HardWare.fr


Nouvelle Nvidia Titan X: GP102, 11 Tflops, 480 Go/s
Cartes Graphiques
Publié le Vendredi 22 Juillet 2016 par Damien Triolet

URL: /news/14720/nouvelle-geforce-titan-x-gp102-11-tflops-480-go-s.html


Cela n'aura donc pas tardé. Alors que la GeForce GTX 1080 domine déjà largement son sujet, Nvidia va enfoncer le clou début août avec une nouvelle Titan X ultra haut de gamme 30% plus performante pour 1300€.

Tout comme cela a été le cas sur la génération Maxwell, Nvidia a développé au moins 3 GPU Pascal destinés aux GeForce en suivant à peu près des proportions de type 1, 2 et 3. Nous avons déjà pu apercevoir le numéro 2 avec le GP104 de la GeForce GTX 1080, et récemment le numéro 1 avec le GP106 de la GeForce GTX 1060. C'est le numéro 3 que Nvidia dévoile aujourd'hui, le GP102, qui va prendre place dans la nouvelle Titan X 12 Go qui arbore un design similaire à celui des GTX 1080/1070, mais en noir.

Le GP102 peut être vu comme une version "GeForce" du GP100 spécifique aux accélérateurs Tesla. Ce nouveau gros GPU Pascal, fabriqué en 16nm et qui embarque pas moins de 12 milliards de transistors, se contente de GDDR5X, ne supporte pas la double précision rapide, ni les liens NVLink. De quoi réduire sa taille de 610 à 471 mm². Tout comme le GM200 (GTX Titan X originale) par rapport au GM204 (GTX 980), le GP102 augmente tout de 50% par rapport au GP104. Le nombre de GPC passe de 4 à 6, les SM de 20 à 30, les unités de calcul de 2560 à 3840 et le bus mémoire de 256-bit à 384-bit.

La nouvelle Titan X version Pascal n'en exploite cependant pas une version complète, 2 SM sont désactivés pour faciliter la production. Elle se contente donc de 3584 unités de calcul actives. Voici ses spécifications telles que dévoilées aujourd'hui par Nvidia :

Un nouveau record au niveau de la puissance de calcul est atteint avec 11 Tflops, c'est 23% de mieux que pour la GeForce GTX 1080 alors que la bande passante augmente de 50%. De quoi laisser espérer une progression des performances de 30% qui va creuser encore un peu plus le fossé qui sépare actuellement les GeForce des Radeon.

Nous pouvons observer que cette nouvelle Titan X se contente d'une fréquence GPU inférieure à celle de la GTX 1080 avec une fréquence GPU Boost officielle de 1.53 GHz. Il est probable que le GP102 soit capable d'atteindre des fréquences similaires à celles du GP104 mais que l'enveloppe thermique de la Titan X le limite quelque peu. Si la limite de consommation est relativement large avec 250W, c'est plutôt la capacité de refroidissement du ventirad qui définira la fréquence soutenue en pratique.

Sans en dire plus, Nvidia annonce une puissance de 44 Tops INT8 avec de nouvelles instructions dédiées à l'inférence du deep learning. Nous présumons que ces nouvelles instructions sont exclusives au GP102 et consistent à rassembler 4 données INT8 dans un registre 32-bit avec une prise en charge native au niveau des unités de calcul, à la manière du support du FP16 sur le GP100 (ou du MMX pour les nostalgiques). Si cela se confirme, cela devrait faire de cette Titan X Pascal un accélérateur particulièrement performant dans ce domaine.

La nouvelle Titan X sera commercialisée directement par Nvidia à partir du 2 août pour un tarif de 1200$ qui devrait se traduire par 1300€ en Europe. Une tarification élevée mais qui est plutôt logique par rapport au reste de la gamme et au côté exclusif ou semi-pro de cette carte graphique. Vous aurez d'ailleurs pu remarquer que pour renforcer cet aspect, Nvidia la positionne non pas dans, mais bien à côté de la gamme GeForce GTX dont elle ne reprend pas la marque.

On ne peut qu'espérer qu'à terme le GP102 soit décliné sur une GeForce GTX (1080 Ti ?), avec un peu de concurrence de la part d'AMD et de son GPU Vega pour la rendre plus abordable.

Pour terminer voici tout d'abord une petite vidéo d'introduction de ce nouveau monstre :

Et ensuite la vidéo de l'évènement dédié au deep learning au cours duquel Jen Hsun Huang est intervenu pour dévoiler la Titan X (à partir de 11'30) :



Copyright © 1997-2019 HardWare.fr. Tous droits réservés.