HardWare.fr


Premières cartes UFS chez Samsung
Stockage Stockage externe
Publié le Jeudi 7 Juillet 2016 par Guillaume Louel

URL: /news/14708/premieres-cartes-ufs-samsung.html


Samsung vient d'annoncer les premières cartes mémoires basées sur le standard UFS. Pour rappel, l'UFS (Universal Flash Standard) est un ensemble de standards développés par le JEDEC dans le but de proposer de la mémoire flash rapide pour les usages mobiles.

Le standard de base visait d'abord les puces mémoires à embarquer (par exemple dans les smartphones) afin de remplacer l'eMMC. Début 2015 on avait ainsi vu Samsung annoncer des puces de 128 Go en UFS 2.0. A l'époque seuls des chiffres d'IOPS étaient donnés, respectivement 19K et 14K en lecture et écriture aléatoire.

En mars dernier , en sus de la version 2.1 de l'UFS, le JEDEC avait publié une nouvelle spécification : l'UFS Card Extension Standard . Comme son nom l'indique, elle définit un nouveau standard de cartes mémoires visant à transposer l'UFS dans un format amovible. Ce dernier entre en concurrence avec les cartes SD (gérées par un consortium indépendant regroupant SanDisk, Panasonic et Toshiba) et apporte des débits largement supérieurs. On notera côté design que les cartes sont censées ressembler... à un requin :


Extrait de la spécification du JEDEC...

L'annonce de Samsung  est donc surtout un premier pas avant de trouver éventuellement ce standard dans de futurs appareils. Quatre capacités sont annoncés, 32, 64, 128 et 256 Go. Côté performances Samsung en dit un peu plus annonçant 530 Mo/s en lecture séquentielle et 170 Mo/s en écriture séquentielle également. En aléatoire on atteint 40K IOPS en lecture et 35K IOPS en écriture, ce qui là aussi est particulièrement élevé pour des cartes mémoires.

Notez que si théoriquement l'UFS "embarqué" peut utiliser deux lignes, pour un débit maximal d'interface de 12 Gbit/s, l'UFS "carte" est limité à une seule (6 Gbit/s) en version 1.0. Le reste des protocoles, basés sur le SCSI restent identiques avec une gestion du NCQ et également la possibilité de définir une partition prioritaire pour les accès (par exemple pour s'assurer que l'enregistrement de vidéo soit toujours prioritaire sur des tâches systèmes annexes).

Samsung indique également que ses cartes sont les premières à avoir passé les tests de compatibilités de l'UFSA  (Universal Flash Storage Association) qui avait été mis en place en avril dernier (l'UFSA s'assurant de l'interopérabilité des produits des différents acteurs du marché, à l'image de l'USB-IF pour l'USB).

Aucun prix n'est communiqué pour l'instant, ni vraiment de détails sur la disponibilité réelle, qui ne sert de toute façon à rien sans appareil pouvant les utiliser. Des annonces devraient suivre dans les prochains mois, possiblement pour des smartphones mais aussi des appareils photo/vidéo reflex.



Copyright © 1997-2019 HardWare.fr. Tous droits réservés.