HardWare.fr


La gamme AM4 ASRock détaillée
Cartes Mères
Publié le Mercredi 22 Mars 2017 par Marc Prieur

URL: /news/15060/gamme-am4-asrock-detaillee.html


Si MSI est récemment passé de 5 à 11 références, c'est ASRock qui a proposé dès le départ la gamme la plus large avec 10 modèles, deux ne se distinguant que par la présence ou non du WiFi.

 
 

On commence par la X370 Taichi, qui à l'instar de la K7 chez Gigabyte et de la Crosshair chez ASUS intègre un générateur de fréquence externe qui permet de plus overclocker le processeur par le bus que sur une carte mère plus classique, sans que l'on connaisse les détails d'implémentation. L'étage d'alimentation est musclé avec 6 phases doublées, on trouve bien entendu deux ports PCIe x16 Gen3 fonctionnant en x8/x8 avec deux cartes ainsi qu'un autre x16 Gen2 interfacé en x4 avec le X370 ainsi que deux ports x1.

Côté stockage ASRock intègre pas moins de 10 SATA, 8 sont gérés par le X370 et 2 autres par une puce additionnelle ASM1061. Il faut y ajouter 2 ports M.2, le premier accepte des SSD SATA ou PCIe x4 Gen3 (avec un Ryzen, on passe en x2 avec un APU), le second est interfacé en PCIe x4 Gen2 au X370 comme le port x16 Gen2 : il faudra choisir entre les deux.

L'USB 3.1 est de la partie via deux ports issus du X370 alors qu'un total de 10 ports USB 3.0, dont 4 internes, sont présents. Pour l'audio on a droit au codec Realtek le plus haut de gamme, l'ALC1220, associé à des composants haut de gamme alors le réseau filaire est assuré par un Intel I211-AT et que la carte intègre également une carte WiFi 802.11ac.

 
 

La Fatal1ty X370 Pro Gaming est très proche de ce modèle et au-delà du design côté caractéristique c'est sur le réseau filaire qu'elle apporte une différence avec deux ports, le second étant géré par un Aquantia AQC108 supportant la vitesse de 5 Gbit/s !

 
 

Un cran en dessous on reste dans la gamme Fatal1ty avec la X370 Gaming K4. On passe à 4 phases doublées pour l'alimentation des CCX et le port PCIe x16 relié en Gen2 x4 au X370 disparait au profit de 4 PCIe x1. La partie réseau repasse à un Intel I211-AT seul, sans WiFi à côté alors que le second port M.2 n'est plus interconnecté en PCIe x4 Gen2 mais en PCIe x2 Gen2 ou en SATA. Enfin on passe à 6 SATA gérés par le X370.

 
 

La X370 Killer SLI, également déclinée en version /ac proposant le WiFi 802.11ac, reprend les grandes lignes de cette X370 Gaming K4 mais descend d'un cran niveau audio avec un ALC892 à l'intégration moins soignée (pas d'ampli casque par exemple). L'USB 3.1 n'est plus de la partie mais ASRock porte le nombre d'USB 3.0 à 12, alors que la combinaison du X370 et de Ryzen ne permet normalement d'atteindre que 10. On peut penser que les deux USB 3.1 gérées par le X370 sont "dégradées" en 3.0.

 
 

Côté B350 on commence en ATX avec les Fatal1ty AB350 Gaming K4 et AB350 Pro4, qui se différencient surtout par leur design et la présence de LED sur le premier modèle. Pour le reste c'est la même chose avec 3 phases doublées pour l'alimentation CCX, un connecteur PCIe x16 Gen3, un PCIe x16 Gen2 connecté en x4 et 4 PCIe x1. On trouve un total de 6 ports SATA dont 2 gérés par un ASM1061 ainsi que 2 M.2, le premier en PCIe x4 Gen3 et le second en SATA. L'audio est pris en charge par un codec Realtek ALC892 et le réseau filaire par Realtek RTL8111GR.

 
 

En microATX avec l'AB350M Pro 4 on doit logiquement faire la croix sur 3 des ports PCIe x1 et se limiter aux 4 SATA du chipset, pour le reste la carte est très proche de son pendant ATX.

 
 

Sur l'AB350M on perd par contre le port PCIe x16 relié en x4 Gen2 au chipset et on ne dispose donc "que" d'un x16 Gen3 et d'un x1 Gen2, ce qui couvre tout de même… 99% des utilisateurs ! L'audio est pris en charge par la puce Realtek ALC887 d'entrée de gamme et on ne trouve plus qu'un M.2 pouvant accueillir soit du SATA soit du PCIe x4 Gen3.

 
 

Enfin sur l'AB350M-HDV ASRock fait quelques économies supplémentaires sur l'étage d'alimentation qui passe à 4 phases "simples" qui sont dépourvues de radiateur. A défaut d'interdire l'overclocking cela le limitera à des tensions raisonnables.

Malgré une gamme plus large et innovante sur certains points comme le réseau 5 Gbits/s, il reste tout de même quelques trous dans la gamme ASRock. Le mini-ITX est comme chez les autres constructeurs en retard et, effet de gamme oblige, dès qu'on veut aller dans les options audio, réseau ou VRM les plus qualitatives il faut absolument passer par du X370 alors que le B350 suffirait pour la grande partie des utilisateurs qui ne s'intéressent ni au SLI ni au CrossFire.

Voici un récapitulatif des spécifications, sur la base d'une utilisation avec un Ryzen. Pour rappel les APU AM4 il n'y a que 8 lignes PCIe Gen3 pour le 1er PCIe x16 Gen3 (l'autre est donc non fonctionnel) et le port M.2 sera "limité" de moitié en débit (PCIe x2 Gen3 soit 2 Go>/s théoriques).



Copyright © 1997-2019 HardWare.fr. Tous droits réservés.