HardWare.fr


Patch pour le Core Parking pour Ryzen !
Processeurs
Publié le Jeudi 6 Avril 2017 par Guillaume Louel

URL: /news/15080/patch-core-parking-ryzen.html


Enfin ! Il aura fallu un peu de temps, mais AMD vient enfin de confirmer la question de l'impact du Core Parking pour Ryzen sous Windows 10, que nous avions soulevés quelques jours après le lancement de Ryzen. Pour rappel, le Core Parking est une fonctionnalité du scheduler de Windows qui consiste à "parquer" les coeurs d'un processeur en les mettant en veille et en ne les rallumant que progressivement lorsque la charge le nécessite. Cette fonctionnalité a un impact particulièrement important sur les processeurs qui disposent de l'HyperThreading ou du SMT.

AMD confirme aujourd'hui ce que nous avions noté, à savoir que par défaut sous Windows 10, le Core Parking n'est pas réglé de la même manière sur Ryzen que sur les processeurs Intel. Afin de garantir l'équité dans nos tests, nous avions manuellement modifié le profil de gestion d'alimentation "Balanced" de Windows 10 afin de désactiver cette fonctionnalité.

Dans un billet de blog , AMD propose à son tour un nouveau profil de gestion d'alimentation spécifique à Ryzen. Il sera distribué de cette manière dans un premier temps (il est téléchargeable ici ), avant d'être intégré d'ici quelques semaines aux prochains pilotes chipsets d'AMD : l'installation de ce profil deviendra donc automatique.

Pour ceux qui auraient déjà modifié manuellement le Core Parking via les méthodes que nous vous avions conseillé dans nos articles, notez que vous aviez en pratique modifié le profil "Balanced" de Windows. Vous pouvez donc installer directement ce patch qui ajoute un profil supplémentaire que vous pouvez voir ci dessus. En pratique on pourra repasser si on le souhaite à tout moment en mode "Balanced".

Nous avons pu essayer en avance ce nouveau profil qui au delà de la désactivation du Core Parking change d'autres choses :

  • Réduction du seuil de charge nécessaire pour passer à un P-State supérieur (de 60 à 25%)
  • Réduction du seuil de charge nécessaire pour passer à un P-State inférieur (de 20 à 10%)
  • Diminution de l'intervalle entre deux ajustements par le scheduler Windows du P-State (de 30 à 15 millisecondes)
  • Augmentation du seuil de P-State minimal que peut utilise le processeur (augmentation de 5% à 90%)

Ces changements concernent donc en grande majorité les P-State, à savoir les couples de fréquence/tensions auxquels peuvent fonctionner les processeurs. Vous pouvez retrouver un exemple pour le Ryzen 7 1800X ci-dessous :

Techniquement le premier impact de ces changements est qu'AMD n'autorise pas le fonctionnement actif du processeur en dessous du mode P1. Cela revient à ce que l'on voit habituellement avec le profil de gestion d'alimentation "Performance" (dans ce cas, le seuil est à 100%). Cela ne veut cependant pas dire qu'AMD désactive les fonctionnalités d'économie d'énergie de Ryzen. En pratique AMD bypasse la gestion du mode P2 par le scheduler Windows et laisse Ryzen prendre la main pour passer plus rapidement dans les modes d'énergies supérieurs comme le CC6. Ces modes avancés sont gérés directement par le processeur qui peut passer de l'un à l'autre rapidement, en environ 1 milliseconde, là ou le scheduler de Windows ne change les P-States habituellement que toutes les 30 millisecondes.

Les autres changements visent a accélérer le rythme auquel le scheduler Windows peut modifier les P-State justement, en premier lieu en baissant de moitié le temps entre deux changements potentiels, et en modifiant les seuils. En pratique ces changements auront surtout un très léger impact sur la consommation lors de faibles charges ou de charges intermittentes ou la consommation pourra très légèrement évoluer de manière marginale. En pratique cela ne change pas nos mesures de consommation réalisées dans des cas où la charge n'est pas impactée par ces modifications (au repos, charge sur un coeur, charge sur tous les coeurs).

En pratique ce patch permet d'obtenir un niveau de performance similaire au mode "Balanced + Core Parking OFF" que nous avons utilisé dans nos tests, ce qui permet de remonter significativement les performances notamment dans les jeux, comme le rappelle ce graphique :


On pourra se demander pourquoi cette mise à jour n'est pas proposée directement par Microsoft sous la forme d'un patch pour Windows 10. Nous avons posé la question à AMD qui nous a dit qu'ils proposaient pour l'instant cette solution et qu'ils ne pouvaient pas s'exprimer au nom de Microsoft. Sous entendant que la situation pourrait évoluer à l'avenir.

Dans tous les cas on se félicitera qu'AMD ait enfin reconnu ce problème et propose aujourd'hui un correctif officiel !



Copyright © 1997-2019 HardWare.fr. Tous droits réservés.