chez ASUS est déjà très fonctionnelle. Elle dispose ainsi de 3 ports PCIe x16 (x16/x16/x8, x16/x8x/1 ou x8/x8/x1 selon le processeur 44/28/16 lignes), 2 ports PCIe x4 (en x4 et x1) et 2 ports PCIe x1. Par rapport à la Deluxe on perd le second réseau Gigabit, le Wi-Fi et l'U.2 mais on dispose tout de même de 8 SATA et deux ports M.2. Il faut également se "contenter" de deux ports USB 3.1 Gen2 à l'arrière de la carte au lieu de 1. Le RGB reste de la partie, tout comme le radiateur chipset faisant également office de radiateur M.2.

Ces cartes sont attendues dans le commerce courant juillet, mais les tarifs ne sont pas encore connus.



Copyright © 1997-2022 HardWare.fr. Tous droits réservés.